Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 289

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Les riches moins attentifs aux autres que les pauvres ?
Actualités médicales
Deux psychologues américains ont mis face-à-face des individus de classe sociale différente. Le résultat est flagrant : les plus aisés apparaissent, par leur gestuelle, moins ouverts à leurs interlocuteurs que les moins favorisés.

Les vêtements et les voitures sont souvent considérés comme des marqueurs sociaux. Mais le langage du corps révèlerait lui aussi le niveau social d'un individu. C'est le résultat d'une étude menée par deux psychologues de l'université californienne de Berkeley. Michael W. Kraus et Dacher Keltner ont filmé les face-à-face entre plusieurs groupes d'étudiants ne se connaissant pas. En tout, 100 individus, tous volontaires, ont participé à cette expérience dont les résultats ont été publiés dans l'édition de janvier de la revue Psychological Science .

Au cours de ces face-à-face, les deux psychologues ont observé la gestuelle de chaque individu, caractéristique du niveau d'attention porté à leurs interlocuteurs respectifs. Résultat : les personnes de classe sociale élevée portent moins attention à leurs vis-à-vis que les personnes d'origine modeste. Par exemple, les riches ont tendance à gigoter, à regarder leurs ongles et évitent tout contact visuel lors des échanges. Dans le même temps, les individus de niveau social moins élevé se montrent attentifs, haussent les sourcils, approuvent de la tête, rient de façon appropriée et choisissent de maintenir le contact visuel.

De la même manière, les étudiants issus des milieux les plus favorisés se montrent plus longuement distraits par les objets présents dans la pièce. Au moins deux secondes par minute selon cette étude, presque jamais pour leurs homologues moins riches. «Nous parlons de secondes mais cela représente une différence très importante rapporté au temps de chaque interaction entre individus que nous avons analysé», explique Michael Kraus au site Internet livescience.com. Les différences seraient si flagrantes que lorsqu'un groupe d'observateurs extérieurs visionne 60 secondes de chaque face-à-face, il distingue sans problème l'origine sociale de chaque individu, sur la seule base de sa gestuelle.

Les moins riches ont «besoin de relations sociales»

L'explication de ces différences remonterait à notre instinct animal, ajoute Michael Kraus. À l'image du paon qui fait la roue, la gestuelle du riche est une manière de signifier à son interlocuteur «Je vais bien. Je n'ai pas besoin de vous». Quant aux moins riches, ils ont «besoin de relations sociales pour survivre », explique Dacher Keltner, l'autre responsable de l'étude. «Les contacts sociaux entre voisins permettent aux gens avec des moyens limités de trouver l'aide dont ils ont besoin pour résoudre des problèmes relatifs à la garde des enfants et au transport», explique-t-il, cité par le Calgary Herald .

Pour tenter d'expliquer ce phénomène, le journal canadien a fait appel à Ken Wyman, un collecteur de fonds qui traite avec des gens fortunés. Celui-ci explique que «la plupart de ceux-ci sont profondément engagés comme volontaires, leaders ou donateurs» mais «certains d'entre eux trouvent que leur vie est ‘empoisonnée' par ceux qui ne voient en eux que des portes-monnaies ambulants et non des êtres humains à part entière». Il conclut qu'«il n'est dès lors pas surprenant que ceux qui se sont faits brûler par ce genre de relations tendent à devenir un peu plus méfiants».


lefigaro

purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png