Sujet de la discussion : MedeSpace.Net :: Vrais ou Faux ?

Publié par lemediateur le 03-04-2009 01:04
#47

Razorblade écrit :
@Lemediateur: J'ai préféré ne pas me precipiter pour y répondre (Vu que t'es un fan inconditionnel des AINS XD )

vrai ou faux l'aspirine aurait un effetrothrombotique (ou pro-agrégant plaquettaire)?

Vrai!
Cet effet est observarble :
-A dose Ultra faible d'aspirine(9, 15, 30 CH).
-Injection concomittente : Aspirine a forte dose (100mg) + Dose Ultra faible(15CH)
-Forte dose (100mg) prolongée [le phénomène s'inverse : Donne pour résultats une activité pro-agrégante (in vitro) et pro-thrombotique (in vivo) chez le rat.]

Physiopath:L ’activité pro-thrombotique de l ’ASA 15 CH semble être due à
l ’inhibition de la COX2 qui induit la production endothéliale de la
PGI2.

Source : (Cliquez ici)


Excellente réponse RAZORBLADE.

Il y a juste un point que je voudrais eclaircir, C'est celui de la physiopathologie.L'activité proagrégante à forte dose est du à l'inactivation de la PGI2 synthase, enzyme responsable de la synthèse de PGI2 au niveau de la cellule endothéliale.

La PGI2 a une activité anti-agrégante. Le seuil d'inactivation de la PGI2 synthase étant plus haut que celui de la thromboxane synthase plaquettaire (enzyme responsable de la synthèse de thromboxane A2 (TXA2)) cet effet proagrégant n'apparait qu'à fortes doses d'aspirine.

Aussi il faut préciser que c'est un effet proagrégant relatif, je m'explique: puisque l'activité anti thromboxane A2 n'a pas diminué avec l'augmentation de la dose, l'activité antiagrégante va contrebalancer l'activité proagrégante.

Autre élément, les plaquettes qui ne contiennent pas de noyaux ne peuvent resynthétiser les TAX1 synthase (car l'aspirine se lie de façon irréversible à celle-ci); chose que peut faire la cellule endothéliale qui a la capacité de resynthétiser et recycler les COX 1 et 2.
Donc après administration d'aspirine, les TXA2 synthases inhibées ne seront récupérées qu'après la destructions des plaquettes atteintes et leur remplacement (cycle: 7à 10 jours).

Par conséquent une faible dose d'aspirine donnée toutes les 24-48h diminue l'activité TXA2 synthase sans trop altérer l'activité de la PGI2 synthase.(dose d'à peu prêt 75mg-90mg suffit, des études ayant prouvé que des doses supérieures à 100mg n'apportaient aucun avantage en ce qui concerne la protection cardiovasculaire, et augmentaient le risque d'hémorragies digestives)

Au final il vaudrait mieux donc parler d'une diminution de l'activité antiagrégante plutôt que de l'apparition d'une activité proagrégante.

Réferences:
Rang & Dale's Pharmacology 6th edition 2007, Section 3, Chapter 21.
Abrégés d'Hematologie et de transfusion.éditions masson 2001. Chapitre 23.
http://www.annals.../150/6/379
http://content.ne...t/304/2/76