Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
La base du crane
La base du crane
Fiches d'anatomie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 264

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Opération de la myopie : les risques
Actualités médicalesExiste-t-il des risques à faire opérer sa myopie par laser ?
Le Professeur Jean-Louis Arné, ophtalmologiste et correspondant de l'académie Nationale de médecine (Toulouse), vous répond. Le Figaro demande toutes les semaines à des spécialistes de répondre à vos questions santé.

La plupart des patients qui souhaitent se faire opérer ont une bonne vision avec leur correction optique, lunettes ou lentilles de contact, et se demandent si le recours à ce type d'intervention peut les exposer à perdre tout ou partie de leur acuité visuelle. On peut actuellement dire que la chirurgie au laser Excimer, destinée à corriger la myopie le plus souvent, mais aussi l'hypermétropie ou l'astigmatisme, a atteint une réelle maturité et acquis un très bon niveau de sécurité. Les complications de la chirurgie au laser Excimer susceptibles d'entraîner une baisse d'acuité visuelle sont de nos jours rares, et sans doute à mettre en balance avec les atteintes cornéennes parfois graves qui peuvent résulter du port de lentilles de contact plus ou moins bien tolérées.

La très nette diminution du taux de complications par rapport à celui observé pendant les premières années de la technique résulte en premier lieu de réels progrès technologiques dans les méthodes d'explorations préopératoires et de délivrance du faisceau laser. Cette sécurité très supérieure est aussi due à une meilleure possibilité de sélection des yeux à ne pas opérer, car porteurs d'une anomalie préexistante susceptible de favoriser la survenue de complications. C'est l'examen préopératoire approfondi qui permet d'écarter ces cas à risque.

Pas de chirurgie sans risque

Néanmoins, le traitement au laser Excimer n'échappe pas au dogme selon lequel «il n'y a pas de chirurgie sans risque». Le principe de l'intervention est la réalisation grâce au laser d'un amincissement de la cornée, localisé différemment suivant le type d'anomalie à traiter, dans le but de modifier le trajet des rayons lumineux. Le faisceau laser peut être appliqué à deux niveaux différents de la cornée, soit en surface, soit dans l'épaisseur même du tissu cornéen après découpe d'une lamelle de cornée antérieure qui sera remise en place en fin d'intervention.

Les deux interventions sont pratiquées sous simple anesthésie par instillation de collyres et les deux yeux sont en général opérés le même jour. La première méthode, appelée «kératectomie photoréfractive», entraîne des phénomènes douloureux, différemment ressentis par les patients, durant deux à trois jours. Les suites opératoires peuvent dans des cas exceptionnels être perturbées par la survenue d'un voile cicatriciel sur la cornée, qui régressera dans l'immense majorité des cas.

La seconde méthode, appelée «Lasik», est la plus répandue. Elle a l'avantage d'être pratiquement indolore et suivie d'une récupération visuelle très rapide. Elle peut, dans des cas là encore très rares, se compliquer de problèmes tenant à la découpe du volet cornéen, mauvaise adhérence ou infection.

Le choix de l'une ou l'autre méthode repose sur le degré de l'anomalie à corriger, le Lasik ayant une gamme d'indication plus large, mais il tient aussi à la préférence du chirurgien et au choix du patient. La seule véritable complication, rare mais grave, car susceptible de provoquer une baisse préoccupante de vision, est représentée par la déformation secondaire de la cornée amincie dont la résistance mécanique est devenue insuffisante. Ce danger existe beaucoup plus après le Lasik qu'après un traitement de surface, c'est pourquoi certains préfèrent cette seconde méthode quand elle est applicable, malgré son moindre confort. Cette déformation peut survenir essentiellement lorsque le traitement a été réalisé sur une cornée qui était déjà porteuse d'une affection diminuant sa résistance. Le dépistage de cette affection est un des buts essentiels de l'examen réalisé lorsqu'une intervention est envisagée ; des progrès très réels ont été faits en ce domaine mais certains cas peuvent encore passer inaperçus même après un examen bien conduit.

En fait, il faut bien dire que, dans la pratique courante, l'aléa le plus fréquent est l'insatisfaction de l'opéré lorsque les résultats obtenus ne sont pas en adéquation avec ses attentes. Ceci résulte pour beaucoup d'une information imparfaite du patient. Certains s'attendent à mieux voir après l'intervention ; or, il n'en est rien : la chirurgie ne prétend pas leur donner une acuité visuelle meilleure que celle qu'ils avaient avec leurs corrections optiques. Elle peut simplement leur permettre de voir sans lunettes ou lentilles.

Finalement, on peut être très rassurant : il y a peu de danger à la chirurgie par laser Excimer, mais il est essentiel qu'un dialogue ait lieu entre chirurgien et patient avant la décision opératoire ; en particulier, celui-ci doit être informé que des complications sont possibles même si elles sont très peu fréquentes.


lefigaro.fr
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png