Sujet de la discussion : MedeSpace.Net :: Comment faire un sondage urinaire

Publié par medfun le 02-02-2009 15:53
#6

a. La rétention peut être de cause prostatique :

* Elle est le plus souvent due à un adénome de la prostate, tumeur bénigne et fréquente qui se laisse sonder facilement. Nous utilisons le plus souvent alors la sonde siliconée de Foley.
* Le cancer de la prostate, lui, peut proliférer au point de provoquer une rétention d'urine. Le sondage est parfois possible. Nous utilisons alors le même type de sonde ou une sonde de Dufour béquillée, un peu plus rigide. Si le sondage s'avère impossible dans cette cause, ce qui est parfois le cas, nous dérivons par cathétérisme sus-pubien.
* Nous avons vu que si l'infection de la prostate, la prostatite aiguë, est la cause d'une rétention, nous devons dériver par cathétérisme sus-pubien.

b. Les causes urétrales se résument à la sténose de l'urètre et nous avons vu qu'il s'agissait d'une contre-indication du sondage vésical.

c. La rétention vésicale peut être due à un caillotage par hématurie, c'est l'indication typique du sondage vésical, et non du cathétérisme sus-pubien, pour deux raisons :

* parce qu'un cathéter sus-pubien est beaucoup trop fin pour permettre l'évacuation des caillots responsables de la rétention ;
* parce que cette hématurie peut être due à une tumeur de la vessie, et il faut craindre un ensemencement extravésical des cellules tumorales, par la petite plaie provoquée par le cathétérisme sus-pubien.

Il faut donc absolument drainer ces malades par une sonde vésicale, de bon calibre, à large orifice qui permettra des lavages réguliers à la seringue pour évacuer les caillots et éviter leurs répétitions. Nous utilisons alors une sonde Hématuria, de type Couvelaire, parfois à double courant si nous pensons qu'un lavage continu est préférable.

d. Les rétentions de causes neurologiques sont tout à fait particulières. Dans la phase aiguë d'une paraplégie, un sondage vésical est indispensable. Par la suite, il faut souvent rééduquer ces malades d'une façon ou d'une autre afin qu'ils puissent uriner autrement que grâce à une sonde à demeure.