Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
esthétique antérieure 1
esthétique antérieure 1
Prothèse Dentaire
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 223

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Les cardiologues fuient l'Algérie
Revue scientifique
Sur 12 nouveaux spécialistes formés, 10 ont quitté le pays

«Sur 12 cardiologues formés l'année dernière à Alger, 10 sont partis vers d'autres cieux». C'est ce qu'a déclaré, hier, Saïd Barkat, ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière qui était l'invité de l'émission «Tahaoulate» (Mutations) de la chaîne I de la radio nationale.

Le ministre, qui abordait la question du déficit en spécialistes enregistré notamment dans les régions enclavées, a déploré cet état de fait en déclarant que cela est «inexplicable».

Cette question a de tous les temps constitué un os pour les responsables centraux de la santé qui ont certes pris des mesures avec des incitations, mais sans grandes répercussions. Ce fut le cas en 2005 lorsque l'ancien ministre de la Santé, Amar Tou, avait déclaré que 96% des médecins spécialistes en formation devaient être affectés vers les zones enclavées et ce selon les besoins. Pour Saïd Barkat, il est regrettable que des spécialistes soient formés par le pays sans qu'ils exercent au profit de leurs concitoyens.

Il en est de même pour le personnel paramédical, dont la formation est devenue moins attractive du fait que de nombreux diplômés n'ont pas été recrutés par manque de postes budgétaires et ce n'est que depuis une année que des efforts sont déployés avec la décision d'octroyer des postes budgétaires à ces paramédicaux dont le nombre de diplômés atteint les 1.200 par an.

Ce chiffre, selon M. Barkat, est revu à la hausse avec la formation de 5.000 stagiaires à partir de 2009 et 10.000 à partir de 2010.

Abordant la sempiternelle question de l'hygiène en milieu hospitalier, le ministre a déclarant que « dans des cas, la rue est plus propre que des structures sanitaires ». Cette défaillance devient dès lors le cheval de bataille au département ministériel de Saïd Barkat qui compte donner un grand coup de balai avec la constitution d'équipes d'inspecteurs qui sillonneront à partir de samedi l'ensemble des structures de santé publiques ou privées, les cabinets médicaux, les chirurgiens-dentistes et les pharmacies. Leur mission ne devrait pas se limiter uniquement aux conditions d'hygiène, mais devrait toucher tous les aspects de l'exercice de la pratique médicale y compris le respect des honoraires aussi bien des consultations médicales que des autres actes.

Sur ce plan, le ministre de la Santé a reconnu que des dépassements sont enregistrés régulièrement. « Ces inspecteurs devront relever toutes les carences pour situer les responsabilités et les sanctions susceptibles d'être prises n'épargneront personne et toucheront aussi bien le professeur chef de service que le simple agent », a encore précisé M. Barkat.

A une question de notre consoeur Bariza Berezag sur le fonctionnement des urgences, le ministre a déclaré : « je ne suis pas satisfait aussi bien de la qualité des prestations que du fonctionnement », de ces services censés recevoir des cas urgents et qui nécessitent une prise en charge particulière. Toutefois, même en se montrant compréhensif quant aux réactions souvent violentes de la part des malades ou même de leurs accompagnateurs, le ministre a souligné qu'il est « inconcevable d'exiger le maximum d'un médecin qui aurait assuré la garde durant 24 heures et le lendemain rappelé par ses obligations régulières au niveau de son service ». A ce sujet, le ministre a fait savoir que cette formule devra être révisée. Le ministre a également reconnu l'existence du passe-droit au niveau de certains services, notamment « pour des examens uniques tels que les scanners ». « Fini le temps où on rétorque que cet équipement est en panne », devait commenter le ministre en relevant au passage l'existence de rabatteurs qui orientent certains malades vers des opérateurs privés.

Pour Saïd Barkat, « une lutte implacable contre ce genre de pratiques sera de mise ».

Concernant le secteur privé, le ministre a déclaré que «nous sommes pour un secteur privé complémentaire du secteur public, et non d'un secteur mercantile où le profit immédiat est la seule devise». Au sujet de la mise en place de l'agence nationale de l'industrie pharmaceutique, le ministre a indiqué que cela est envisagé à terme, notamment avec les dernières mesures interdisant l'importation de pas moins de 400 médicaments produits localement. Il dira en faisant le lien avec la facture de médicaments en continuelle hausse, que cette mesure initiée depuis le 31 octobre dernier a permis d'économiser pas moins de 200 millions d'euros. S'agissant de l'option du générique, le ministre s'est interrogé sur les raisons qui font que certains pays d'égal niveau de développement avec l'Algérie ont atteint 80%, alors que la production nationale n'est que de 30%.

En ce qui concerne les statuts particuliers de chaque corps de la santé, M. Barkat a précisé que ce secteur est le second employeur de la fonction publique avec 165.000 personnes après l'Education nationale. « De par la diversité de ses corps, la confection de ces statuts est toujours en cours et il ne reste que 3 corporations », devait indiquer le représentant du gouvernement.


le quotidien d'oran

purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png