Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
Hydrocephalie
Hydrocephalie
Pédiatrie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 163

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Le fluor et la carie dentaire
Introduction :

L’apport de fluor a été et reste un sujet de controverses.
mais tous les protagonistes sont d’accord pour affirmer que le fluor apporté par les dentifrices est l’une des meilleurs armes contre la carie faut-il encore l’utiliser correctement.

On distingue:

l’apport topique apporté principalement par les dentifrices, Et l’apport systémique apporté par les comprimés , les gouttes, les aliments, et les boissons.

Les mécanismes d’action des fluorures :

Les mécanismes d’action des fluorures sont les suivants :
• le ralentissement de la déminéralisation;
• l’accélération de la reminéralisassions; et
• l’inhibition de la glycolyse.

L’effet topique des fluorures :

L’effet topique des fluorures, à de faibles concentrations, est aujourd’hui bien reconnu. Son action est optimale lorsqu’il est présent dans le milieu buccal à de faibles concentrations et de façon constante comme les pâtes dentifrices.

De nombreux auteurs attribuent la baisse de la prévalence de la carie à la diffusion des pâtes dentifrices fluorurées. L’emploi quotidien d’une pâte dentifrice fluorurée, depuis le début de l’éruption des dents, est plus efficace qu’un supplément fluoruré pris quotidiennement depuis la naissance.

Suppléments fluorés :

Il n’existe pas d’évidence scientifique pour appuyer l’usage des suppléments fluorés chez l’enfant et cela, même en l’absence de consommation d’eau fluorée. Si l’on désire toujours recommander des suppléments fluorés, seuls les comprimés à croquer devraient être prescrits.

Ils seront principalement utilisés par les enfants d’âge scolaire chez qui on note un risque élevé et qui ne se brossent pas les dents avec une pâte dentifrice fluorée.

Chez les plus jeunes enfants, le risque de développer la fluorose dentaire l’emporte sur les bienfaits .

Surdosage :

En cas de surdosage, le fluor a un effet toxique avec risque de fluorose : il s’agit d’une hypo minéralisation de l’émail se manifestant par des tâches blanchâtres dans les formes légères et brunâtres dans les formes sévères.

Le risque de fluorose :

Il dépend :

• d’une susceptibilité individuelle,
• de la dose ingérée,
• de la durée et de la période d’exposition au fluor.
On considère que la fluorose apparaît pour des doses de 0.1 mg/kg/j
La dose prophylactique optimale est de 0.05mg/kg/j sans dépasser 1 mg/j, tous apports fluorés confondus
Avant toute prescription un bilan des apports en fluor et du risque carieux sont indispensables.

Les comprimés, s’ils sont prescrit , doivent être donnés le soir au coucher et sucer afin d’obtenir un effet topique associé.

On peut se poser la question suivante:
La fluorose dentaire serait elle le prix à payer pour prévenir la carie ?

Conclusion :

Pour conclure Il faut savoir que le fluor n'arrive pas seul à abaisser suffisamment la prévalence de la carie dentaire.
Il faut se baser plus sur d'autres mesures préventives, comme le maintien d'une bonne hygiène bucco-dentaire, l'adoption d'une nutrition équilibrée pauvre en hydrate de carbone à absorption rapide (sucreries), les visites systématiques régulières chez le dentiste... Et ce n'est qu'à ce prix que nous pourrons garantir de "nouvelles générations" sans carie ni fluorose dentaire.

Bibliographie

La santé dentaire en France , DR. HESCOT et DR. E. ROLAND
Le bon usage des fluorures pour la santé de l’homme, OMS GENEVE
Maghreb médical n° 278
Santé du monde OMS n°1
Méthodes en épidémiologie, éditions Flammarion

purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
#1 | La Pharmacienne le décembre 28 2009 22:47:59
Bonsoir :

Bravo pour votre premier article, MedeSpace souhaite que ça sera pas le dernier inchallah. On vous remercie pour le partage.

Mes respects.
#2 | dentista le décembre 30 2009 10:03:31
merci pour cet article
#3 | noosroo le mars 14 2010 00:41:07
merci
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Stupéfiant ! Stupéfiant ! 0% [Pas d'évalutation]
Très bon Très bon 100% [2 Evaluations]
Bon Bon 0% [Pas d'évalutation]
Moyen Moyen 0% [Pas d'évalutation]
Mauvais Mauvais 0% [Pas d'évalutation]
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png