Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 316

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Voir le Sujet
MedeSpace.Net :: Etudiants en Sciences Médicales :: Etudiants en premier cycle
 Imprimer le sujet
Dico MedeSpace de l'Odontologie
La Pharmacienne
#1 Imprimer le message
Publié le 18-08-2009 00:06
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Bonsoir,

Glossaire de l'Odontologie


Abcès :
Collection de pus siégeant généralement dans le tissu conjonctif, à la suite d’un processus inflammatoire.

Adénite :
Inflammation des ganglions lymphatiques.

ADN
Macromolécule se trouvant dans les chromosomes, support total de l’hérédité.

Aérobie :
Se dit des microbes qui ont besoin, pour vivre, de la présence d’oxygène.

Agénésie :
Absence d’une dent sur l’arcade.

Agueusie :
Perte du goût.

Alvéolectomie :
L’alvéolectomie consiste à effectuer une extraction avec résection osseuse.

Alvéolite :
Inflammation de l’os alvéolaire.

Amalgame :
L’amalgame est un mélange contenant du mercure sous forme liquide et un alliage finement pulvérisé d’argent, de cuivre et d’étain. L’amalgame est utilisé pour les restaurations de cavités.

Anaérobie :
Se dit des micro-organismes qui se développent dans un milieu dépourvu d’oxygène.

Anaphylactique (Choc) :
État dû à une sensibilité accrue de l’organisme à l’égard d’une substance donnée.

Anatomie :
Etude scientifique de la forme, de la disposition de la structure et des rapports entre eux des différents organes de l’homme.
Edité par La Pharmacienne le 24-08-2009 03:01
 
La Pharmacienne
#2 Imprimer le message
Publié le 18-08-2009 16:13
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Anodontie :
Absence totale des dents sur l’arcade.

Antagoniste:
Opposition fonctionnelle d’une dent ou d’une arcade, dont l’action s’oppose à celle d’une autre.

Anticoprs :
Globuline plasmatique (immunoglobuline) ayant la propriété de réagir spécifiquement à un antigène.

Antigène :
Substance agressive pour l’organisme, elle provoque en général la formation d’anticorps.

Antisepesie :
Opération au résultat momentané permettant au niveau des tissus vivants et dans la limite de leur tolérance:
- d’éliminer ou de tuer les micro-organismes,
- et/ou d’inactiver les virus.

Apex :
Partie terminale de la racine dentaire.

Apical :
Se dit de la portion terminale de la racine des dents et des tissus avoisinants (région apicale).

Arc facial :
Dispositif destiné à repérer et à transférer la position de l’arcade maxillaire sur l’articulateur.

ARN ou Acide Ribo-Nucléique :
L’ARN constitue le matériel génétique de certains virus. Il existe dans les cellules humaines, animales et végétales. Ce sont des granulations qui aident à la transmission, à l’expression des gènes.

Arrêt Cardiaque ou Arrêt cardio-respiratoire :
Défaillance aiguë de la pompe cardiaque entraînant immédiatement un arrêt de la fourniture en oxygène aux cellules. Le premier signe de l’arrêt cardiaque est l’absence de pouls carotidien (> 6 secondes). Il est
accompagné de 4 autres signes induits : abolition de la conscience, absence de ventilation, pupilles dilatées (mydriase), coloration extrême.

Articulaire :
Instrument mécanique auquel des modèles maxillaires et mandibulaires sont solidarisés pour simuler tout ou partie des mouvements mandibulaires.

Asthme (Crise d’) :
Gène respiratoire avec angoisse et agitation.

ATM :
Articulation Temporo Mandibulaire
 
La Pharmacienne
#3 Imprimer le message
Publié le 18-08-2009 16:16
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Avulsion :
Synonyme d’extraction.

Bactérie :
C’est un être vivant unicellulaire de petite taille, de l’ordre du micromètre.
On distingue 3 formes :
- Sphériques : coques, cocci
- Bâtonnets : bacilles
- Spiralées : spirilles

Bactériologie :
Étude des bactéries, de leurs propriétés et de leur action sur l’organisme.

Biopsie :
Prélèvement d’un fragment de tissu sur un être vivant en vue d’un examen
anatomopathologique.
 
La Pharmacienne
#4 Imprimer le message
Publié le 18-08-2009 16:20
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Carie :
La maladie carieuse ou carie dentaire est une affection des tissus durs de la dent par les streptocoques mutans. Elle est caractérisée par une déminéralisation de la substance organique qui entraîne vers l’infection de la pulpe, du périodonte, de l’os alvéolaire. Non traitée, ses complications peuvent entraîner l’avulsion de la dent.

Cellule :
Unité de base du vivant.

Cellulite :
Inflammation du tissu cellulaire à point de départ dentaire ou péridentaire.

Cément :
Le cément est considéré comme faisant partie du parodonte. C’est un tissu minéralisé qui recouvre toute la surface externe de la dentine radiculaire. Il est invisible de l’extérieur car recouvert par le ligament alvéolo-dentaire et l’épithélium gingival. Au niveau du collet, il fait suite à l’émail.

Le cément est un tissu calcifié analogue à l’os. Comme lui il a une structure apparemment désordonnée (à la différence de l’émail et de la dentine), il a une teneur en sels minéraux réduite (45 % environ, alors que la dentine en contient 70 % et l’émail 95 %). Sous l’effet de stimulations fonctionnelles, il peut, comme l’os, subir des remaniements (résorption, apposition). Il joue également un rôle dans la protection de la dentine : des phénomènes d’hyperesthésie du collet apparaissent lorsque la dentine n’est plus protégée par le cément.

Le cément permet l’accrochage du ligament parodontal, de l’os alvéolaire à la racine de la dent. Les fibres desmodontales sont fixées au cément et à l’os alvéolaire. Le cément assure donc l’attache et la fixation de la dent.
Edité par La Pharmacienne le 18-08-2009 19:03
 
La Pharmacienne
#5 Imprimer le message
Publié le 18-08-2009 19:12
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Cervical :
- En anatomie : qui se rapporte au cou.
- En dentisterie : qui se rapporte à la région de la jonction amélo-cémentaire (émail/cément) appelée également collet de la dent (collet anatomique).

Champ opératoire :
Région du corps délimitée sur laquelle est effectuée une opération chirurgicale. Tissu stérile, digue, servant à border cette région.

Champignon :
Les champignons sont des micro-organismes uni ou pluri cellulaires aérobies. Les champignons sont des agents saprophytes opportunistes qui deviennent pathogènes lorsque les défenses immunitaires sont affaiblies.

Classification des édentements selon Kennedy-Applegate (PPA)
Classe I : édentement bilatéral postérieur.
Classe II : édentement unilatéral postérieur.
Classe III : édentement unilatéral encastré.
Classe IV : édentement antérieur situé de part et d’autre de l’axe médian.
Classe V : édentement unilatéral encastré dont la dent antérieure ne peut servir de support à une prothèse fixée.
Classe VI : édentement unilatéral encastré par des dents pouvant assurer à elles seules le support de la prothèse et que l’on pourrait restaurer par de la prothèse fixée.

- Chaque classe comporte 4 subdivisions selon qu’il existe 1, 2, 3 ou 4 hiatus en plus de l’édentement de référence. Seule la classe IV n’a pas de subdivision.
 
La Pharmacienne
#6 Imprimer le message
Publié le 18-08-2009 19:16
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Collet :
Le collet de la dent se situe à la jonction de la couronne et de la racine de la dent (jonction amélo-cémentaire).

Commersalisme :
Il s’agit de bactéries qui se développent à proximité de cellules humaines dont elles sont tributaires. Ces bactéries sont obligatoirement associées à la peau ou aux muqueuses sur le plan alimentaire.

Cette association se manifeste par 2 types de relation :
- L’indifférence : ni l’hôte ni la bactérie ne tire un quelconque profit,
- La collaboration : l’une des 2 parties, voire les 2 parties, vont retirer un bénéfice. On parle de relation de symbiose.

Consrescence :
Union des racines de 2 dents voisines.

Consentement éclairé :
Processus par lequel un patient confirme de son plein gré sa volonté de faire réaliser des soins dentaires, après avoir été informé de tous les aspects du traitement pouvant influer sur sa décision. Avant de débuter le traitement, le praticien s’assure du consentement du patient. Le praticien obtient du patient l’acceptation de tous les risques énoncés liés à l’intervention. Le consentement éclairé est très important sur le plan médico-légal, notamment en implantologie.

Contagion :
Transmission d’une maladie d’un sujet atteint à sujet sain.
 
La Pharmacienne
#7 Imprimer le message
Publié le 18-08-2009 19:32
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Courbe de spée :
C’est la ligne d’occlusion qui passe par le bord libre des incisives, la pointe des canines et la pointe des cuspides vestibulaires des prémolaires et molaires. Cette ligne n’est pas rectiligne, elle est courbe à concavité supérieure.

Crise convulsive, d'épilepsie, de tétanie ou de spasmophilie :
Manifestations de souffrance du cerveau qui ont en commun la présence de contractures et d’irritations des nerfs.

Crochet (PPA) :
Le crochet participe aux trois principes fondamentaux : stabilisation, sustentation et rétention.
Il comporte systématiquement 3 éléments qui participent à l’équilibre de la prothèse :
1- Un (ou deux) bras déformable appliqué au contact de l’émail dans une région proche du collet, toujours située en dessous de la partie galbée de la couronne. C’est l’élasticité du métal qui s’oppose à la désinsertion (rétention + stabilisation).
2- Un (ou deux) bras rigide enserrant la couronne dentaire évite toute possibilité de déplacements dans un plan horizontal (stabilisation + rétention).
3- Un ou deux taquets occlusaux qui s’opposent à l’enfoncement de la prothèse (sustentation + stabilisation).
 
La Pharmacienne
#8 Imprimer le message
Publié le 18-08-2009 20:10
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

D.A.S.R.I. :
Déchets d’Activités de Soins à Risque Infectieux.

Déchets - Classification :
1. Les déchets inertes ou déchets ménagers :
Ils sont mis dans la poubelle des ordures ménagères. Leur collecte est assurée par les communes (si possible effectuer un tri sélectif).

2. Les déchets d’activités de soins à risques infectieux (D.A.S.R.I.) :
Ils sont stockés dans des conteneurs spécifiques, collectés par des sociétés agrémentées et destinés à l’incinération. Le bon d’incinération fait foi et doit être conservé dans un classeur spécial.
Ces déchets se divisent en 2 catégories :
a) Les piquants, coupants, tranchants : aiguilles, lames bistouris, racleurs, limes, broches, fraises, etc. stockés dans un petit conteneur rigide à fermeture définitive inviolable.
b) Les déchets mous à risques infectieux : déchets anatomiques, compresses, gants, rouleaux de coton salivaires, etc. stockés dans des conteneurs à double emballage, étanches à l’eau.

3. Les déchets à risques chimiques et toxiques (D.R.C.T.) :
Ces déchets sont stockés dans des récipients adaptés et collectés par des sociétés agrémentées. Les déchets concernés sont les produits de développement radiographique (révélateur, fixateur, écrans de plomb), les produits médicamenteux et pharmaceutiques inutilisés ou périmés, les amalgames. Pour les amalgames on distingue les déchets secs et les déchets
humides (boues récupérées dans les cassettes du séparateur d’amalgame et dans le filtre du fauteuil).

Dent enclavée :
C’est une dent qui a fait un début d’évolution en bouche et qui est restée bloquée dans une position anormale. Seule une partie de la couronne est apparente en bouche. Elle peut également être enclavée sous muqueuse, on parle alors de dent incluse.
 
La Pharmacienne
#9 Imprimer le message
Publié le 18-08-2009 20:18
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Dent en rétention :
C’est une dent qui ne peut faire son évolution normale. Tant qu’elle garde un potentiel évolutif cette dent est dite retenue. La rétention aboutit avec la maturation à l’enclavement ou à l’inclusion, sauf traitement ODF adapté.

Dent incluse :
C’est une dent retenue dans le maxillaire au-delà de la date normale de son éruption. La dent est complètement incluse dans l’os sans aucune communication avec le milieu buccal.

Dentine :
Elle se situe sous l’émail coronaire et le cément radiculaire. C’est le tissu dentaire qui a le volume le plus important. La dentine est moins solide que l’émail. Elle contient 70 % de sels minéraux (avec principalement des carbonates de calcium), et 30 % de trame organique constituée essentiellement par des collagènes. Son opacité aux rayons X est plus faible que celle de l’émail. La dentine ne contient pas de cellules, ce qui la différencie de l’os. Elle possède une structure poreuse. dentinaires dans lesquelles circulent les fibres de Tomes. Les fibres de Tomes sont sensitives
(d’où la douleur) et émanent de cellules situées en périphérie de la pulpe : les odontoblastes. La dentine est donc un tissu sensible. La carie de la dentine est révélée par la douleur.

Dentisterie restauratrice :
Elle a pour objet la restauration, à l’aide d’un matériau quelconque, des tissus minéralisés et lésés d’une dent, de telle manière que la morphologie et la physiologie soient rétablies en répondant de manière optimale aux exigences mécaniques et esthétiques, et en sauvegardant au maximum les tissus dentaires encore sains.
 
La Pharmacienne
#10 Imprimer le message
Publié le 18-08-2009 20:25
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Dentisterie thérapeutique :
Elle constitue le traitement curatif et consiste le plus souvent à supprimer les tissus pathologiques et à stimuler la cicatrisation des tissus sains laissés en place.

Dentition :
Terme dynamique qui englobe l’ensemble des phénomènes de développement des arcades dentaires : origine, minéralisation, croissance, éruption, vieillissement et remplacement des dents.

Denture :
Terme qui désigne l’ensemble des dents présentes dans la cavité buccale. On l’utilise pour décrire un état.

Desmodontite :
Inflammation du desmodonte suite aux pulpites et nécroses pulpaires.

Diastème :
Espace entre deux dents adjacentes.

Digue :
Champ opératoire pour y effectuer des soins.

Distal :
Qui est le plus éloigné de la ligne médiane de la face. Face distale d’une dent.
Edité par La Pharmacienne le 21-08-2009 21:13
 
La Pharmacienne
#11 Imprimer le message
Publié le 21-08-2009 21:20
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

D.R.C.T. :
Déchets à Risques Chimiques et Toxiques.

Ectopie :
On parle d’ectopie quand l’éruption de la dent se fait hors du milieu habituel, par exemple dans le palais.

Émail :
Il recouvre la couronne dentaire jusqu’au collet. L’émail est la structure la plus dure de l’organisme. C’est également le tissu le plus minéralisé. Sa richesse en sels minéraux atteint 95 % environ de son poids. Sa partie minérale est essentiellement phosphocalcique. L’émail est un tissu translucide. Radiologiquement, il est le plus opaque des tissus dentaires. Il a une structure prismatique, et casse en fonction des prismes. Les prismes d’émail sont orientés perpendiculairement à la limite émail-dentine (appelée également jonction amélo-dentinaire). L’émail est un tissu inerte, non innervé. La carie de l’émail est indolore.
 
La Pharmacienne
#12 Imprimer le message
Publié le 21-08-2009 21:27
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Empreinte primaire ou préliminaire ou empreinte moci-statique :
Les modèles en plâtre issus de ces empreintes permettront au prothésiste de réaliser un PEI, ou selon le cas clinique, les maquettes d’occlusion de la PPA.

Empreinte secondaire ou empreinte anatomo-fonctionnelle :
Elles servent à obtenir des empreintes plus précises. Elles permettent de couler un maître modèle dont les limites correspondent strictement à celles de la future prothèse.

Endodonte :
Partie interne de la dent (chambre coronaire et canaux radiculaires) et son contenu (pulpe coronaire et radiculaire).

Endodontie :
Activité clinique regroupant l’ensemble des moyens nécessaires au diagnostic, au traitement, au contrôle et à la prévention des maladies de l’endodonte.

Enzyme:
Substance élaborée par un être vivant, catalyseur des réactions biochimiques (synonyme : diastase)

Épulis:
Tumeur bénigne située le plus souvent au niveau du bord alvéolaire des gencives.

Examen de prévention :
Il s’agit de diagnostiquer le risque carieux et parodontal, et mettre en œuvre une prophylaxie adaptée à chacun sans attendre l’apparition de pathologies.
 
La Pharmacienne
#13 Imprimer le message
Publié le 21-08-2009 21:32
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Fistule dentaire :
Trajet anormal entre un foyer infectieux et l’extérieur par lyse tissulaire. La fistule permet l’écoulement du pus.

Flore résidente ou commensale :
Micro-organismes sédentaires, c'est-à-dire qu’ils naissent, vivent et meurent sur leur hôte. C’est une flore stable, qui se renouvelle souvent, personnelle, profonde et peu virulente.

Flore transitoire:
Micro-organismes récoltés. C’est une flore instable qui s’élimine par lavage et ne s’implante pas. Elle est superficielle mais virulente.

Fluide gingival :
Liquide dérivé du plasma, présent au niveau du sillon gingivo-dentaire. Il comprend :
- Des ions : calcium, magnésium, fer, manganèse,
- Des protéines, anticorps, enzymes,
- Des cellules : cellules leucocytaires, polynucléaires neutrophiles.

Il évacue des cellules épithéliales desquamées et des bactéries. Il représente un potentiel de défense locale : sa quantité augmente lors de l’inflammation gingivale provoquée par l’agression bactérienne.

Fluor :
Le fluor est un gaz. On utilise ses fluorures ou sels de l’acide fluorhydrique comme agent de
prévention de la maladie carieuse
 
La Pharmacienne
#14 Imprimer le message
Publié le 21-08-2009 21:40
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Fluor :
Le fluor est un gaz. On utilise ses fluorures ou sels de l’acide fluorhydrique comme agent de prévention de la maladie carieuse.

Fluorose :
Marbrures et tâches irrégulières blanchâtres qui, avec l’âge, peuvent devenir brunes. Elles ont pour origine une prise excessive de fluor (eau de boisson trop fluorée par exemple)

Fonctions vitales :
Elles sont au nombre de 3 :
- Le système nerveux : la conscience,
- Le système respiratoire ou ventilatoire : la ventilation,
- Le système circulatoire ou cardio-vasculaire : la circulation.
En secourisme le bilan des fonctions vitales permet de reconnaître les différents types d’urgence médicale afin d’appliquer les gestes qui sauvent, qui soulagent.

Fusion ou Gémination :
Réunion de 2 dents.
 
La Pharmacienne
#15 Imprimer le message
Publié le 21-08-2009 21:45
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Gangrène pulpaire :
Mortification septique de la pulpe dentaire. Nécrose pulpaire.

Gencive :
Fibro-muqueuse qui recouvre l’os alvéolaire.

Germectomie :
Extraction d’une dent non mature au cours de son évolution afin d’éviter son apparition sur l’arcade. Elle concerne essentiellement les prémolaires vers l’âge de 9 ans et les dents de sagesse entre 14 et 18 ans.

Gingivectomie - Gingivoplastie :
Cette intervention recrée une morphologie normale afin de permettre au patient l’élimination de la plaque bactérienne par les moyens habituels.
 
La Pharmacienne
#16 Imprimer le message
Publié le 21-08-2009 21:47
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Gingivite :
Ce terme désigne les atteintes de la gencive en général, anatomiquement limitées aux fibres collagènes supra osseuses. L’attache épithéliale est saine. Il n’y a pas de perte d’attache. La gingivite est réversible.

Gram (coloration de) :
Cette coloration classe les bactéries en Gram+ ou Gram- selon que leur paroi est perméable ou non à l’alcool.
Les bactéries Gram+ sont imperméables à l’alcool.
Les bactéries Gram- sont perméables à l’alcool.
 
La Pharmacienne
#17 Imprimer le message
Publié le 21-08-2009 21:51
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Halitose :
Mauvaise haleine.

Heimlich (Manœuvre de) :
Technique de compressions abdominales à répéter jusqu’à expulsion du corps étranger en cas d’obstruction des voies aériennes.

Hétérotopie :
Dent située dans des territoires anatomiques différents des maxillaires.

Humoral :
Relatif aux liquides organiques des corps vivants (fluides, sécrétions, toxines), par opposition à cellulaire.

Hygiène :
L’hygiène, en médecine, sert à préserver et à améliorer la santé. Elle appartient au patient qui la met en œuvre chez lui. L’hygiène bucco-dentaire est primordiale pour la prévention des maladies carieuses et parodontales.
 
La Pharmacienne
#18 Imprimer le message
Publié le 21-08-2009 21:54
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Hyperodontie :
Dent surnuméraire. Odontoïde.

Hypodontie :
Absence de certaines dents.

Hypoglycémie :
Malaise avec irritabilité et sensation de faim. Concerne essentiellement les diabétiques. L’hypoglycémie correspond à une quantité de sucre dans le sang (glycémie) < 1 g/l.
 
La Pharmacienne
#19 Imprimer le message
Publié le 21-08-2009 22:26
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

ICM :
Intercuspidation maximale.

Immunité cellulaire :
L’immunité cellulaire ne produit pas d’anticorps. Elle lutte contre la virulence de l’antigène. Les cellules qui participent directement à l’immunité cellulaire sont les lymphocytes T, T4 (facilitateurs), T8 (suppresseurs), les cellules K (Killer), NK (Natural Killer), les macrophages et les polynucléaires.

Les lymphocytes T, sensibilisés par l’antigène vont proliférer et se différencier en lymphocytes cytotoxiques (Tc) dont le travail sera de détruire les cellules infestées. Les lymphocytes sensibilisés à l’antigène produisent des médiateurs chimiques que l’on retrouve dans le sang circulant, qui agissent sur tous les acteurs du système immunitaire soit pour faciliter, soit pour inhiber la réponse. Ces substances sont appelées des lymphokines.

Immunité humorale :
L’immunité humorale produit des anticorps. Elle lutte contre la toxicité de l’antigène. L’injection de sérum, ou mieux d’anticorps, afin de prévenir la maladie définit l’immunité humorale passive.
La mise en branle des mécanismes humoraux après la rencontre avec un antigène définit l’immunité humorale active. La vaccination utilise également cette dernière voie avec un antigène atténué.

Les cellules qui participent à l’immunité humorale sont les lymphocytes B qui sensibilisés par l’antigène vont proliférer et se différencier en cellules productrices d’anticorps appelés plasmocytes.

Les anticorps ou immunoglobulines humaines sont réparties en 5 classes principales : IgG, IgA, IgM, IgD, IgE. Ils apparaissent dans le sang dans un délai de 8 à 10 jours après la rencontre avec l’antigène.
 
La Pharmacienne
#20 Imprimer le message
Publié le 21-08-2009 22:33
Avatar du Membre

MedeSpacien rédacteur


Messages : 8494
Inscription : 26.10.08

Immunocompétente (cellule) :
Cellule qui ne sert qu’à l’immunité. Les cellules non immunocompétentes interviennent dans la défense mais remplissent également d’autres fonctions que l’immunité.

Implant dentaire :
Les implants dentaires ont pour vocation de remplacer les racines dentaires perdues ou absentes. Ils servent de fondation à une reconstitution prothétique. Cette technique repose sur la mise en place d’une racine artificielle dans l’os sur laquelle on fixe la prothèse.

Inclusion dentaire :
La dent peut être complètement incluse dans l’os, ou bien une partie de la couronne se trouve en dehors de l’os et est couverte seulement par les tissus mous, elle est alors dite sous muqueuse. Une inclusion est caractérisée par la non éruption de la dent à la date habituelle.

Infection :
Pénétration dans l’organisme d’un microbe capable de s’y multiplier et d’y induire des lésions pathologiques
 
Aller vers le forum :
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png