Sujet de la discussion : MedeSpace.Net :: CAT devant une hyponatrémie

Publié par La Pharmacienne le 07-03-2011 20:01
#9

Quelles sont les conséquences cérébrales de l’hyponatrémies hypotonique?

------Le risque de l’hyponatrémie hypotonique est la survenue d’un oedème cérébral qui peut induire une mort encéphalique ou des équelles neurologiques sévères. Le cerveau possède des moyens de lutte contre cette complication. Il s’agit de mécanismes de régulation du volume cellulaire appelé "osmorégulation cérébrale" [1-3].

------En cas d’hyponatrémie hypotoniques, les cellules cérébrales sont capables d’extruder très rapidement des osmoles actives, de sorte que le gradient osmotique transmembranaire et donc l’oedème cérébral s’atténuent.


Ce processus se fait en 4 étapes :
  1. Détection de l’hypotonie plasmatique par des récepteurs transmembranaires,
  2. Transmission du signal par une cascade de signalisation appelée "osmotransduction",
  3. Activation de l’extrusion des osmoles actives grâce à des canaux transmembranaires,
  4. Mémorisation du volume cellulaire initial.

------Les osmoles actives impliquées dans ce processus d’extrusion sont de 2 types : les électrolytes Cl- et K+ et des osmoles organiques ou osmolytes qui sont des acides aminé, triéthylamines, et des polyols. Parmi ces derniers, le myoinositol jouerait un rôle primordial.

------L’efficacité de l’osmorégulation dépend principalement de la rapidité d’installation de l’hyponatrémie. En cas d’hyponatrémie aiguë (installée en moins de 24 heures), l’osmorégulation repose essentiellement sur l’extrusion de Cl- et K+, et elle n’est que partiellement efficace. Lorsque l’hyponatrémie est chronique, l’osmorégulation fait appel aussi à l’extrusion des osmoles organiques. Dans ce cas l’adaptation quasi totale permet au volume cérébral de ne pas varier. Dans tous les cas, la réversibilité des phénomènes
est toujours plus lente lors de la correction de l’hyponatrémie, ce qui explique la prudence dans le traitement.


Références :
1. Pasantes-Morales H, Lezama RA, Ramos-Mandujano G, Tuz KL. Mechanisms of cell volume regulation in hypo-osmolality. Am J Med 2006 ; 119 : S4-11
2. Sterns R, Silver SM. Brain volume regulation in response to hypo-osmolality and its correction. Am J Med 2006 ; 119 Suppl 7A : S12-6
3. Ichai C, Theissen A, Giunti C. Hyponatrémies en réanimation. Encycl Med Chir (Anesthésie-Réanimation), 36-860-A-05, 2002, 10 p