Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
strabisme
strabisme
Ophtalmologie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 353

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
L’insuffisance surrénale relative du grand prématuré
Actualités médicalesL’insuffisance surrénale relative (ISR) désigne une production de cortisol inadaptée au degré de stress ou de maladie du patient. Elle se voit dans certains états critiques, tels que le choc septique. Chez les grands prématurés elle se situe entre physiologie et pathologie.





La corticosurrénale fœtale

L’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien (HHS), avec le CRF, l’ACTH et le cortisol, est en place à 20 semaines de gestation. La synthèse de cortisol a lieu dans la zone dite transitionnelle de la surrénale fœtale ; elle est limitée par deux enzymes, la 3 béta-hydroxystéroide déshydrogénase (3βHSD) et la 11béta-hydroxylase. La 3βHSD n’est exprimée qu’à partir de 23 semaines et reste peu active jusqu’à 30 semaines ; son « bloc » peut être contourné par l’utilisation de la progestérone d’origine placentaire.





Cortisol de base et test à l’ACTH du prématuré

Les prématurés ont un taux sérique moyen de cortisol de 6 microg/dl (165 nmol/l) qu’ils soient bien portants ou malades, des taux de DHEAS et autres précurseurs plus élevés qu’à terme. La cortisolémie des prématurés malades dépend de facteurs tels que la gravité de la maladie, l’âge gestationnel, une corticothérapie anténatale. Chez des prématurés de moins de 28 semaines, il a été montré que les taux sériques étaient à la fois très dispersés (2 à 54 microg/dl) et stables sur 6 heures de temps. Du fait de l’absence de rythme circadien un prélèvement fait à n’importe quel moment de la journée fournit donc une bonne idée de la sécrétion de cortisol d’un prématuré donné.


Il n’y a pas de consensus sur la dose d’ACTH et les critères de jugement utilisés pour évaluer la réserve en cortisol des prématurés, ce qui fait que selon les études, le taux d’ISR va de 10 % à 56 %. La dose d’ACTH de 1 microg/ kg semble la plus discriminante pour tester les nouveau-nés suspects d’ISR. Les cortisolémies basses ne s’expliquent pas par des taux bas de transcortine.


De ce qui précède on peut conclure que l’ISR n’est pas rare chez les prématurés, et qu’elle est due à une immaturité de l’axe HHS et, jusqu’à 30 semaines, à des limitations enzymatiques.





Manifestations cliniques et évolution de l’ISR du prématuré

Depuis 1989 il a été décrit, en général chez des prématurés de moins de 30 semaines (6 mois et demi) l’association d’une hypotension artérielle, d’une oligurie et d’une hyponatrémie à une cortisolémie <15 microg/dl. L’hypotension artérielle est « réfractaire » au remplissage et aux vasopresseurs alors qu’elle est presque toujours corrigée en moins de 8 heures par un traitement par l’hydrocortisone (à dose de stress : 25-60 mg/m²/jour) ou la dexaméthasone (abandonnée).


Un traitement par les glucocorticoïdes peut éviter et corriger l’hypotension réfractaire de la première semaine de vie chez les très grands prématurés.


L’insuffisance surrénale est transitoire. La plupart des prématurés répondent bien à l’ACTH et au CRF exogènes vers 2-3 semaines de vie.


L’ISR a aussi été incriminée dans l’apparition d’une dysplasie broncho-pulmonaire.






Bénéfices-risques d’une supplémentation en hydrocortisone

Y a-t-il intérêt à supplémenter systématiquement les grands prématurés en hydrocortisone au cours des premiers jours de vie ? D’après les résultats de deux essais incluant des nouveau-nés de moins de 1 kg et de 1,25 kg suivis jusqu’à 2 ans, l’hydrocortisone n’améliore pas la survie sans dysplasie broncho-pulmonaire et favorise les perforations intestinales (en conjonction avec l’indométhacine) ; dans l’un des essais, l’IMD (indice de développement mental) et le QD (quotient de développement global) à 2 ans des enfants traités qui avaient un taux de cortisol élevé ont tendance à être inférieurs à ceux des témoins.


Sur ces bases, un traitement par hydrocortisone ne semble indiqué qu’en cas d’hypotension réfractaire. Il sera débuté après prélèvement d’une cortisolémie, à la dose de 1mg/kg, puis de 0,5 mg/kg toutes les 12 heures. Il sera arrêté si le taux de cortisol est élevé (>15-20 microg/dl), a fortiori s’il n’a pas d’effet sur la pression artérielle.



Dr Jean-Marc Retbi, JIM

Quintos JB et Boney CM. : Transient adrenal insufficiency in the premature newborn. Curr Opin Endocrinol Diabetes Obes 2010 ; 17 : 8-12
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png