Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
Exophtalmie
Exophtalmie
Ophtalmologie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 295

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Un coup de fil pour tester son audition
Revue scientifique
Proposé par une association, le test permet de diagnostiquer la dégénérescence auditive liée à l'âge.

«Ce test permet de savoir si votre audition est normale, un peu ou assez atteinte. Il mesure le premier signe de la gêne auditive, c'est-à-dire la difficulté à comprendre la parole dans le bruit.» Voici ce que vous entendrez si vous appelez le numéro 0892 790 791* mis en place depuis quatre jours par l'association FrancePresbyAcousie qui se propose de tester, de manière anonyme, la baisse de l'audition des seniors.

Le principe est simple : pendant quelques minutes, une voix énumère 27 séries de trois chiffres. Le «patient», qui doit s'isoler dans une pièce calme, est d'abord invité à taper sur son combiné les chiffres entendus selon des tonalités variables. Au terme de l'examen, le résultat est annoncé. L'opération doit être renouvelée pour tester l'autre oreille.

Cette formule a initialement été mise en place à l'université de médecine d'Amsterdam il y a trois ans. Depuis, le test est utilisé aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne et en Allemagne. FrancePresbyAcousie revendique une fiabilité de l'ordre de 93 %. «Notre mission est de sensibiliser la population à la perte de l'audition avec l'âge», explique Jens Kofoed, le trésorier de l'association, par ailleurs directeur général d'une entreprise de prothèses auditives. Le budget de cette opération s'élève à 300 000 euros, dont 90 % sont financés par les industriels du secteur, fabricants et distributeurs de prothèses. Le reste est payé par des caisses d'assurances comme Médéric. L'argent récolté - sachant que 7 000 personnes ont déjà composé le numéro - va pour moitié au téléopérateur et pour l'autre à FrancePresbyAcousie.

Démocratiser l'examen

Le Dr Jean-Michel Klein, secrétaire général du Syndicat national des médecins spécialisés en ORL, ne tarit pas d'éloge sur ce test. «Il donne des renseignements intéressants et ne rentre pas dans l'axe de nos examens habituels qui étudient l'audition fréquence par fréquence. Le test reproduit la conversation dans une brasserie, estime-t-il. Il s'agit là de démocratiser un examen.» Il faut dire qu'en France, nombreux sont ceux qui consultent un ORL pour la première fois à… 60 ans. «C'est un vrai challenge de santé publique, ajoute Jean-Michel Klein. Ce test permet aux gens de leur faire prendre conscience de leur problème.»

L'oreille, c'est pervers, explique en substance le Dr Philippe Degravi, ORL à Paris. Quand on éprouve des difficultés à lire en raison d'une baisse de la vue, on porte des lunettes rapidement. En revanche, «on n'entend pas tout de suite que l'on entend plus», relève-t-il. Car on demande à son entourage de parler plus fort, on se rapproche le plus possible du premier rang au théâtre et c'est seulement quand la maladie a atteint un stade très avancé que les patients consultent.

«Or s'ils étaient venus plus tôt, au début de la gêne, ils auraient pu s'habituer à leurs prothèses», observe Philippe Degravi. Et de rappeler qu'en Scandinavie on propose un appareil plus vite. «Dans les pays latins, cela a une connotation de vieillesse», déplore-t-il. À ces réticences psychologiques, s'ajoute le prix exorbitant des prothèses : 4 000 euros pour les deux oreilles pour un remboursement n'excédant pas les 200 euros.

Si le résultat du test n'est pas bon, il y a tout lieu de penser que la personne va consulter. Ce qui inquiète le professeur Olivier Sterkers, chef de service à l'hôpital Beaujon (Clichy), c'est ce que va faire le patient si le résultat du test est «bon». «Car cela peut être faussement rassurant, explique-t-il. On peut avoir des pathologies méritant des explorations complémentaires.» Il estime ainsi que 15 % des personnes qui ont certaines tumeurs ne tireraient aucun bénéfice de ce genre de test puisqu'ils ont une audition quasiment normale. «Sans compter que la médecine est une science humaine, relève-t-il. Et qu'avoir un médecin en face de soi pour établir un diagnostic peut être utile.»

lefigaro

purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png