Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
La base du crane
La base du crane
Fiches d'anatomie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 340

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
La Haute autorité de santé (HAS) a publié des recommandations de
Actualités médicales
La Haute autorité de santé (HAS) a publié des recommandations destinées à améliorer le diagnostic d'asthme chez les enfants de moins de 36 mois

L'asthme est une maladie chronique, variable dans le temps, marquée par des épisodes réversibles de dyspnée aiguë avec sifflements. Si l'asthme du grand enfant est bien caractérisé, la définition de l'asthme du nourrisson n'est pas consensuelle, ce qui peut conduire à des diagnostics erronés de bronchite, de bronchiolite ou de pneumopathie et retarder la mise en oeuvre d'un traitement adapté, rappelle la HAS.

Ces recommandations concernent donc le diagnostic, la prise en charge et le suivi de l'asthme du nourrisson et du jeune enfant de moins de 36 mois en dehors des épisodes aigus. Elles ont été élaborées en partenariat avec la Société pédiatrique de pneumologie et d'allergologie (SP2A), à la demande de la Direction générale de la santé (DGS).

Elles s'adressent à l'ensemble des professionnels de santé libéraux, hospitaliers ou exerçant en institution, prenant en charge les enfants de moins de 36 mois: médecins généralistes, pédiatres et pneumologues, médecins des services de protection maternelle et infantile (PMI), autres spécialistes, comme les allergologues et ORL notamment, puéricultrices, infirmières, kinésithérapeutes, pharmaciens.

Les experts français proposent une définition clinique de l'asthme chez l'enfant de 36 mois: tout épisode dyspnéique avec râles sibilants, qui s'est produit au moins trois fois depuis la naissance -et cela quels que soient l'âge de début, la cause déclenchante, l'existence ou non d'une atopie-, et discontinuité de ces épisodes de sifflements, avec des périodes pendant lesquelles l'enfant est asymptomatique.

Ils ajoutent que d'autres tableaux cliniques doivent faire évoquer un asthme: toux induite par l'exercice, toux nocturne, toux chronique ou récidivante, toux persistant après une bronchiolite, sifflements persistants.

Les diagnostics différentiels sont rappelés. "L'avis du spécialiste peut être nécessaire pour éliminer un diagnostic différentiel et procéder à des investigations spécialisées", ajoute la HAS.

La stratégie diagnostique repose sur trois éléments: la symptomatologie clinique, récidivante et à prédominance nocturne; la normalité de la radiographie de thorax; l'efficacité d'un traitement anti-asthmatique d'épreuve.

La présence de signes d'atopie personnels ou familiaux renforce la présomption d'asthme mais leur absence ne doit pas faire renoncer au diagnostic. Une enquête allergologique peut être proposée en seconde intention pour préciser le type d'asthme.

Pour l'enfant de moins de 36 mois, les explorations fonctionnelles respiratoires et la mesure du monoxyde d'azote exhalé (NO) ne sont pas recommandées en première intention.

Concernant la stratégie thérapeutique, il n'existe pas de niveau de preuve suffisant pour en appliquer une propre à chaque type clinique, allergique ou viro-induit en particulier, mais elle dépend du stade de sévérité initiale, évaluée principalement à partir de la fréquence des exacerbations et de la présence ou non de symptômes intercritiques (symptômes ponctuels ne nécessitant pas de bronchodilatateur).

La HAS rappelle les principes de prescription des traitements anti-asthmatiques. Notamment, une corticothérapie inhalée doit être instaurée pour au moins trois mois et elle doit être administrée en aérosol-doseur dans une chambre d'inhalation avec un masque facial.

Les doses quotidiennes de corticoïdes inhalées adaptées à l'enfant de moins de 36 mois sont précisées.

Dans cette population, la tolérance est bonne aux doses faibles à moyennes mais, aux doses plus fortes, les résultats sur la croissance sont divergents et il est donc indispensable de surveiller et de mettre à jour à chaque consultation la courbe de croissance staturale. Si des doses fortes et maximales sont prescrites, elles devront faire l'objet d'une surveillance régulière des éventuels effets secondaires, font observer les experts.

Dans le cadre de la stratégie thérapeutique, les facteurs déclenchants et/ou aggravants, comme les infections virales, les allergènes, l'exercice, les pathologies ORL, la pollution intérieure et extérieure, les conditions socio-économiques défavorables, doivent être systématiquement recherchées pour mettre en place des mesures sur l'environnement.


CONTROLE DE L'ASTHME: UNE EXACERBATION DANS L'ANNEE TOLEREE

Le groupe de travail précise aussi les critères de contrôle de l'asthme chez l'enfant de moins de 36 mois, faisant observer que la survenue d'une exacerbation dans l'année est acceptée, compte tenu de la variabilité saisonnière de l'asthme chez l'enfant et le nourrisson.


La stratégie thérapeutique en fonction du contrôle de l'asthme est également indiquée, en particulier en l'absence de non-contrôle.


Enfin, concernant le suivi, la HAS indique que la survenue d'une exacerbation sévère ou la perte de contrôle nécessitent une consultation pour réévaluer le traitement et recommande une consultation tous les trois à six mois chez le médecin généraliste ou le pédiatre pour l'enfant dont l'asthme est contrôlé avec des doses de corticostéroïdes inhalées faibles à moyennes.


("Asthme de l'enfant de moins de 36 mois: diagnostic, prise en charge et traitement en dehors des épisodes aigus", synthèse, recommandations et argumentation disponibles sur www.has-sante.fr/portail/




APM International.

purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png