Cancer Bronchopulmonaire
Publié par krespine le Décembre 04 2013 12:59:39
Résultats de la radiochimiothérapie chez les patients souffrant de cancer bronchopulmonaire non à petites cellules (CBPNPC) localement évolué.

Spina R. et al. Int Med J 2013 43 7 790 797

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/imj.12138/abstract
Les résultats sur la survie, la toxicité des traitements, les types de rechute de la maladie et les variables pronostiques ont été évalués entre janvier 1994 et juillet 2009 chez 105 patients traités par radiochimiothérapie contre un CBPNPC localement évolué.

La cohorte de patients étudiés a essentiellement consisté en facteurs de sexe masculin vivant en ville, en bon état général initialement. En décembre 2012, 93/105 patients étaient décédés. La survie moyenne globale et sans progression a été respectivement de 20 et 11 mois. Le taux de survie à 5 ans a été de 17%. Huit patients ont survécu plus de 8 ans et 13 ont bénéficié d’une survie sans progression de plus de 3 ans. Une rechute tumorale locorégionale est survenue plus fréquemment avec des métastases cérébrales et osseuses. Les effets adverses de la radiochimiothérapie ont inclus divers degrés de toxicité gastro-intestinale, pulmonaire et hématologique. Trois morts sont survenues par pneumopathie d’irradiation. Une perte pondérale au départ a été associée de façon statistiquement significative à une plus mauvaise survie globale en analyse univariée (P=0.01)

En conclusion, les résultats sur la survie sont en accord avec la littérature internationale récente et maintient qu’1% de patients souffrant de CBPNPC localement évolué peut bénéficier d’une survie prolongée après traitement par radiochimiothérapie concomitante.

(Commentaire : ne jamais baisser les bras)

C. Krespine