Sujet de la discussion : MedeSpace.Net :: Conduite à tenir devant une adénopathie

Publié par La Pharmacienne le 26-05-2009 16:14
#5

3.2. L’hémogramme n’oriente pas le diagnostic

- La ponction ganglionnaire est obligatoire
- Il existe une suspicion de malignité : biopsie
- Il n’y a pas d’aspect de malignité : sérologies VIH, toxoplamose
- Si les sérologies sont négatives :
- Mais le résultat de la ponction peut vous orienter vers des pathologies plus rares. Il faudra faire une biopsie pour les confirmer : maladie de Castelman, sarcoïdose.
- Ou le contexte clinique vous oriente vers des pathologies plus rares où la polyadénopathie ne sera qu’un élément secondaire du diagnostic (lupus, maladie de Whipple).