Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
Santé Magazine
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Formations
bullet Cours
bullet Résumés
bullet Cas cliniques
bullet QCMs


Formation MedInfo :


formation CIM 1

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
sonde JJ
sonde JJ
Urologie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
C'est trop génial! j' ...
[center]LE TABAGISME E...
[b]Le système cardiova...
[center][img]http://im...
[center][img]http://im...
Articles
merci c interessant
merci pour l'article
merci
La médecine holistique...
et si on joignait à l...
Photos
[center][img]http://i5...
Le strabisme convergen...
quelle est la differan...
je vois pas bien...
j'ai pensé que c'est l...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 167

bullet.gif Membres en ligne : 3
docbfk, rym31, dahodz

bullet.gif Membres enregistrés : 4,606
bullet.gif Membre le plus récent : Clairembourg
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Avez vous visités le site des faculté médicales virtuelles et comment vous le trouvez?









Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
La bouche sèche
Introduction :



« Feu dans la bouche », une des sensations qui conduit le patient à consulter, le plus souvent.
D’autres manifestations peuvent être rapportées ; bouche sèche, besoin de boire et de rinçage de la bouche !



Définition de la bouche sèche :



La sécrétion salivaire fait partie intégrante des processus physiologique de la cavité buccale, une diminution de ce fluide, oriente vers une hyposialie, une asialie, ou une xérostomie !

L’hyposialie est une diminution du flux salivaire, l’asialie est la perte totale de la sécrétion salivaire, la xérostomie est une asialie permanente !



Comment poser le diagnostic d’une bouche sèche ?



Pour poser le diagnostic positif d’une bouche sèche,
On se repose sur un bon interrogatoire afin de préciser :

La date d’apparition (pour éliminer une éventuelle affection passagère, chronique ou récidivante)

Le mode d’apparition (brutal ou progressif)


Les Signes fonctionnels :


Sensation de bouche sèche, amertume, troubles de goûts !


On précise à l’inspection :
L’état des muqueuses (erythémateuse, vernissée)
Des lèvres (Présence des perlèches)
L’aspect de la langue (lisse, dépapaillée, … )
L’expression des glandes salivaires (si elle produit de la salive)



Teste utiles !!



L’épreuve de morceau de sucre
L’examen de la muqueuse palatine



Fausse sècheresse buccale !!!



Le diagnostic différentiel d’une vraie sécheresse buccale se fait avec :
-Soif permanente des anxieux et des diabétiques
- intolérance au prothèse
- suite à une intervention chirurgicale ( parotidectomie,sous maxillectomie …)
- dysfonctionnement des glandes salivaires.
- respiration buccale



Causes d’une vraie sécheresse buccale ?



Plusieurs causes sont incriminées : des causes médicamenteuse, post radiothérapie cervico_faciale, maladie du système, métaboliques et autres !



1. causes médicamenteuses :



-psychotrope a potentiel sialoprive
- les neuropeptides et les anti dépresseurs
-les anxiolytiques et les tranquillisants
-les anti-dépresseurs centraux
- les diurétiques
-les antibiotiques à action prolongée
- les anti histaminiques



Ps :
Dans ces cas l’hyposialie est réversible et cède à la fin du traitement !



2 .la radiothérapie cervico-faciale :



3. maladies de système, métaboliques et autres :



- syndrome de gougerot schogren
- la sarcoïdose
- le diabète et ses complications



4. causes générale :



- affection générale (fébrile)
- syndrome de déshydratation
- atteinte neurologique (Parkinson, sclérose en plaque…)
- syndrome de plummer vinson
- l’alcool
- La salivation subit l’influence du vieillissement qui se traduit par des modifications histologiques des glandes salivaires et des variations qualitatives et quantitatives de la salive.






Référence :
Lithiase salivaire :
C. Chossegros , L. Guyot G. Alessi ,emc2006
salivation
B Vidailhet,O Robin,A Polo,P Bravetti,P Mahler,EMC,2000


Traité de sémiologie et clinique odonto-stomatologique :
Georges le breton






purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
#1 | bentaleb le avril 14 2010 22:03:41
et le syndrome de la tête sèche? comment poser le diagnostic?Grin
#2 | hammar le avril 15 2010 20:05:51
bonsoir dr bentaleb:
pour répondre à votre questions ,on doit consulter nos amis les neuologue "dr benlarej et dr guerbouz"Pfft ils ont surement la réponseWink
#3 | soussi le avril 23 2010 19:45:52
merci dr hammar cet article m'a permis de connaitre un maladie orpheline syndrome de plummer vinson
#4 | Narimane le août 29 2010 16:03:21
Dr hammar, vous avez parler de la durée pour poser le diagnostic positif.
quelle est la durée?
#5 | hammar le août 30 2010 01:21:07
bonsoir
on cherche la date d'apparition pour préciser si c'est une sècheresse transitoire liée a une affection passagère , une prise médicamenteuse ...ou une sècheresse buccale permanente qui peut évoquer le diagnostic d'un syndrome ou de d'autre maladies le diabète par exemple!
#6 | Narimane le août 30 2010 01:57:31
Je reformule ma question : après combien de temps la sécheresse ne sera pas considérée comme transitoire?
Mes respects.
#7 | hammar le août 31 2010 16:40:28
bonjour

pour la durée je ne sais pas! mais si on arrête par exemple le traitement en cause et la sècheresse ne disparait !
#8 | benfriha islam le septembre 03 2010 17:42:06
c'est une interessante discussion mais je n'ai pas compris la reponse de dr hammar Frown
#9 | hammar le septembre 03 2010 20:04:16
c'est une interessante discussion mais je n'ai pas compris la reponse de dr hammar
qu'est ce tu n'as pas compris islam??précise stp!
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Stupéfiant ! Stupéfiant ! 33% [1 Evaluation]
Très bon Très bon 67% [2 Evaluations]
Bon Bon 0% [Pas d'évalutation]
Moyen Moyen 0% [Pas d'évalutation]
Mauvais Mauvais 0% [Pas d'évalutation]
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • BPCO - Relation structure/Foncti...

    samedi 6. septembre 2014

  • SAOS - Glycémie - Diabète

    lundi 21. juillet 2014

    La sévérité du SAOS prédit de façon indépendante l’équilibre glycémique chez les sujets non diabétiques : l’étude ESADA.

  • Soleil - Exposition - Mortalité

    samedi 12. juillet 2014

    Se protéger du soleil est un facteur de risque de mortalité toutes causes : résultats de la cohorte mélanome en Suède du Sud.

  • Sildénafil et Mélanome

    mardi 24. juin 2014

    Prise de Sildénafil et augmentation du risque de survenue d’un mélanome chez l’homme aux USA. Une étude prospective de cohorte.

  • Tabagisme passif - Risque - BPCO

    mercredi 18. juin 2014

    L\'exposition au tabagisme passif est associée à un risque augmenté de BPCO chez les non-fumeurs.

  • HTA et Diététique

    mardi 10. juin 2014

    Relation entre la consommation de légumes crus et cuits et la pression artérielle (PA): étude INTERMAP.

  • Télé - Enfants - IMC

    vendredi 23. mai 2014

    Surveillance parentale du temps passé devant la télé par leurs enfants: Influence à long terme sur l\'IMC des enfants.

  • Nutrition

    dimanche 11. mai 2014

    Consommation de fruits et légumes et mortalité toutes causes, par cancers et maladies cardiovasculaires: une analyse à partir d\'une enquête sur la santé avec des données anglaises.

  • Poids - Variations - Mortalité

    mardi 18. mars 2014

    L\'influence de l\'évolution du poids à l\'âge adulte sur le risque de mort a été évalué chez 109 947 sujets des 2 sexes âgées de 50-70 ans inclus en 1995-1997, non-fumeurs et âgés de moins de 70 ans.

  • Tuberculose

    samedi 8. mars 2014

    Tuberculose - Coûts - Europe

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2013
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png