Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    mercredi 11. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 139

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Quelle est l'efficacité de la compression pneumatique intermittente après un AVC ?
Revue scientifique
Contexte

Les résultats de l'essai CLOTS 3 ont montré que la compression pneumatique intermittente (CPI) permet de réduire le risque de thrombose veineuse profonde et d'améliorer la survie chez les patients immobilisés ayant subi un AVC. La CPI est désormais largement utilisée dans les unités de soins spécialisées en AVC. Nous décrivons ici l'invalidité, les conditions de vie, la qualité de vie et les coûts hospitaliers des patients dans le cadre de l'essai CLOTS 3.


Méthodes

Dans l'essai CLOTS 3, un essai à groupes parallèles mené dans 94 hôpitaux au Royaume-Uni, des patients immobilisés ayant subi un AVC après 0 à 3 jours d'hospitalisation ont été répartis selon une proportion de 1:1 pour recevoir ou non une CPI, au moyen d'une séquence d'attribution générée par ordinateur dans le cadre d'un système de randomisation centralisé. Nous avons suivi les patients à 6 mois environ par un questionnaire administré par téléphone ou voie postale afin d'évaluer les critères d'évaluation secondaires suivants : invalidité (échelle d'invalidité d'Oxford [Oxford Handicap Scale, OHS]), conditions de vie, qualité de vie liée à la santé (EQ5D-3L) et coûts hospitaliers (d'après l'utilisation de la CPI et la durée d'hospitalisation). Les patients et les soignants qui ont rempli les questionnaires postaux n'étaient pas en aveugle vis-à-vis du traitement attribué, mais le suivi par téléphone chez les participants n'ayant pas répondu l'était. Toutes les analyses ont été effectuées sur la population en intention de traiter. Cet essai est enregistré sous le numéro ISRCTN93529999.


Résultats

Entre le 8 décembre 2008 et le 6 septembre 2012, nous avons recruté 2 876 patients, soit 1 438 dans chaque groupe. En dépit de la réduction indiquée précédemment du risque de thrombose veineuse profonde proximale à 30 jours (critère d'évaluation principal), il n'y avait aucune différence significative en termes d'invalidité (OHS : 0 à 2 contre 3 à 6, risque relatif [RR] corrigé de 0,98 ; IC à 95 % : 0,80 à 1,19 ; p = 0,83 ; analyse commune ordinale corrigée RR de 0,97 ; IC à 95 % : 0,86 à 1,11), conditions de vie (soins en établissement contre sans ; RR corrigé de 1,11 ; IC à 95 % : 0,89 à 1,37 ; p = 0,358) ou qualité de vie liée à la santé (valeur d'utilité médiane de 0,26, intervalle interquartile [IIQ] de -0,07 à 0,66 avec CPI et de 0,27, -0,06 à 0,64, sans CPI ; p = 0,952). Le coût estimatif de la CPI était de 64,10 £ par patient (écart-type [ET] = 28,3). Les coûts directs de la prévention d'une thrombose veineuse profonde et du décès étaient de 1 282 £ (IC à 95 % : 785 à 3 077) et de 2 756 £ (1 346 à non estimable), respectivement, avec CPI. On a observé une hausse des coûts hospitaliers de 451 £ avec CPI par rapport à sans CPI, en raison d'une plus longue hospitalisation (44,5 jours en moyenne [ET = 37,6] contre 42,8 jours [37,2] ; différence moyenne de 1,8 jour ; IC à 95 % : -1,0 à 4,5). À 6 mois, malgré une augmentation de la survie (152,5 jours [ET = 60,6] avec CPI contre 148,1 jours [64,3] sans CPI ; différence moyenne de 4,5 jours ; IC à 95 % : -0,2 à 9,1), on observait une augmentation non significative de la survie corrigée en fonction de la qualité associée à la CPI (27,6 jours [ET 40,6] avec CPI contre 26,7 jours [39,6] sans CPI ; différence moyenne de 0,9 jour ; IC à 95 % : -2,1 à 3,9).


Interprétation

La CPI est peu coûteuse, prévient la thrombose veineuse profonde, améliore la survie, mais pas les résultats fonctionnels, et ne conduit pas à un gain significatif de la survie corrigée en fonction de la qualité. Au moment de décider de traiter un patient par CPI, les cliniciens doivent prendre en compte tous ces effets potentiels.

Références

CLOTS (Clots in Legs Or sTockings after Stroke) Trials Collaboration. Effect of intermittent pneumatic compression on disability, living circumstances, quality of life, and hospital costs after stroke: secondary analyses from CLOTS 3, a randomised trial. Lancet Neurol. 2014;13:1186-92.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png