Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
Genu valgum
Genu valgum
Pédiatrie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 125

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Du café contre les AVC ?
Recherches médicalesBoire du café pour éviter les AVC ? C’est peut-être une vraie bonne idée, au moins pour les femmes, d’après une étude suédoise. Il suffirait même d’une tasse par jour ! Mais les conclusions sont encore à prendre avec des pincettes...


Bien qu’il ait mauvaise réputation comparé à son concurrent de toujours (le thé aux multiples bienfaits avérés), le café ne serait pas si mauvais pour la santé, bien au contraire. Une nouvelle étude montre que les femmes qui consomment plus d’un petit noir par jour seraient moins susceptibles d’être victimes d’un accident vasculaire cérébral (AVC).


Aujourd’hui, le café est l’une des boissons les plus consommées au monde. « Par conséquent, même de petits effets sur la santé des substances contenues dans le café peuvent avoir une influence sur la santé publique », explique Susanna Larsson, scientifique à l’institut Karolinska (Stockholm en Suède) et premier auteur de l’article paru dans la revue Stroke: Journal of the American Heart Association.



Plus de 30.000 femmes suivies

Son intérêt pour le café et bien d’autres aliments est ainsi né il y a presque quinze ans. En 1997 précisément, elle et ses collègues ont voulu suivre l’association entre le régime alimentaire, le mode de vie et le développement des maladies chroniques courantes, en examinant un grand nombre de femmes volontaires au sein d’une étude épidémiologique appelée Swedish Mammography Cohort.


Ainsi, 34.670 femmes âgées de 49 à 83 ans ont répondu à un questionnaire global incluant de nombreux paramètres, et ont été classées pour l’occasion dans quatre catégories suivant leurs réponses sur leur consommation quotidienne de café : les consommatrices de moins d’une tasse de café par jour, d’une à deux tasses par jour, de trois à quatre tasses par jour, et enfin de cinq tasses par jour ou plus.



Une réduction des risques d’au moins 22 %

Depuis le début de l’étude jusqu’à fin 2008, un total de 1.680 AVC ont été observés chez ces femmes, dont 1.310 infarctus cérébraux (occlusion d'une artère qui conduit à priver le cerveau d’oxygène), 154 hémorragies intracérébrales (rupture d’un vaisseau sanguin cérébral), 79 hémorragies méningées (irruption de sang à l'intérieur de l'espace situé sous les méninges) et 137 AVC non spécifiés.


Après analyse statistique des données, il résulte que la consommation d’au moins une tasse de café par jour réduirait de 22 voire de 25 % les risques d’être victime d’un AVC. Les résultats sont significatifs pour tous les types d’AVC, à l’exception de l’hémorragie cérébrale (dont le peu d’événements observés peut expliquer l’absence de statistiques parlantes). De plus, l’effet bénéfique du café se maintiendrait quels que soient les facteurs de risques : tabagisme, l’indice de masse corporelle, le diabète, l’hypertension ou encore la consommation d’alcool.



Des doutes subsistent

Malheureusement, comme toute étude réalisée à base d’un questionnaire, des biais sont possibles. L’estimation de sa propre consommation de café est-elle correcte ? La consommation a-t-elle toujours été constante depuis 1997 ? Le café décaféiné (non dissocié du café classique sur le questionnaire) est-il aussi impliqué dans l’action anti-AVC ?


Si ces questions restent sans réponse, les auteurs, eux, en ont pour expliquer les possibles bienfaits du café. La boisson noire réduirait les inflammations, le stress oxydatif et améliorerait la sensibilité à l’insuline. D’ailleurs, des études précédentes avaient déjà montré l’effet positif du café sur d’autres maladies, comme le diabète de type 2 chez les femmes, ou les calculs biliaires chez les hommes… mais il serait en revanche bien moins bon pour le cœur!


Futura Sciences
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png