Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
Leishmaniose
Leishmaniose
Dermatologie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 220

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Des mesures pour relancer le vaccin contre l'hépatite B
Revue scientifique
Le nouveau calendrier vaccinal présenté lundi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire propose des mesures pour améliorer la couverture contre la maladie.

Malgré plus de quinze ans de polémique, le Haut Conseil de santé publique vient de faire une série de recommandations destinées à améliorer la vaccination contre l'hépatite B des enfants et des adolescents. Ce vaccin, lancé dans les années 1990 à grand renfort de publicité, a été accusé, sans preuves évidentes, d'augmenter le risque de sclérose en plaques.

Aujourd'hui, alors que les mises en cause se sont tempérées, les autorités sanitaires tentent de relancer cette vaccination systématiquement recommandée chez le nourrisson, mais dont seulement 30 % bénéficient actuellement. «Il existe désormais une volonté affichée de relancer la vaccination contre l'hépatite B et d'améliorer une couverture vaccinale préoccupante, écrit lundi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire le professeur Daniel Floret, président du comité technique des vaccinations. Après le remboursement du vaccin hexavalent (destiné au nourrisson et qui protège contre plusieurs infections, dont l'hépa­tite B, NDLR ), deux nouvelles mesures devraient y contribuer : le prolongement jusqu'à 15 ans de l'âge de rattrapage et la possibilité d'utiliser dans ce contexte un schéma vaccinal simplifié à deux doses.»

Rattrapage jusqu'à 15 ans

L'hépatite B est due à un virus transmis par le sang, par les rapports sexuels, lors d'injections de drogue… Elle peut ne provoquer aucun symptôme mais induire dans certains cas une hépatite chronique, une cirrhose, voire à long terme un cancer du foie ou provoquer, avec symptômes, une maladie aiguë, celle-ci pouvant donner, rarement, une hépatite fulminante, mortelle en l'absence de greffe. Dans les années 1990, le nouveau vaccin a été injecté à des millions de personnes (la plupart n'en avaient pas besoin), suscitant polémique et suspicion majeure.

Ce Haut Conseil de santé publique, le 2 octobre 2009, a recommandé que la vaccination contre l'hépatite B continue à s'appliquer en priorité aux nourrissons et aux personnes à risques (personnel soignant, toxicomanes…) malgré une étude contestée mettant en évidence un risque accru dans un sous-groupe d'enfants vaccinés. Le Haut Conseil s'appuyait en cela sur les chiffres de l'Institut de veille sanitaire (INVS) suggérant que la vaccination en France avait réduit le nombre de nouveaux cas annuels d'hépatite B aiguë de 8 500 au début des années 1990 à quelque 650 cas annuels depuis 2004.

De même, toujours selon les épidémiologistes de l'INVS, la vaccination des enfants entre 1994 et 2007 aurait permis d'éviter environ 20 000 nouvelles infections, 8 000 hépatites aiguës, 800 hépatites chroniques et 40 hépatites fulminantes. Malgré tout, il existe encore en France une vraie réticence, à l'égard de ce vaccin, expliquant le faible pourcentage de nourrissons et de préadolescents vaccinés.

Dans ce contexte, le nouveau calendrier vaccinal recommande de continuer bien sûr à vacciner tous les nourrissons. Mais il pro­pose aussi de faire passer de 13 à 15 ans révolus l'âge dit de vaccination de rattrapage pour ceux qui n'en ont pas bénéficié dans la petite enfance. Pour ces derniers, un schéma vaccinal fondé sur deux injections (et non plus trois) à six mois d'intervalle est désormais validé, pour améliorer l'observance.

lefigaro

purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png