Sujet de la discussion : MedeSpace.Net :: Conduite à tenir devant une adénopathie

Publié par La Pharmacienne le 26-05-2009 16:05
#3

2.1.2. Si le site de drainage est indemne

Ponction ganglionnaire et adénogramme

Quelque soit le caractère de l’adénopathie (inflammatoire ou non)
Qu’il existe ou non de la fièvre


Avec examen bactériologique direct (avec coloration de Ziehl) et culture parfois sur milieu spéciaux (Löwenstein pour BK), si le patient est fébrile… à fortiori si la ponction est liquidienne suppurée ou caséeuse (consistance molle de l’adénopathie) et/ou s’il existe une polynucléose ou une leucopénie sur l’hémogramme.



Qu’apporte la ponction ganglionnaire ?

- La confirmation ou la constatation d’une origine non ganglionnaire (kyste brachial, glande salivaire ou lipome)
- L’affirmation du caractère bénin : la biopsie est alors inutile
- Adénite inflammatoire non spécifique (pyogènes…)
- Adénite d’inoculation riche en macrophages (griffe du chat…)
- Granulome giganto épithélioïde (tuberculose, sarcoïdose)
- L’affirmation ou la suspicion de malignité : la biopsie est obligatoire
- Lymphome Hodgkinien ou non Hodgkinien
- Métastase