Sujet de la discussion : MedeSpace.Net :: Reconnaissance des Substances Chimiques et Galéniques

Publié par La Pharmacienne le 16-04-2010 00:15
#14

Sulfate de cuivre

img41.imageshack.us/img41/121/sulfatedecuivre.png

Solide poudreux ou en cristaux à saveur âcre, inodore, d’un beau bleu.




Chimie :
Formule : H10CuO9S
Nom francais : Sulfate de cuivre (II) pentahydraté


Conservation :
En flacon non métallique hermétique à l'abri de la lumière dans un endroit sec et bien ventilé. Au contact de l'air humide, se décompose lentement en poudre verdâtre (le sulfate de cuivre doit donc être conservé dans un emballage étanche) .


Solubilités :
- Dans l'eau et la glycérine : très soluble.
- Dans l'alcool : peu soluble.


Stabilité:

Ce produit est instable dans les conditions suivantes: Lentement efflorescent dans l'air, il perd son eau d'hydratation à partir de 30 degrés Celsius, et il devient anhydre à 250 degrés Celsius.


Incompatibilité:
Ce produit est incompatible avec ces substances: Les solutions aqueuses sont très corrosives pour le fer. Avec le magnésium, il peut se produire un dégagement d'hydrogène, gaz très inflammable et/ou explosible. La réaction avec l'acétylène peut conduire à la formation d'acétylènures de cuivre, explosibles au choc. La forme anhydre peut enflammer l'hydroxylamine.


Produits de décomposition:
La décomposition thermique à 250 degrés Celsius mène à la formation de sulfate de cuivre anhydre qui peut mettre feu à l'hydroxylamine. Et une décomposition poussée à 650 degrés Celsius peut dégager des vapeurs toxiques d'oxydes de soufre.


Propriétés thérapeutiques:
Antiseptique externe et désinfectant.


Précautions d'emplois et effets secondaires:
Lors d'applications prolongées il peut présenter une action asséchante.