Sujet de la discussion : MedeSpace.Net :: CAT : prurit chez un dialysé

Publié par Dr Hamdani le 09-02-2009 10:38
#1

un médecin pose la question :
j ai plusieurs malades qui souffrent de prurit a notre niveau je prescrit les antihistaminiques comme trt symptomatique sachant que les causes de prurit :troubles du metabolisme de la vitamine a ,troubles de la sudation ,troubles phosphocalciques et le produit de sterilisation des circuits oxyde d ethylene : quelles sont les mesures de precaution et le schema therapeutique pratique a votre niveau ,j ai cherche par internet j ai trouve les rayons ultraviolets B .
ce qui concerne l hypocalcemie chronique quelle est le schema therapeutique .
merci a bientot.


CAT :

1- Éliminer une cause dematologique ( parasitose , peau sèche.........)
2-Optimiser la dose de dialyse : produit phosphocalcique limite < ,PTH <300ng
( augmenter la frequence et/ou la durée des séances )
3-Évaluation hépatique: hépatite B ou C compliquée de cholestase
4- Certains médicaments donnent aussi le prurit
5-Rincage du circuit avant dialyse : 2L ( 04 flacon NaCl )
6- Différencier une neuropathie :diabetique ? , hepatite ?.........!
7-Rechercher une dysthyroidie
7-Traiter : antihistaminique si echec > psychotropes a doses progressives , si echec Puvatherapie .


Lecture & ressources:

[url]http://www-ulpmed.u-strasbg.fr/medecine/cours_en_ligne/e_cours/dermato/P213.pdf
[/url]

http://www.therap...cle_id=277

http://www.chu-ro...rurit.html

Publié par kaspersky le 09-02-2009 19:53
#2

quels sont les medicaments qui donnent le prurit ?

Publié par Dr Hamdani le 09-02-2009 20:48
#3

kaspersky écrit :
quels sont les medicaments qui donnent le prurit ?


je laisse la spécialiste" CHAIMA " répondre , CAIMA a toi !
kaspersky ; ton vidal ne va pas suffire!

Publié par La Pharmacienne le 11-02-2009 21:16
#4

Bonsoir,
Je vous remercie Dr.Hamdani..

Les causes des prurits sont très diverse, comme dans le cas des affections hépatiques ou pancréatiques (en rapport avec une cholostase), insuffisance rénale et urémie, maladies endocrines (diabète, hyperparathyroïdie, maladie thyroïdienne), maladies hématopoïétiques (lymphomes, hodgkiniens ou non, mycosis fungoïde, mastocytose, myélome, polyglobulie), tumeurs malignes (sein, estomac, poumon, syndrome carcinoïde), maladies infectieuses (syphilis, parasitose, sida, candidose), troubles neurologiques divers (neuropathie distale, tabes, psychose, etc..) mais aussi! médications diverses (opioïdes, amphétamine, cocaïne, aspirine, etc..)

En effet, un grand nombre de médicaments sont sources de prurit qui peut parfois rester isolé et ne pas s'accompagner d'une éruption cutanée. Parmi les médicaments pruritogènes, je cite les anti-paludéens et notamment la chloroquine, certains antibiotiques, les opiacés, l'acide salicylique ou la théophylline. L'application sur la peau de substances irritantes à usage cosmétique ou professionnel peut également provoquer un prurit isolé ou associé à des lésions cutanées.

Mes respects.

Publié par kaspersky le 11-02-2009 21:18
#5

quel est le meilleur traitement du prurit?

Publié par La Pharmacienne le 11-02-2009 22:27
#6

Bonsoir,

Le traitement des prurits..

Le traitement de tout prurit est idéalement étiologique. Il fait, en conséquence, appel aux diverses thérapeutiques dermatologiques, anti-parasitaires ou hématologiques, voire à la suppression des facteurs déclenchants (Le traitement d'un prurit est essentiellement celui de sa cause).

Parmi les traitements proposés à visée anti-prurigineuse, les médicaments antihistaminiques H1 sont les plus largement utilisés bien que leur effet ne soit que partiel dans la grande majorité des cas. L'intérêt des antidépresseurs, les anxiolytiques et des médicaments sédatifs a été soulevé mais est plus aléatoire. En l'absence de traitement symptomatique constamment efficace, ce sont les autres mesures qui prennent toute leur importance. Certaines pommades ont un effet apaisant le prurit. En cas de sécheresse cutanée, qui peut accentuer le prurit, on préconise d'utiliser un savon émollient ou un corps gras. En revanche, les toilettes trop fréquentes avec des savons détergents sont déconseillées. Les bains permettent d'adoucir les démangeaisons. L'application locale de cortisone est également à proscrire, en dehors de quelques indications bien précises, en raison des nombreux effets indésirables des dermocorticoïdes.

A vous.

Publié par medecina le 19-01-2010 22:41
#7

bonsoir; par quel mecanisme et pourquoi on a un prurit en cas dinsuffisance renale;merci