Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
Nerfs et prostate
Nerfs et prostate
Fiches d'anatomie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 145

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Cancer : pénurie inquiétante de radiophysiciens
Revue scientifique
À Blois et à Gap, deux services viennent d'être fermés, faute de radiophysicien. Celui de l'hôpital de Roanne est sérieusement menacé. Près de 170 000 patients atteints de cancer sont traités chaque année.

Le secteur de la radiothérapie traverse une crise sans précédent. Après les accidents survenus entre 2003 et 2006, le secteur est aujourd'hui frappé par une pénurie de radiophysiciens. Leur présence dans les centres de radiothérapie a été rendue obligatoire par un arrêté de novembre 2004 mais leur nombre est largement insuffisant. Du coup, deux centres viennent d'être suspendus et un autre est menacé de la même sanction.

On compte en France moins de cinq radiophysiciens pour un million d'habitants, contre 13 en Allemagne, 32 au Royaume-Uni et 37 en Suède. «Notre pays se situe au même niveau que l'Albanie ou la Turquie», souligne Thierry Sarrazin, président de la Société française de physique médicale. Pour Jean-Marc Cosset, radiothérapeute à l'institut Curie de Paris, le secteur manque aussi de dosimétristes, de techniciens et d'ingénieurs. La radiothérapie est très largement utilisée contre les tumeurs du sein, de la prostate, des voies aéro-digestives supérieures…

Depuis l'affaire d'Épinal, en 2006, où plusieurs malades sont morts en raison d'une irradiation excessive liée notamment à un manque de radiophysicien (voir encadré), aucun nouvel accident grave n'est survenu depuis trois ans. Des manquements au respect des procédures sont toutefois régulièrement constatés par les inspecteurs de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), chargée depuis 2006 du contrôle du nucléaire médical. Pour réduire le risque de nouveaux accidents, l'ASN vient de décider coup sur coup la fermeture de deux centres de radiothérapie parce qu'ils n'avaient plus de radiophysicien. Le 15 janvier, le centre privé de radiothérapie de Blois (Loir-et-Cher) s'est vu retirer son autorisation.

Les nouveaux patients devront suivre leur traitement dans les centres voisins (Tours, Orléans, Bourges ou Chartres) et ceux qui sont en cours de traitement le termineront sur place, l'ancien radiophysicien assurant une astreinte téléphonique. Le 9 février, l'hôpital de Gap (Hautes-Alpes) a dû également arrêter dans les mêmes conditions. Un radiophysicien intérimaire ayant été réquisitionné pour assurer la fin des traitements. Le service de l'hôpital de Roanne (Loire) est aujourd'hui menacé de la même sanction. L'été dernier déjà, des problèmes de personnel occasionnés par les vacances avaient failli entraîner la fermeture de neuf centres français de radiothérapie. «Il y a 350 radiophysiciens en France mais il en faudrait le double. Le problème ne sera pas résolu avant cinq ou dix ans. On est dans une situation de pénurie globale qui est gérée de manière sauvage», expliquait la semaine dernière André-Claude Lacoste, le président de l'ASN, au cours d'une conférence de presse.

Le débauchage bat son plein

«Nous ne pouvons pas accepter que des services fonctionnent dans des conditions de qualité et de sécurité insuffisantes mais nous ne pouvons pas non plus remettre en question le traitement des patients atteints de cancer, a expliqué le président de l'ASN. C'est aux autorités politiques de prendre leur responsabilité pour gérer cette période transitoire.» En attendant qu'un nouveau flux de formation résorbe le manque d'effectifs, le débauchage de radiophysiciens bat son plein. «Mes collègues sont sollicités tous les jours», témoigne Thierry Sarrazin. «Les jeunes viennent se former à Curie et ils partent très vite dans le privé où on leur propose des salaires tournant autour de 10 000 € par mois. C'est de la folie», déplore Jean-Marc Cosset.

Près de 170 000 patients atteints de cancer sont traités chaque année dans les 178 centres publics et privés de radiothérapie français (voir infographie). Le comité national de suivi de radiothérapie doit faire en mars prochain plusieurs propositions. «Nous avons identifié les centres susceptibles d'avoir des carences et ils sont sous surveillance rapprochée. Ils vont être adossés à des centres de recours pour que les soins soient continués sans dommage pour les patients, assure Dominique Maraninchi, le directeur de l'Institut national du cancer qui préside le comité. Pour l'avenir les solutions passent par des regroupements, les centres disposant d'un seul appareil devront fermer. Le parc s'est amélioré. Les appareils ont une moyenne d'âge de 5 ans mais il y a des centres qui n'ont pas la masse critique pour faire face aux nouveaux enjeux. Il faut mettre en place des grands plateaux techniques, comme ça se fait à l'étranger.» Encore faudra-t-il veiller à ce que cette réorganisation ne déstabilise pas les centres bien dotés en personnel, avertit Jean-Marc Cosset.

lefigaro

purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png