Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
La scarlatine
La scarlatine
Dermatologie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 331

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Les antidiabétiques Actos et Competact retirés du marché
Actualités médicalesL'Agence du médicament a entériné la suspension de commercialisation de ces deux molécules du laboratoire japonais Takeda.

L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a finalement voté jeudi la suspension de la commercialisation des antidiabétiques Actos et Competact. Ces médicaments étaient vendus en Europe depuis 2002. La décision a été prise jeudi à 13 heures par la commission d'autorisation de mise sur le marché (AMM) de l'Agence à 25 voix pour et une abstention.

Depuis plusieurs mois, le sort de l'Actos et du Competact (dont la molécule s'appelle la pioglitazone) était en suspens, ces derniers étant accusés de favoriser le cancer de la vessie. Les deux molécules du laboratoire japonais Takeda étaient les derniers survivants d'une classe pharmaco-thérapeutique (les glitazones), l'Avandia ayant été retirée du marché en septembre 2010. Ils font baisser la glycémie et l'hémoglobine glyquée, mais ne sont pas reconnus par les autorités sanitaires comme un antidiabétique stricto sensu et ils sont remboursés au taux maximal de la Sécurité sociale (65%). L'Actos et le Competact faisaient déjà partie de la liste des 77 médicaments mis sous surveillance par l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) fin janvier dernier.

Retour sur une suspension programmée. En 2003, la Food and Drug Administration (FDA), l'équivalent de notre agence du médicament, fait une étude sur les effets secondaires de la pioglitazone. Mais les résultats ne sont pas significatifs. En septembre 2010, la FDA lance une alerte car elle estime que la pioglitazone favorise la survenue de cancers de la vessie. Un mois plus tard, la revue médicale indépendante Prescrire fait part de ses inquiètudes concernant l'Actos et le Competact au patron de la Caisse nationale d'assurance maladie. À la demande de l'Afssaps, la Cnam lance alors une étude de grande ampleur en France. L'analyse rendue publique jeudi matin, de la situation de 1.491.060 diabétiques suivis entre 2006 et 2009 «conforte l'hypothèse de l'existence d'une association statistiquement significative entre l'exposition à la pioglitazone et l'incidence du cancer de la vessie», estime l'étude de la Cnam. Le groupe exposé à la pioglitazone a enregistré une hausse de 22% des cancers

Dominique Maraninchi qui a rejoint l'Afssaps en février dernier, suite au scandale du Mediator, avait promis que l'Agence serait désormais gérée en toute transparence. Il avait estimé que la décision de suspendre ou non la commercialisation de la pioglitazone devait être prise après la remise du rapport de la Cnam. Et ce bien que le 29 mars dernier, la commission de pharmacovigilance ait donné un avis de suspension immédiate du médicament. À cette date, elle avait répertorié 15 cas de cancers en France en lien avec ce produit. Au 31 mai, on comptait 46 cas de cancers imputables à ce médicament.

À l'Agence, certains grincent des dents. Car pour préserver la confidentialité, son président a choisi de ne pas communiquer les résultats de l'étude de la Cnam aux experts avant la réunion de jeudi matin. «Les résultats définitifs prévus initialement fin mai n'ont en fait été mis à disposition de l'agence qu'aujourd'hui pour présentation demain», peut-on lire dans un mail adressé mercredi à 22 heures 34 aux centres de pharmacovigilances. Sauf que la Cam a fait une présentation lundi à l'Afssaps... «On nous a distribué l'étude qui fait 41 pages et on a dû voter pour ou contre sa suspension dans la foulée», déplore un expert. «L'étude de la Cnam est très bien faite, observe un autre. Mais il y avait suffisament d'éléments en mars dernier pour retirer le médicament».

Les patients diabétiques traités par pioglitazone ne doivent par arrêter leur traitement de leur propre chef mais prendre rendez-vous avec leur médecin pour trouver un autre médicament adapté. On estime que 230.000 personnes en France prennent de l'Actos ou du Competact.

Source:lefigaro.fr
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png