Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
blastomères
blastomères
Histologie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 312

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Détecter le cancer de la prostate grâce à la sarcosine
Revue scientifique

Cette substance, facilement dosable dans l'urine, permet d'identifier les tumeurs de la prostate nécessitant un traitement immédiat et puissant. Sa découverte pourrait déboucher sur un test utilisable par les médecins.

Trois chercheurs de l'université d'Ann Arbor dans le Michigan ont découvert une substance, la sarcosine, facilement dosable dans l'urine, qui permet de distinguer chez l'homme une simple hypertrophie de la prostate, d'un cancer localisé ou métastatique de cet organe. Ces travaux importants, pourraient aboutir à la mise au point d'un test permettant d'aider les médecins à distinguer les tumeurs d'évolution lente de celles nécessitant un traitement immédiat et puissant. La revue scientifique britannique Nature ne s'y est pas trompée : elle consacre 35 pages de l'hebdomadaire et un éditorial à cette ­découverte majeure.

Arun Sreekumar qui a dirigé ce travail, a utilisé avec son équipe une série de machines très performantes pour analyser des milliers de substances prélevées dans 262 échantillons de tissus, d'analyse d'urines et de prélèvements sanguins de patients atteints de cancers prostatiques ou au contraire indemnes de cette maladie. Ces appareils de chromatographie et de spectrométrie de masse permettent de séparer et d'identifier la composition atomique de milliers de substances en un temps record, sous le contrôle de puissants ordinateurs.

Dans un premier temps, ils ont ainsi identifié 60 molécules présentes dans les urines des malades atteints d'un cancer localisé ou métastatique de la prostate et absentes des urines des patients ayant une prostate normale. Sur ces 60 «profils» métaboliques suspects, seuls 6 (dont la sarcosine) avaient une concentration de plus en plus élevée lorsqu'on passait des cancers peu agressifs aux tumeurs les plus invasives et métastatiques. Et parmi ces six candidats, c'est la sarcosine qui présente la meilleure corrélation avec la gravité de la maladie.

La sarcosine, qui provient du métabolisme d'un acide aminé, la glycine, est trouvée en concentrations de plus en plus importantes au fil de la progression du cancer de la prostate, et de la survenue de métastases. Elle a aussi été trouvée dans les lignées cellulaires humaines de cancer prostatique conservées dans les congélateurs des laboratoires de recherche. Et lorsque les chercheurs ont ajouté de la sarcosine à des cultures de cellules prostatiques humaines normales, celles-ci sont devenues cancéreuses et ont envahi les boîtes de culture ! Cet ensemble d'éléments laisse à penser que la sarcosine joue un rôle clé dans la transformation et l'agressivité des cellules cancéreuses.

Analyse personnalisée

Il faut dire que le débat qui fait rage depuis plusieurs années entre les urologues et les épidémiologistes à propos du dépistage de ce cancer achoppe justement sur la médiocre performance des tests actuels de détection. Le test le plus pratiqué, le dosage de l'antigène prostatique spécifique (PSA), a été effectué l'an dernier sur 36 % des hommes français et 85 % des 2,7 millions de tests sont prescrits par des médecins généralistes.

Pour être tout à fait complets, indiquons qu'un autre marqueur nommé PCA3, récemment découvert au National Cancer Institute (Bethesda, Maryland) lui aussi dosable dans l'urine permet comme le PSA de prédire qui a ou non un cancer. Une fois objectivée la présence d'un cancer de la prostate, toute la question est de savoir si celui-ci va se tenir tranquille (il faut seulement le surveiller) ou s'il sera agressif et justifierait alors d'une stratégie thérapeutique. C'est bel et bien ce rôle de détecteur de la progression cancéreuse que pourrait tenir la sarcosine, dont le dosage simple dans l'urine est facile à généraliser.

Pour John Wei, l'urologue de l'équipe d'Ann Arbor, «on peut imaginer de combiner les marqueurs actuels de détection et le dosage de la sarcosine, pour établir une analyse individuelle, personnalisée du risque pour chaque malade». La biopsie de la prostate, délicate, angoissante et douloureuse, sera-t-elle un jour remplacée par une batterie de tests ? «Ce serait formidable, mais nous n'en sommes pas encore là ; c'est une possibilité envisageable à l'avenir.»

lefigaro

purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
#1 | tefianiamel le février 15 2009 23:56:28
merci pour l'info hammar Wink mais que dit drbenata?
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png