Les facultes medicales

Cours de médecine, pharmacie et chirurgie dentaire

  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter

 

Paralysie faciale

 

 

I. introduction :

 

La paralysie faciale, perte de la mobilité d’une hémiface, résulte de l’atteinte du nerf moteur des muscles peauciers, le nerf facial, 7e paire crânienne.

 

II. Paralysie faciale centrale :

 

S’observe au cours des AVC, souvent associée à une hémiplégie Peut être due à une maladie dégénérative.Prédominance au niveau de la parie inférieur du visage

 

 

 

III. Paralysie faciale périphérique : « paralysie de Bell » :

 

Consécutive a l’altération du VII dans son trajet périphérique depuis son noyau centrale jusqu’a ses terminaisons nerveuse .tout les muscles de la face sont paralysés sauf les muscles masticatoire.

 

 

L’analyse menée d’un côté à l’autre et d’une région à l’autre dégage trois éléments : la ptôse, la Distension, l’asymétrie

 

 

Ptôse

Le tégument relâché par les muscles atoniques est soumis à la contrainte de la pesanteur, cet affaissement déforme de façon éloquente les sangles musculaires et leurs repères morphologiques :

la commissure buccale s’abaisse et se porte en dehors, étirant les hémilèvres homolatérales. La lèvre supérieure exagère son débord sur l’inférieure

– le front est relâché, le sourcil s’abaisse, surtout en dehors ;

la paupière inférieure, sollicitée en avant par le déroulement cutané et déséquilibrée par l’atonie musculaire, s’affaisse.

 

Diagnostic étiologique :

 

Paralysie faciale idiopathique :

Paralysie faciale post traumatique

Paralysie faciale d’origine dentaire

Paralysie faciale d’origine dentaire

Paralysie faciale d’origine tumorale

 

 

IV. Paralysie faciale congénitale :

 

Syndrome de Melkersson-Rosenthal

 

Il associe une langue plicaturée, une paralysie faciale surtout inférieure, parfois à bascule et une macrochéilie oedémateuse.

 

Syndrome de Moebius

 

 

Syndrome de Cayler :

 

L’aplasie des abaisseurs de la lèvre inférieure se rencontre dans l’« asymmetric crying facies » ou syndrome de Cayler, qui y associe des malformations cardiaques

 

Print Friendly

Popular Posts

LES TRAUMATISMES CR

LES TRAUMATISMES CRANIO-ENCEPHALIQUES       I-INTRODUCTION : Les traumatismes cranio-encéphaliques "TCE" sont en général les ...

EMBOLIE PULMONAIRE

EMBOLIE PULMONAIRE       1 - DEFINITION L’embolie pulmonaire (EP) caractérise l’obstruction totale ou ...

LA SCLEROSE EN PLAQU

LA SCLEROSE EN PLAQUE   I-DEFINITION :  La sclérose en plaque "SEP" est une ...

L'EXAMEN CLINIQUE EN

L'EXAMEN CLINIQUE EN PSYCHIATRIE               I-INTRODUCTION : La psychiatrie est une discipline médicale ...

Les ostéites des ma

  Les ostéites des maxillaires     I. Définition :   L’ostéite est un processus ...

Sponsors