Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
chalazion
chalazion
Ophtalmologie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 179

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
diabète et cavité buccale
Revue scientifique
Les recettes « magiques » d’une Roumano-Irakienne

Alia Simona est une vétérinaire de formation, de père irakien et de mère roumaine.

Agée de 30 ans, elle vit en Algérie depuis qu’elle avait à peine quelques mois puisqu’elle est née de parents coopérants. Ces derniers s’étaient installés tout d’abord à Merouana (Batna) puis à Sétif, avant d’élire domicile à Blida, et ce, depuis 1987. La coupure avec la ville des Roses s’est faite seulement entre 1994 et 1997 pour cause d’insécurité. N’étant pas de nationalité algérienne et n’ayant pas pu avoir l’équivalence de son doctorat soutenu à l’université de Cluj en Roumanie, au pays du fameux Dracula, et comme par hasard un certain 5 juillet, elle n’a pas trouvé mieux à faire que de profiter du sol algérien, très riche en flore, plus particulièrement ses plantes médicinales, pour se lancer dans la phytothérapie.


Grâce à l’aide de sa mère, une enseignante à l’université de Blida, Simona, spécialisée notamment dans les plantes médicinales, « concocte » des recettes dont elle seule a le secret pour soigner plusieurs maladies. « En Roumanie, la terre est moins généreuse qu’en Algérie. Paradoxalement, la phytothérapie y est beaucoup plus développée. J’essaie avec ma mère de profiter de ce savoir-faire et de notre collaboration avec les associations de phytothérapeutes roumains. En parallèle, nous fouinons depuis une année dans la riche flore algérienne, avantagée par une terre avenante et un climat varié, pour préparer des recettes bénéfiques contre plusieurs maladies », dira-t-elle.

Dans sa boutique située à Ouled Yaïch (Blida), elle nous a énuméré des préparations pour soulager, notamment, l’hernie discale, le pincement des vertèbres, l’étirement, l’arthrose, les douleurs musculaires, l’anxiété, l’acné, l’eczéma et les problèmes dermatologiques. Elle prépare aussi des mixtures et des sirops pour traiter la toux, les troubles de la mémoire, la fatigue morale et physique, les varices, le rhumatisme, l’anorexie, l’obésité, la conjonctivite, l’impuissance sexuelle… « Mes plantes de base sont généralement l’acacia (famille des mimosas), la passiflore, connue pour son action sédative, la malva et le souci.

La région de Bouira recèle, à elle seule, un trésor de plantes médicinales qui mérite d’être valorisé. Ma mère, qui prépare son professorat en agronomie, avait introduit en Algérie les triticales à Batna (variété de blé), il y a plus de 20 ans ». « Deux variétés de haricot roumain se sont facilement adaptées au climat de la Mitidja », ajoutera-t-elle ; une manière de faire appel à tout ceux qui veulent profiter de la générosité du sol algérien pour venir « investir » dans ce créneau. A propos de l’idée que se font les Roumains des Algériens, Simona nous apprendra qu’ils pensent que ces derniers sont noirs de peau et ils sont à chaque fois stupéfaits en me voyant garder toujours le teint clair. Les relations entre les deux pays ne sont pas importantes. D’après elle, ils sont une cinquantaine de Roumains qui vivent en Algérie. Il y a, à titre d’exemple, la convention qui lie l’université de Blida à celle de Cluj, une ville qui abrite le plus grand institut du cœur de l’Europe. « Une fois, j’ai quand même trouvé une tablette de chocolat fabriquée à El Harrach qui se vendait en Roumanie », ironise-t-elle. Simona nous a appris qu’elle entreprend des démarches avec un de ses cousins, lequel possède une agence de voyages, pour inciter les touristes roumains à venir chez nous pour profiter de notre généreux ciel et des vertus de nos plantes !



el watan

purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png