Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 337

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Rhumatismes : la goutte revient en force
Actualités médicalesLes régimes alimentaires actuels et l'allongement de la durée de vie expliquent sa réapparition.

C'est une nouvelle épidémie qui frappe les pays industrialisés, ou plutôt c'est le retour en force d'une vieille maladie que l'on croyait disparue: la goutte. Aux États-Unis, plus de huit millions d'adultes seraient concernés, soit près de deux fois plus qu'il y a vingt ans, selon une vaste étude qui vient d'être publiée dans la revue Arthritis and Rheumatism. Et la fréquence de ce rhumatisme inflammatoire grimpe en flèche dans bien d'autres pays, rançon de l'évolution des régimes alimentaires et du mode de vie, mais aussi de l'augmentation de la longévité ces dernières décennies.

Connue depuis près de 5.000 ans, la goutte a longtemps été baptisée la maladie des riches, voire même des rois du fait de sa survenue chez les «bons vivants». Charles Quint et Henri VIII font partie des illustres victimes de ces crises, décrites comme horriblement douloureuses. Après s'être fait presque oublier au XXe siècle, la goutte est devenue le rhumatisme inflammatoire le plus fréquent, donnant un nouvel élan à la recherche fondamentale et pharmaceutique.

L'étude menée par Hyon Choi (université de Boston) et ses collègues a été sponsorisée par les laboratoires Takeda, qui distribuent un antigoutteux, le febuxostat, sur le continent nord-américain. Ce produit, arrivé il y a plus d'un an en France via un autre laboratoire, est le premier médicament mis sur le marché depuis plus de 40 ans dans ce domaine.
Les hommes plus concernés

Les auteurs de l'étude ont étudié la fréquence de la goutte et de l'hyperuricémie (excès d'acide urique dans le sang qui prédispose à cette maladie) dans une cohorte de 5.707 Américains adultes, constituée en 2007-2008. Dans cet échantillon représentatif, la fréquence de la goutte s'est élevée à 3,9%, soit, rapporté à la population américaine, 8,3 millions d'individus. Et un taux excessif d'acide urique a été constaté chez plus d'un Américain sur cinq.

Les hommes sont de loin les premiers concernés: des antécédents goutteux sont retrouvés à l'interrogatoire chez 5.9% d'entre eux, alors que les femmes sont relativement épargnées (2%). L'âge est un autre facteur de risque majeur: rare avant 30 ans, la maladie est de plus en plus fréquente en avançant dans la vie, avec un taux record (12,6%) au-delà de 80 ans. Dans la cohorte précédente, portant sur la période 1988-1994, la fréquence de la goutte n'était que de 2,7%, taux qui avait déjà doublé depuis les années 1960, précisent les auteurs.

Angleterre, Chine, Afrique subsaharienne… Tous les pays qui ont mené des études épidémiologiques sur le sujet observent cette tendance. Le record mondial en la matière serait détenu par la Nouvelle-Zélande: quasi inconnue il y a cinquante ans, la goutte atteint désormais 15% des hommes maoris. Dans cette minorité ethnique, l'explosion épidémique serait la résultante d'une particularité génétique combinée à l'occidentalisation du régime alimentaire. Celui-ci joue en effet un rôle central. Une alimentation riche en viandes, fruits de mer, bières et autres spiritueux, sodas riches en fructose, favorise l'élévation de l'acide urique dans le sang. À terme, celle-ci conduit à des dépôts de cristaux d'urate de sodium dans les articulations. C'est quand ils se rompent et libèrent leurs cristaux dans une cavité articulaire que surviennent les crises douloureuses.

De survenue brutale, le plus souvent au niveau du gros orteil, elles régressent spontanément en quelques jours. Mais la goutte n'est pas pour autant une maladie bénigne. Négligée, elle peut conduire à des complications articulaires et rénales. Sans compter ses liaisons dangereuses avec l'obésité et les maladies cardio-vasculaires. L'objectif de la prise en charge, qui repose sur un régime et des médicaments, est de ramener le taux d'acide urique sous la barre des 60 mg/l. Mais un patient sur deux arrête son traitement en moins d'un an.

lefigaro.fr
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png