Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
Médicaments
Médicaments
Officine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 328

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
La grève de la Santé largement suivie
Revue scientifique

Les blouses blanches sont revenues hier à la charge, en entamant une grève nationale de cinq jours, avec la «ferme résolution» de ne pas céder sur aucune de leurs revendications socioprofessionnelles.

Hier, au premier jour de ce débrayage, le mot d'ordre de la grève nationale lancé par les cinq syndicats autonomes de la Santé publique, SNAPSY (psychologues), SNMASM (maîtres assistants), SNPSP (praticiens), SNPDSM (professeurs et docents) et SNPSSP (spécialistes) semblait massivement suivi dans les établissements hospitaliers à Alger comme dans les autres grandes villes du pays. La grève s'est installée dès les premières heures de la matinée à travers les établissements sanitaires, avec un service minimum garanti pour les urgences et les soins nécessaires. Dans la capitale, les syndicalistes avancent, pour cette première journée, un taux de suivi de plus de 90 %. « Toute la communauté hospitalo-universitaire est mobilisée pour faire réussir ce mouvement d'ordre socio-revendicatif », lance le Pr Zidouri président du Syndicat national des professeurs et docents des sciences médicales (SNPDSM).

Et d'enchaîner : « Nous assurons un service minimum et en aucun cas les malades n'auront à souffrir de cet arrêt de travail. Les soins nécessaires ne seront pas différés à des dates ultérieures ».

Le syndicaliste s'est « félicité de l'adhésion massive » des hospitalo-universitaires à cette action de contestation « devenue nécessaire » après l'épuisement de toutes les voies de recours auprès de la tutelle.

« Nous arrêtons le travail parce nous sommes totalement effondrés par l'injustice imposée à notre communauté. Nous avons des diplômes et des compétences reconnus sous d'autres cieux, mais nous avons choisi de rester ici. Malheureusement, après une trentaine d'années passées dans la Santé publique, nous avons été trahis par notre tutelle », lâche avec regret le doyen des professeurs et docents.

Il confie, à cette occasion, que le salaire d'un professeur, indemnité hospitalière incluse, avec une trentaine d'années d'expérience et un 10ème échelon, soit le plus élevé pour cette profession, ne dépasse guère la moitié du salaire d'un député. Les syndicalistes dénoncent « un déni de justice que représente leur exclusion des dernières hausses des salaires accordées généreusement par les pouvoirs publics aux députés et aux magistrats ».

Pour les syndicalistes, la contestation a atteint désormais la phase de non retour, et à moins que les pouvoirs publics interviennent pour satisfaire les revendications socioprofessionnelles, le mouvement devra se durcir dans les prochaines semaines. Dans les établissements hospitaliers, les esprits s'échauffent et de nombreux syndicalistes prêchent une reconduction de la grève une semaine par mois avec la tenue de rassemblements quotidiens de protestation à l'intérieur des établissements sanitaires.

Aujourd'hui, les syndicats autonomes annoncent un rassemblement au centre hospitalo-universitaire de Bab El-Oued. Il sera suivi lundi par un autre sit-in à l'hôpital de Hussein Dey puis un troisième rassemblement mardi à l'hôpital de Béni-Messous. Mercredi, dernier jour, de cette semaine de grève, les syndicalistes comptent organiser un rassemblement suivi d'une assemblée générale à l'hôpital Mustapha Bacha pour décider de l'avenir de ce mouvement.

A Constantine, la grève a enregistré une réponse « à hauteur de 5O % environ », selon les informations communiquées par des responsables d'établissements de la Santé publique, en soulignant que le service minimum a été assuré dans tous les cas au niveau des structures sanitaires, étant entendu que les services des urgences, de la pédiatrie et de la maternité ont fonctionné normalement.

Le débrayage avait débuté au CHU de Constantine par un rassemblement des protestataires au niveau de l'amphithéâtre à 1Oh, où des médecins, des maîtres assistants et autres docents, ont réitéré leurs revendications tout en demandant à leurs membres de se mobiliser autour de celles-ci et ce, avant de se diriger devant l'administration pour tenir un sit-in vers 11h, et se disperser après avoir remis à l'administration la plate-forme de revendications. Il se sont fixés rendez-vous chaque jour, durant une semaine, au même endroit et en envisageant de tenir un sit-in le mercredi, avec la présence des adhérents des cinq syndicats.

Le point essentiel des revendications des grévistes demeure l'ouverture d'un dialogue entre les syndicats autonomes et le gouvernement qui doit leur reconnaître la qualité de partenaire social à part entière. Les autres revendications socioprofessionnelles des hospitalo-universitaires tournent autour d'une hausse de 300 % des salaires pour faire face à la chute de leur pouvoir d'achat, un point indiciaire calculé sur la base de 150 dinars et une révision à la hausse des indemnisations et primes.

En clair, les hospitalo-universitaires veulent un alignement de leurs salaires sur ceux pratiqués actuellement dans les pays voisins notamment la Tunisie et le Maroc. Selon ce syndicaliste, un hospitalo-universitaire tunisien touche en moyenne un salaire mensuel de 3.800 euros (environ 38 millions de centimes).

purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png