Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 279

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Grève des praticiens de la santé
Revue scientifique Le pouvoir veut pourrir la situation :

Les syndicats du secteur de la santé ont entamé, hier, leur deuxième mouvement de protestation depuis la rentrée sociale.

Les cinq organisations syndicales affiliées à la coordination nationale des syndicats autonomes de la fonction publique, initiatrices de cette grève, promettent d’ores et déjà de radicaliser leurs futures actions si les pouvoirs publics persistent à leur tourner le dos et à rester indifférents à leurs revendications légitimes.

La santé en Algérie est malade. Elle souffre de différents maux car le pouvoir refuse de prendre en charge le problème, qui est la valorisation du côté humain, à la racine. Ce sont les malades qui payent les conséquences de cette politique », a tonné hier un médecin rencontré à l’hôpital Mustapha. La grève des médecins, praticiens, psychologues, professeurs et docents... a été largement suivie, si l’on en croit les représentants des syndicats.

Selon ces derniers, tous les hôpitaux ont été paralysés à Alger, Boumerdès, Oran, Mascara, Tizi Ouzou pour ne citer que ceux-là et le seront ainsi jusqu’à mercredi prochain. Les différentes structures de santé dans toutes les wilayas ont tourné au ralenti, perturbant ainsi l’activité hospitalière. Le docteur Merabet, porte-parole de la coordination, avance que les praticiens de la santé ont réagi favorablement au mot d’ordre de grève puisqu’elle a été suivie à hauteur de 81%. A Oran, Boumerdès et Alger, prévient-il sur un ton menaçant, les activités d’urgence ont été cette fois-ci pleinement assurées, mais la prochaine fois il y aura le boycott même de ces services.

« Pour cette fois-ci, nous n’avons pas voulu boycotter les urgences pour ne pas pénaliser les citoyens, mais cette option fera l’objet de débats dans nos prochaines assemblées », a averti notre interlocuteur, qui explique qu’en dépit de la protestation, les médecins assureront un service minimum en prenant en charge les malades qui se présentent aux urgences dans un état grave, les femmes ayant atteint le stade d’accouchement, les personnes sous dialyse, celles qui se soignent au service cancérologie, celles soumises à un processus de vaccination antirabique.

Les médecins dénoncent unanimement le mépris du pouvoir à l’égard de l’élite de ce pays. « Nous subissons les maladies professionnelles, la pression, les insultes. Les salaires qu’on nous donne ne suffisent pas pour vivre. On dirait que c’est de l’aumône », a lancé un médecin avant d’ajouter : « Les fonctionnaires de la santé ne demandent pas un salaire exorbitant, simplement des rétributions dignes d’un médecin qui a passé la moitié de sa vie à faire des études. » « Nous revendiquons juste notre alignement avec les médecins des pays voisins. Si l’on veut arrêter l’hémorragie de l’exode vers l’étranger, l’Etat doit prendre en charge nos doléances », a estimé le docteur Merabet, qui rappelle les services concernés par la grève : les activités de soins et de consultation, l’enseignement en sciences médicales, les explorations biologiques et d’imagerie médicale, les activités de prévention.

Pour mieux marquer leur mécontentement, les praticiens de la santé observeront des sit-in dans toutes les villes. Aujourd’hui, à Alger il est prévu un sit-in au CHU Bab El Oued, demain à Parnet, mardi à Beni Messous et le dernier sera organisé au CHU Mustapha. Notons que le corps de la santé revendique la révision de la grille des salaires et du point indiciaire en rapport avec l’inflation galopante, le respect et la reconnaissance des syndicats autonomes par le gouvernement comme partenaire social à part entière, l’ouverture immédiate des négociations sur le régime indemnitaire et un statut digne pour les professionnels de la santé.


Source : el watan

purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png