Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
Maladie de basedow
Maladie de basedow
Endocrinologie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 226

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Les risques d'accouchements prématurés prévisibles via la salive
Actualités médicales
Les femmes qui accouchent prématurément, avant 34 semaines de gestation, ont une salive qui possède de faibles taux de progestérone, une hormone impliquée dans le cycle menstruel, selon une étude britannique dont les résultats sont publiés mercredi 22 juillet sur le site du British Journal of Obstetrics and Gynaecology.

Ce faible taux, décelable dès le sixième mois, pourrait permettre de développer un test simple, non invasif pour identifier les risques d'accouchement prématuré.

Les chercheurs de l'University College et du King's College de Londres ont collecté des échantillons de salive de 92 femmes. Ces dernières avaient toutes un risque supérieur d'accoucher prématurément. Elles ont d'ailleurs été recrutées sur ce critère: elles ont déjà connu ce genre d'accouchement, ou une fausse couche.Des extraits de salive de ces femmes ont été collectés depuis la 24e semaine de gestation jusqu'à la 34e semaine, ou jusqu'à l'accouchement, selon les cas.

Les femmes sont réparties dans différents groupes: celles ayant accouché avant 34 semaines de gestation, soit huit mois et demi, celles ayant accouché entre la 34e et la 37e semaine, et celles ayant accouché à terme, après 37 semaines.

Les femmes ayant accouché avant 34 semaines de gestation possèdent une salive ayant un taux de progestérone plus faible que celles ayant donné naissance à terme, après 37 semaines. Ces résultats se confirment pour tous les moments de la gestation, dès la 24e semaine.

Les auteurs de l'étude soulignent que la progestérone est connue pour ses capacités anti-inflammatoires, et suggèrent que les faibles taux de cette hormone dans le corps de la mère pourraient contribuer à une infection bactérienne, une cause reconnue d'accouchement prématuré.

Ces tests pourraient permettre de prévoir les accouchements prématurés, en récoltant la salive des femmes enceintes.

(Relaxnews)
Agence France-Presse


purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png