Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
Goitre plongeant
Goitre plongeant
Pneumologie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 299

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Facteurs pronostiques des patients VIH+ en réanimation
Actualités médicalesLa première cause d’admission des patients séropositifs pour le VIH (VIH+) en réanimation est une défaillance respiratoire aiguë. Depuis ces dix dernières années, on observe une diminution de la mortalité des malades VIH+ en unité de soins intensifs (USI) qui peut s’expliquer par les avancées dans les thérapies antirétrovirales, dans la prophylaxie contre les infections opportunistes et les progrès de la prise en charge en unité de soins intensifs. Les facteurs classiquement considérés de mauvais pronostic dans cette population particulière de patients sont le compte de lymphocytes CD4+, l’existence d’une pneumonie à Pneumocystis jirovecii et un pneumothorax.


Afin d’actualiser ces données et de mesurer la différence de mortalité entre VIH+ et VIH- hospitalisés en réanimation, les auteurs ont étudié de façon rétrospective les malades admis pour une affection respiratoire aiguë entre 2004 et 2007 dans 13 USI réparties sur 4 hôpitaux.


Sur les 520 patients inclus, 66 (13 %) sont VIH+ et dans ce groupe, la cause de l’atteinte respiratoire était plus fréquemment une pneumonie (65 % dans le groupe VIH + vs. 41 % dans le groupe VIH-, p<0,001). On ne retrouvait pas de différence significative entre les deux groupes en terme de mortalité (44 % groupe VIH+ vs. 46 %, p=0,78) ou de durée d’hospitalisation. En analyse multivariée, l’âge, le score de comorbidité modifié de Charlson , l’APACHE II et le score SOFA étaient les variables associées de façon significative à la mortalité. La séropositivité pour le VIH n’apparaissait donc pas comme un facteur de risque indépendant de mortalité (odds ratio [OR] 1,39 ; intervalle de confiance à 95 %[IC 95%] 0,69-2,78 ; p=0,35).


En limitant l’analyse au sous-groupe de patients VIH+, la seule variable associée de façon indépendante à la mortalité était un antécédent d’infection opportuniste avant l’admission à l’hôpital (OR 6,4 ; IC 95 % 1,27 - 32,3 ; p=0,025). Les mesures plus spécifiques de la sévérité de l’infection VIH comme le compte de CD4 ou la charge virale n’étaient pas significativement différentes entre le groupe VIH+ survivant et le groupe VIH+ non-survivant. De plus, l’existence d’un traitement antirétroviral en cours n’a pas eu d’impact positif sur l’évolution.


Dans leur discussion, les auteurs ont souligné que ces derniers résultats devaient être validés par d’autres travaux, car ils povaient s’expliquer par le caractère observationnel de l’étude (les tests biologiques pris en compte étaient ceux réalisés avant l’hospitalisation, avec parfois des délais très variables selon les patients), ainsi que par un manque de puissance. Une enquête prospective permettrait de mieux identifier les facteurs de risque spécifiques des patients VIH+.


En conclusion, cette étude montre que les patients VIH + n’ont pas un pronostic plus péjoratif en cas d’atteinte respiratoire aiguë que les patients séronégatifs pour le VIH, ce qui légitime l’attitude clinique actuelle de ne pas refuser ces patients en soins intensifs sur ce seul critère.


Docteur Béatrice Jourdain, JIM

Mendez-Tellez PA et coll. : Human immunodeficiency virus and hospital mortality in acute lung injury patients. Crit Care Med. 2010; 38: 1530-1535
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png