Pseudo:    Mot de passe:   
center-left.png center-right.png
American Journal GPMD
Santé Magazine
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers Articles
  • Apnées du sommeil - Complicatio...

    mercredi 28. octobre 2015

    Fibrillation auriculaire

  • Asthme - Activités physiques - HRB

    samedi 19. septembre 2015

    L\'entrainement en aérobie diminue l\'hyperréactivité bronchique (HRB) et l\'inflammation systémique chez les patients souffrant d\'asthme modéré à sévère: un essai randomisé contrôlé.

  • Aliments épicés et Mortalité

    samedi 15. août 2015

    Consommation d\'aliments épicés et mortalité toutes causes et spécifiques: une étude de cohorte basée sur la population.

  • Tabagisme passif - Vaisseaux - I...

    mercredi 22. juillet 2015

    Le tabagisme passif est associé à l\'inflammation vasculaire...

  • Appendicite: Chirurgie ou Antibi...

    dimanche 28. juin 2015

    Antibiothérapie versus Appendicectomie en traitement d\'une appendicite aigüe non compliquée: l\'essai clinique randomisé APPAC

  • Personnes âgées - Maison médical...

    mardi 9. juin 2015

    Qualité de l\'air intérieur, ventilation et santé respiratoire chez les résidents âgés vivant en maison médicalisée en Europe.

  • Sauna - Complications

    jeudi 23. avril 2015

    Association entre sauna accidents cardiovasculaires fatals et mortalité toutes causes

  • Cyclisme - Bénéfices cardiovascu...

    jeudi 12. mars 2015

    Associations dose-réponse entre une activité cycliste et le risque d\'hypertension artérielle (HTA)

  • Grippe - Infection - Immunité - ...

    lundi 2. mars 2015

    Longévité et déterminants de l\'immunité humorale protectrice après infection grippale pandémique.

  • BIE OLIE Adolescents

    dimanche 15. février 2015

    Prévalence de la bronchoconstriction induite par l’exercice (BIE) et de l’obstruction laryngée induite par l’exercice (OLIE) dans une population générale d’adolescents.

blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Photothèque
fécondation
fécondation
Histologie
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Derniers commentaires
Actualités
Une nouvelle session ...
[youtube]jHKASzcm1lw[/...
@maggy Le score de Mac...
C est bien de nous inf...
C'est trop génial! j' ...
Articles
bjr afin de finaliser ...
J'arrive po à le telec...
Voilà encore un autre ...
Les ratios obtenus apr...
donc pas de viagra
Photos
C est une complication...
y a pas d'explication....
quelle est la conduite...
je pense que la chalaz...
l'indicatio à cette t...
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Sondage
Vous préférez les formations MedeSpace





Vous devez être connecté(e) pour voter.
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Utilisateurs en ligne
bullet.gif Invités en ligne : 167

bullet.gif Membres en ligne : 0

bullet.gif Membres enregistrés : 5,082
bullet.gif Membre le plus récent : abderahmene
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Le Pr Mansouri Moulay Driss, un des pères de l'ORL en Algérie
Revue scientifique
Le professeur Mansouri Moulay Driss fait partie de cette génération pour qui le service public avait un sens sacré.

En 1975, alors qu'il était bardé du grade de professeur dans sa spécialité, l'ORL, alors que sa réputation était bien installée et que son réseau de relations était des plus dense, Mansouri a opté pour une carrière hospitalo-universitaire au lieu d'ériger sa propre clinique et de s'enrichir. 1975, pour rappel, coïncide avec la promulgation de la loi portant réforme de la médecine. Donc, Moulay Driss continuait ce qu'il avait entamé dès mars 1962 quand il a rejoint le CHU Oran : former les médecins parallèlement à son activité de médecin. C'est simple, la relève qui assure le fonctionnement de l'ORL à l'hôpital d'Oran doit sa formation à feu Moulay Driss : le professeur Mhadji ; Ben Mansour ; Professeur Hadj Allal, Professeur Berada pour ne citer que ceux-là. Précisons qu'avant 1975, Mansouri avait déjà son cabinet privé qu'il laissera par la suite à une de ses filles, qui a marché sur les sillons de son père.

La question de cet attachement pour le service public demeure entière. Ce qu'on peut avancer sans risque d'erreur, c'est que le professeur Mansouri était bien installé dans son pays. D'ailleurs, il a transmis ce sentiment d'appartenance à son pays à son fils, Mohamed Amine, qui se revendique avec fierté et sans ambages comme le produit de l'école et de l'université algérienne. Evoquant le souvenir de son père, il se remémore les vacances passées à côté de la mer, sur la Corniche oranaise, où son géniteur s'adonnait à la pêche sous-marine, aux interminables parties de belottes et des fois à la chasse. Moulay Driss, qu'un de ses pairs n'hésitera pas à traiter de « seigneur », avait pour complices durant ces moments de détente Chadli Bendjdid, alors chef de la deuxième région militaire, Rachid Yellès, qui deviendra par la suite général de l'ANP.

Ses relations de proximité avec ceux qui ont présidé aux destins du pays ne l'ont pas motivé de réclamer un poste politique de gestionnaire. Pourtant, son engagement aux côtés de l'ALN durant la Guerre de Libération nationale l'habilitait à un tel poste, puisque l'Algérie souscrivait encore au dogme de la légitimité révolutionnaire. Mansouri avait d'autres ambitions à cette époque. Il croyait dur comme fer que c'était possible d'atteindre le stade que l'ORL, sa spécialité, avait atteint ailleurs sous d'autres cieux. Il organisait des séminaires de formation et des journées d'études pour faire profiter ses poulains des expériences de leurs pairs étrangers. D'ailleurs, il avait, durant son parcours de médecin, quelques opérations de grande complexité, nous affirme un de ses étudiants. Ce qu'on peut retenir, c'est qu'il n'était pas du genre à mythifier l'autre (étranger s'entend) et dévaloriser les siens. Sa trajectoire personnelle peut expliquer ce trait de caractère.

Né à Tlemcen le 19 avril 1926, il effectuera sa première scolarité dans cette ville. Mais son père, commerçant de profession, décida de s'installer à Oran où les affaires marchent mieux. Moulay Driss continuera ses études secondaires au lycée Ardaillon où il a décroché son bac. Il décidera d'entamer des études en médecine. En fait, il ne fera que suivre l'exemple de son oncle paternel, Abdellah Mansouri, qui était médecin en 1925.

Il faut dire que Moulay Driss est né et a grandi dans un milieu favorable à l'instruction. Son grand-père maternel était enseignant dès 1905. Moulay Driss partira à Montpellier, puis à Lyon pour ses études de médecine qu'il terminera en 1956. Ce qui ne l'empêche pas de répondre favorablement à l'appel lancé par le FLN à l'endroit des étudiants.

Il rejoindra la base de l'Ouest et sera affecté au camp de Larache, dirigé à cette époque par le commandant Si Moussa. D'ailleurs, depuis cette date, une amitié solide liera les deux hommes jusqu'à la disparition du professeur. Dès le cessez-le-feu, Mansouri est appelé à intégrer le CHU Oran. Il prendra la place du docteur Planté-Longchamp qui a préféré rester en Algérie jusqu'en 1965, contrairement à d'autres confrères à lui. Mais dès son arrivée au CHU Oran, il s'attellera à mettre en place un service d'ORL au sens plein du terme. En 1968, il décrochera son agrégation qui lui donne droit au statut de professeur. Depuis, il s'est investi corps et âme dans la formation des médecins pour combler le déficit relevé sur ce plan.

Son engagement dans sa profession ne l'empêchera pas de s'occuper de sa famille comme il se doit. Son fils reconnaîtra que son papa était très présent dans leur vie. D'ailleurs, deux de ses cinq enfants ont choisi la même spécialité que lui, un est architecte et un autre commerçant. Vers la fin de sa vie, il a connu de sérieux problèmes de santé. Il vivra six ans avec un coeur greffé.

Il subira même une opération de prostate. Mais dans ces moments pénibles, il ne s'empêchera pas de faire la comparaison entre le niveau de la médecine en France et dans son propre pays. Il est mort le 18 juillet 1997. Depuis le 1er Novembre 2007, la nouvelle Faculté de médecine près de l'USTO porte son nom. Ce qui est un minimum de reconnaissance pour... Moulay Driss.


le quotidien d'oran

purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
purple-btm-left.png purple-btm-right.png
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Participer sur MedeSpace
bullet Nouveaux Posts
bullet Mes récents posts
bullet Mes derniers sujets

Imprimer la page en PDF
___________________
bullet Postez une vidéo
bullet Postez un site médical
bullet Postez une Photo
bullet Postez un Article
bullet Postez une Actualité

Devenez MedeSpacien
blue-btm-left.png blue-btm-right.png
MedeSpace FM
La radio Publique santé

Vous avez oublié votre mot de passe?



blue-btm-left.png blue-btm-right.png
Résidanat 2015
annales pour le concours de residanat
- Numéro 01
- Numéro 02
- Numéro 03
- Numéro 04
- Numéro 05
- Numéro 06


blue-btm-left.png blue-btm-right.png
centerb-left.png centerb-right.png
center-left.png center-right.png
centerb-left.png centerb-right.png