Sujet de la discussion : MedeSpace.Net :: LES AGENTS ANTIPLAQUETTAIRES

Publié par Administrateur le 04-08-2012 12:25
#1

Le mode d’action des agents antiplaquettaires est complexe, et fait intervenir divers mécanismes comme le résume la figure 1. En effet, lors d’une lésion de l’endothélium vasculaire, les fibres de collagène sous jacentes attirent les plaquettes par leur affinité pour les récepteurs plaquettaires detype GPIa/IIa. D’autres récepteurs plaquettaires sont activés par la thrombine (facteur IIa). D’autre part, les plaquettes activées libèrent de l’ADP qui va activer les récepteurs plaquettaires de type P2Y1 et P2Y12. Lorsque ces récepteurs sont activés, ils vont à leur tour activer les récepteurs de type GPIIb/IIIa, ainsi que la cyclo-oxygénase COX1 qui va libérer du thromboxane A2 à partir des phospholipides membranaires plaquettaires, le tout concourant à une agrégabilité plaquettaire accrue et à la libération de facteurs d’activation encore plus importante.