Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
Cataracte 2
Cataracte 2
Ophtalmologie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 336

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Grossesse compliquée de pré-éclampsie : quelles conséquences sur la santé des enfants ?
Actualités médicales
Les troubles hypertensifs gravidiques représentent un problème de santé publique significatif dans le monde et la pré-éclampsie en est la forme la plus fréquente. Le taux de pré-éclampsie varie de 2 à 10 % dans les pays développés et elle est une cause majeure de morbidité et de mortalité maternelles et périnatales. L'augmentation de la mortalité périnatale est souvent due à un retard de croissance intra-utérin et à la prématurité.

Une étude de cohorte représentative de la population a étudié les corrélations entre la pré- éclampsie et la santé à long terme des enfants. Sur les 1 618 481 singletons nés au Danemark entre 1978 et 2004, identifiés dans le Système d’enregistrement civil, 1 545 443 ont été suivis pendant une période de 27 ans ; parmi eux 46 384 (3 %) avaient été exposés in utero à une pré-éclampsie et 724 (0,005 %) à une éclampsie. La pré-éclampsie et l’éclampsie étaient plus fréquemment observées chez des femmes nullipares et jeunes. Les accouchements prématurés et les RCI étaient plus fréquents dans le cas des enfants exposés á la pré-éclampsie.

Le risque d’hospitalisation s’est révélé plus important chez les enfants exposés à la pré-éclampsie et accouchés á terme, par rapport aux enfants non-exposés. Par contre, dans le groupe des enfants accouchés prématurément, la fréquence d’hospitalisation était similaire pour les enfants exposés á la pré-éclampsie et pour les non-exposés, et cela pendant toute la période de suivi, excepté pour la première année de vie pendant laquelle les enfants exposés á la pré-éclampsie étaient davantage hospitalisés (IRR, 1,27 ; Intervalle de confiance à 95 % : 1,25–1,30). Les résultats étaient similaires quel que soit le sexe, excepté une prévalence des malformations congénitales des organes génitaux plus importante chez les garçons exposés á la pré-éclampsie que chez les filles. On peut supposer que les facteurs génétiques ou environnementaux qui sont à l’origine de la pré-éclampsie et de ces malformations congénitales soient les mêmes.

Les mécanismes reliant la pré-éclampsie et la santé postnatale des enfants sont inconnus. Il semble probable que les réponses d’adaptation à l’environnement intra-utérin en cas de pré-éclampsie suscitent des changements épigénétiques augmentant la susceptibilité ultérieure à la maladie. De même certains facteurs génétiques pourraient prédisposer à la fois à la pré-éclampsie et à d’autres pathologies.

Les résultats de cette étude montrent que la pré-éclampsie est associée á un risque plus important d’hospitalisation pendant l’enfance et la vie de jeune adulte, et plus particulièrement chez les enfants accouchés á terme. L’excès de risque de maladie n’était associé ni à un retard de croissance ni à l’accouchement prématuré. Par ailleurs, le risque d’infirmité motrice cérébrale des enfants exposés á la pré-éclampsie et accouchés prématurément était inférieur à celui des autres enfants accouchés prématurément. Par contre, dans le groupe des enfants accouchés à terme, le risque d’infirmité motrice cérébrale était plus important chez les enfants exposés á la pré-éclampsie. Il semble qu’une exposition prolongée á l’environnement intra-utérin de la pré-éclampsie augmente les effets adverses sur les enfants, et ceci constitue un argument en plus pour l’accouchement précoce en cas de pré-éclampsie.

Dr Viola Polena

Wu CS et coll. Health of children born to mothers who had preeclampsia: a population-based cohort study. Am J Obstet Gynecol. 2009 ; 201: 269.e1-269.e10.


purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png