Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
Parondontite agressive
Parondontite agressive
Parodontologie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 193

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
L'autoprélèvement vaginal pour la recherche d'ADN du papillomavirus humain
Introduction

L'autoprélèvement vaginal pour la recherche d'ADN du papillomavirus humain (HPV) pourrait permettre d'augmenter le taux de dépistage. Dans le contexte clinique, la recherche du HPV dans les prélèvements vaginaux est au moins aussi sensible que la cytologie pour détecter la néoplasie cervicale intraépithéliale (CIN) de grade 2 ou plus ; toutefois, on ne connaît pas son efficacité à domicile. Cette étude visait à établir la sensibilité relative et la valeur prédictive positive du dépistage du HPV dans des échantillons vaginaux autoprélevés à la maison par rapport à la cytologie cervicale dans un contexte clinique.

Méthodes

Nous avons effectué un essai d'équivalence randomisé communautaire chez des femmes mexicaines âgées de 25 à 65 ans et de statut socioéconomique faible. Les participantes venaient de 540 communautés majoritairement rurales, sous-médicalisées, dans les États de Morelos, Guerrero et Mexico. Le principal critère de jugement était une CIN de grade 2 ou plus, détectée par coloscopie. Nous avons réparti les patientes de manière aléatoire selon une séquence de randomisation générée par ordinateur pour subir un dépistage du HPV ou une cytologie cervicale. Huit infirmières communautaires, qui n'avaient pas connaissance de la répartition des patientes, recevaient des listes quotidiennes des noms et adresses des femmes, et effectuaient les visites à domicile demandées. On faisait passer une colposcopie aux femmes dont le résultat était positif à un test ou l'autre. On a effectué des analyses conforme au protocole et en intention de dépister. Cet essai était enregistré auprès de l'Instituto Nacional de Salud Pública, Mexique, numéro INSP 590.

Résultats

Après la répartition aléatoire, 12 330 femmes ont subi un dépistage HPV et 12 731 une cytologie cervicale ; 9202 femmes dans le groupe de dépistage HPV ont suivi le protocole, 11 054 dans le groupe de cytologie cervicale. La prévalence du HPV était de 9·8% (IC 95% 9·1-10·4) et le taux de cytologie anormale était de 0·38% (0·23-0·45). Le dépistage HPV identifiait 117·4 femmes atteintes de CIN de grade 2 ou plus pour 10 000 (95·2-139·5), contre 34·4 pour 10 000 (23·4-45·3) avec la cytologie ; la sensibilité relative du dépistage du HPV était 3·4 fois supérieure (2·4-4·9). De manière similaire, le dépistage HPV détectait 4·2 fois plus (1·9-9·2) de cancers invasifs que la cytologie (30·4 pour 10 000 [19·1-41·7] / 7·2 pour 10 000 [2·2-12·3]). En revanche, la valeur prédictive positive du dépistage du HPV pour la CIN de grade 2 ou plus était de 12·2% (9·9-14·5), contre 90·5% (61·7-100) pour la cytologie.

Interprétation

Malgré la valeur prédictive positive beaucoup plus faible du dépistage du HPV dans les échantillons vaginaux autoprélevés par rapport à la cytologie, ce type de test peut être privilégié pour détecter la CIN de grade 2 ou pire dans les environnements disposant de peu de ressources, où la limitation des infrastructures réduit l'efficacité des programmes de dépistage cytologique. Comme les femmes sur ces sites ne seront testées que peu de fois dans leur vie, la forte sensibilité du dépistage est d'une importance cruciale.

Source :

Lazcano-Ponce E, Lorincz AT, Cruz-Valdez A, et al. Self-collection of vaginal specimens for human papillomavirus testing in cervical cancer prevention (MARCH): a community-based randomised controlled trial. The Lancet. 2011;DOI:10.1016/S0140-6736(11)61522-5.




Discussions :

Sujet sur le forum MedeSpace.fr
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png