Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 283

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Le «bureau debout» fait des émules
Actualités médicalesSelon le Wall Street Journal, des salariés de la Silicon Valley plébiscitent ce type de poste de travail. La station assise prolongée est accusée de détériorer la santé des salariés.

Les classiques postes de travail, où l'on se positionne assis devant son écran, seront peut-être bientôt relégués aux oubliettes. Selon le Wall Street Journal , la Silicon Valley s'enthousiasme pour les «bureaux debout». Chez Google ou Facebook, les directions recensent de la part de leurs salariés une demande croissante pour ce type de postes de travail, plus haut placés, qui permettent de travailler sans être assis. Il figure même parmi les mesures du programme «bien-être» de Google. En filigrane, ces salariés fustigent les effets néfastes de la station assise prolongée.

Car selon plusieurs études récentes, dont une réalisée par l'American Cancer Society et publiée en 2010, rester assis au travail impacterait négativement l'espérance de vie. Pour les femmes surtout : être assise plus de six heures par jour accroîtrait de 37% le risque de mourir prématurément. A court terme, le fait de se maintenir assis n'est pas non plus exempt d'inconvénients. «Les muscles du tronc, du cou et des épaules sont alors en position fixe. Le maintien de cette position comprime les vaisseaux sanguins dans les muscles, ce qui nuit à la circulation du sang», constate une étude du centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail (CCHST).

Conséquences : le rythme cardiaque et le flux sanguin ralentissent, les muscles sont moins bien irrigués. Autant d'effets qui génèrent de la fatigue, et à plus long terme l'apparition de varices. Car paradoxalement, «un travailleur assis toute la journée et qui déploie peu d'efforts physiques se sent souvent fatigué en fin de journée», explique le CCHST. À long terme, les travailleurs qui ont passé la plupart de leur temps assis voient leur forme physique se dégrader : diminution de la capacité cardiaque et pulmonaire, problèmes de digestion… Autant de désagréments fréquemment observés.
Tapis de course


Pour autant, travailler debout ne constitue bien sûr pas la panacée. Car la position verticale prolongée présente autant d'inconvénients, si ce n'est plus, que la position assise prolongée. La clé résiderait plutôt dans une position mixte, dite «assise-debout» (voir photo), qui permet au travailleur de bouger davantage. «Changer régulièrement de posture permet une meilleure circulation du sang, et donc de garder du tonus au quotidien», explique Claudine Steca, expert en aménagement des postes de travail chez Steelcase. «En position debout, les communications informelles avec les collègues sont aussi plus faciles, plus spontanées», constate-t-elle.

En la matière, les pays scandinaves et les Pays-Bas font figure de précurseurs. «Rares sont les postes de travail qui n'y sont pas réglables à différentes hauteurs», précise Claudine Steca. Aux États-Unis aussi, où les salariés sont prompts à convoquer leur employeur devant les tribunaux, les entreprises sont attentives à leur proposer un environnement de travail qui ne nuit pas à leur santé. Pour lutter contre l'obésité, certaines vont même jusqu'à adopter un poste de travail muni d'un tapis de course ! «C'est un phénomène très marginal», nuance Claudine Steca.

En France en revanche, 95% des bureaux demeurent de traditionnels postes fixes. Les entreprises de l'Hexagone ne sont pas encore prêtes à payer davantage - un bureau réglable coûte de 20% à 100% plus cher qu'un poste fixe - pour éviter à leurs salariés les effets néfastes d'une position assise prolongée. «Mais les actifs travailleront à l'avenir plus longtemps. Les entreprises françaises devraient peu à peu s'y mettre», estime Claudine Steca.

Lefigaro.fr
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png