Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 298

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sida : le dépistage hors du milieu médical s'organise
Revue scientifiqueDes associations proposent des tests pour les personnes qui n'accèdent pas au système de soins.


Dans un rapport récent, le Conseil national du sida dirigé par le professeur Willy Rozenbaum, estimait que la France devait faire désormais un effort majeur pour améliorer les performances du système de dépistage. Et l'adapter à la situation épidémiologique. Ainsi, ce document soulignait le caractère concentré de l'épidémie. En particulier la population homosexuelle concentre 40 à 50% des nouvelles contaminations. «Chez ceux fréquentant des établissements de convivialité gays parisiens (bars, saunas, NDRL), la prévalence de l'infection atteint 17,7% selon une étude menée en 2009. Des taux très supérieurs à la moyenne sont également constatés chez les migrants d'origine sub-saharienne et les usagers de drogues injectables, peut-on lire dans ce texte. L'un des facteurs essentiels de la dynamique de l'épidémie est la proportion de personnes infectées non dépistées.» Chaque année entre 7000 et 8000 personnes se contaminent en France. Et 30 à 40% d'entre elles l'ignorent. Pourtant, le recours au dépistage est une incitation à la fois à des pratiques moins à risques, mais aussi à une prise en charge thérapeutique dont on sait qu'elle réduit la contagiosité.



Pratiques à risques

Dans ce contexte, une étude «Com'Test» lancée fin 2008 par l'Agence nationale de recherche sur le sida (ANRS) en partenariat avec l'association Aides présentée à Vienne cette semaine, lors de la 18e conférence mondiale sur le sida, révèle qu'un dépistage non médicalisé en milieu associatif est possible. Et pourrait permettre de lever les réticences de ceux qui n'osent pas consulter un médecin pour pratiquer un test.


Pendant un an environ dans les lieux gays, des affiches et des flyers ont été distribués proposant un dépistage par test rapide dans les locaux de l'association Aides, par un personnel bénévole, non-médecin. Les volontaires acceptant de se faire tester dans ce cadre bénéficiaient dans tous les cas d'un entretien pour les inciter à abandonner les pratiques à risques. Le test, réalisé à partir d'une goutte de sang après piqûre au bout du doigt, permet d'obtenir les résultats très rapidement, sans attente. «Au total, 600 personnes au niveau des quatre sites sélectionnés ont accepté de se faire dépister. Environ 3% d'entre elles se sont avérées séropositives, explique Jean-Marie Le Gall (association Aides). L'information s'est d'ailleurs assez vite diffusée par le bouche-à-oreille. Les personnes testées positives avaient un taux de lymphocytes CD4 le plus souvent supérieur à 500, ce qui traduit une contamination relativement récente. À Paris, nous avons été très surpris de voir que nous avions réussi à toucher aussi des Blacks et des Beurs, qui échappent plus souvent au système de soins.»


Lors d'une conférence de presse donnée à Vienne lundi dernier, Roselyne Bachelot, ministre de la Santé a proposé que, dès 2011, au moins 10 centres de dépistage réalisés par des non-professionnels de santé puissent ouvrir en France en bénéficiant de financements pérennes: «Je souhaite qu'une nouvelle forme de dépistage soit mise en œuvre: le dépistage réalisé par des non-professionnels de santé. Les premiers résultats de l'essai “Com'Test” sont particulièrement prometteurs et démontrent la pertinence d'un tel dispositif. Il s'agit d'aller à la rencontre des personnes qui n'accèdent pas forcément à notre système de soins. Porté par les associations, il constitue une véritable révolution sociétale qui donnera un nouvel élan à la lutte collective contre le VIH.»


Par ailleurs, la Haute Autorité de santé, dans un rapport de 2009, avait demandé que soit améliorée la détection précoce du virus, et ce en impliquant plus les généralistes vers une «Haute Autorité de santé de la population âgée de 15 à 70 ans, et ce hors notion d'exposition à un risque de contamination.» Cette proposition, soutenue également par le Conseil national du sida, devrait être reprise dans un plan de lutte contre cet épidémie qui sera présenté cet automne.


Le Figaro
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png