Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
article du sommeil
article du sommeil
Pneumologie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 171

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Surdité : le grand marché des audioprothèses
Revue scientifique
Plusieurs centaines de modèles d'audioprothèses existent en France, rendant plus difficile le choix des patients.

C'est la faute du conjoint qui ne parle pas assez fort, des petits-enfants qui n'articulent pas… Tous les spécialistes de l'audition le disent, les personnes qui deviennent sourdes passent par une phase de déni de leur handicap. Un comportement qui explique en partie leur peu d'empressement à consulter en milieu spécialisé et à s'équiper de prothèses auditives. Sur les 4 à 6 millions de malentendants estimés en France (dont les deux tiers ont plus de 65 ans), moins de un million (17 %) sont appareillés.

Selon une enquête Ipsos, rendue publique jeudi, dans le cadre de la 12e Journée nationale de l'audition, le prix élevé et le faible remboursement sont le premier frein à l'appareillage, devant les raisons esthétiques et «la honte de montrer son handicap». Le marché a cependant bien progressé : les ventes annuelles d'audioprothèses sont passées de 55 000 en 1975 à 365 000 en 2005 en France, d'après un rapport de la Haute Autorité de santé.

À qui sont destinés ces appareils qui amplifient les sons, qu'en attendre, et surtout comment s'y retrouver dans les centaines de modèles ? Face à une gêne auditive, la première étape est médicale. L'ORL confirme la surdité, qu'il quantifie par un audiogramme, et recherche son origine. Au-delà de 65 ans, il s'agit le plus souvent d'une presbyacousie, vieillissement progressif des cellules sensorielles de l'oreille. « L'idéal serait de consulter un ORL tous les 3 à 4 ans à partir de la cinquantaine ; plus tôt pour les populations à risque, exposées au bruit professionnellement ou par leurs loisirs », résume le Pr Christian Gélis, biophysicien (Montpellier). À partir d'une surdité de plus de 30 décibels dans les fréquences critiques pour la conversation, le praticien fait une ordonnance pour une aide auditive. «Plus l'appareil est prescrit tôt, meilleur est le résultat», insiste le Dr Pascal Foeillet, ORL à Fontainebleau. De fait, la surdité altère les informations transmises de l'oreille jusqu'au cerveau. Or, si elles ne sont plus stimulées, les zones corticales de l'audition s'atrophient. Portées trop tard, les prothèses n'amélioreront pas la compréhension…

Si la prescription médicale est indispensable, c'est avec un audioprothésiste que sont effectués le choix de l'appareil, les réglages et le suivi. «C'est un travail de longue haleine, estime Philippe Metzger, audioprothésiste à Paris. La sélection du modèle est une phase cruciale, mais les contrôles le sont tout autant pour que la prothèse ne finisse pas dans un tiroir.» Au total, des centaines de modèles, en grande majorité numériques, sont mis sur le marché par les seize fabricants. « Le premier choix est celui du type d'appareil : intra-auriculaire, contour d'oreille ou intermédiaire » précise Philippe Metzger. Les premiers sont plus discrets, mais ils ne s'adaptent pas à toutes les oreilles et ils sont plus fragiles. Ils ont de moins en moins la cote.

Des aides qui «changent la vie»

Quant au prix, il varie de 1 000 à 2 000 euros, contrôles compris. Un coût le plus souvent à multiplier par deux, les deux oreilles devant être équipées. «Globalement, toutes les marques se tiennent, estime l'audioprothésiste. Chacune décline ses modèles en trois gammes de prix : entrée, milieu et haut de gamme. Ce qui fait la différence, c'est avant tout le nombre de canaux d'amplification au niveau du microprocesseur.» Chaque canal amplifie une fréquence sonore différente. Plus ils sont nombreux, plus l'analyse du son est précise, ce qui permet une meilleure séparation de la voix et de la parole. Les appareils les plus chers ont aussi des micros plus sophistiqués, capables de s'orienter dans la direction des voix. Globalement, les modèles les plus high-tech ont plus de fonctions. Certains sont capables de générer un bruit de fond pour masquer des acouphènes ou de diffuser une musique. Il est même possible, via un boîtier porté autour du cou, de recevoir directement dans l'appareil auditif le son du téléphone, de la télévision ou d'un baladeur musical.

Pour ceux qui ont réussi à les adopter - quelques semaines d'adaptation sont nécessaires -, ces aides auditives «changent la vie» et permettent de se réinsérer socialement. «J'ai découvert des sons que je ne connaissais pas, comme le clic de la souris, et redécouvert d'autres que j'avais oubliés», témoigne une femme équipée depuis huit ans. Les audioprothèses transforment aussi le pronostic des surdités infantiles. Dans le Nord-Pas-de-Calais, où les handicaps auditifs sont dépistés systématiquement en maternité, le Dr Jacques Leman suit de plus en plus de très jeunes enfants appareillés. «Les audioprothèses peuvent être essayées dès 3 à 6 mois, indique-t-il. Si elles sont efficaces et bien tolérées, l'enfant grandit avec. Sinon, il peut bénéficier d'un implant cochléaire vers 18-24 mois.» Ces prises en charge précoces permettent aujourd'hui à des enfants sourds profonds de suivre un parcours scolaire normal.

lefigaro

purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png