Sujet de la discussion : MedeSpace.Net :: CAT devant une Ulcération Génitale

Publié par La Pharmacienne le 17-08-2009 12:41
#1

CAT devant une Ulcération Génitale


I. Définition..

L’ulcération est la perte de substance muqueuse ou cutanée intéressant le derme moyen et profond laissant cicatrice après la guérison , s’accompagnant souvent d’adénopathie satellites.

- Érosion est la perte de substance superficielle de l’épiderme, guérit sans laisser de cicatrice.

- Chancre est réservé à une érosion ou ulcération de nature infectieuse.

Publié par La Pharmacienne le 17-08-2009 12:47
#2

II. Diagnostic positif..
Repose sur l’anamnèse, la sémiologie,ainsi que les examens complémentaires

1. Interrogatoire:
Porte sur les éléments suivants:
- Age,la profession
- Les ATCDS personnels(IST,ID,comportement sexuel,partenaires multiples,homosexualité,toxicomanie,diabète)
- Mode de survenue
- Circonstances déclenchantes(ATB, contraception orale, port de vêtements serrés)
- Évolution (aiguë, chronique, récidive)
- Les signes fonctionnels:douleur,prurit,leucorrhée.
- Les signes associés(fièvre,arthralgies,uvéite)

2. Examen clinique:
- Définir les caractéristiques de l’ulcération génitale:
---> Le nombre,la topographie,la taille,les limites,la surface,le fond.
---> Inflammation,surinfection
- Rechercher une adénopathie satellite
- Faire un examen dermatologique complet;muqueuse buccale et anale.
- Faire un examen clinique complet.

3. Examens complémentaires:

- Prélèvements locaux(bactr,viro, culture cellulaire).
- biopsie avec histologie.
- Sérologie VIH,VDRL,TPHA,sérologie hépatique

Edité par La Pharmacienne le 17-08-2009 12:49

Publié par La Pharmacienne le 17-08-2009 12:59
#3

III. Diagnostic étiologique..

A. Éliminer ce qui n’est pas une ulcération génitale sexuellement transmissible :

Aphte:
ulcération de petite taille,unique ou multiples,à fond jaune,halo inflammatoire,non indurés,évoluant en 8à10 J.
- L’aphtose idiopathique bénigne est la forme la plus fréquente.
- Le caractère bipolaire d’une aphtose oro-génital oriente vers la maladie de BEHCET.
- Lichen érosif:lésion de la muqueuse douloureuse survenant sur un réseau blanchâtre. D.B.A.I: pemphigus. Érythème polymorphe majeur:érosion buccale,conjonctival,génital dues aux AINS, sulfamides, salicylés…

Chez l’immunodéprimé:
Zona,CMV,PIF-VIH, echtymagangrenosum, Candidose(érosion prurigineuse et douloureuse, placcard erythro-oedemateux recouvert d’un enduit blanchâtre).
- Processus néoplasique:svt carcinome épidermoide

Publié par La Pharmacienne le 17-08-2009 13:04
#4

B- Éliminer les IST Rares:

Maladie de Nicolas et Favre:

- IST due à chlamydia trachomatis L1,L2,L3
- Incubation:variable qqs jours à plusieurs mois
- Début:lésion papuleuse indolente
- Caractère:ulcération chancrelliforme ou syphiloïde, localisée sur les OGE.
poly adénopathies inguinales.
- Dg positif posé sur la mise en évidence de chlamydia trachomatis par culture Cr

Trt: tétracyclines 500mg 4f/j pd 14j, doxycyclines 100mg 2f/j pd 14j


Donovanose:

- Ulcération génitale due à une bactérie, calymmatobacterium granulomatis.
incubation: variable
- début: érosion ou papulo-noduleux indolore inguino-crural
- caractères:placard bien limité
- nette et filiforme
- sans douleur ni ADP
- évolution: cicatrisation scléreuse
- éléphantiasis

Trt: Azythromycine 500 mg/j jusqu’à cicatrisation totale

Edité par La Pharmacienne le 17-08-2009 13:07

Publié par La Pharmacienne le 17-08-2009 13:26
#5

C- Les étiologies les plus fréquentes

1- Chancre mou ou la chancrelle:

- IST contagieuse due au bacille de Ducrey
- Incubation :2-14j
- Début: macule érythémateuse, pustule ou papule.
- Etat: plusieurs chancres d’emblé avec ulcération punctiforme qui s’étendent rapidement (penis,s crotum, face interne de cuisses, grandes lèvres)

Caractères:
- Ulcération arrondie ou ovalaire
- Surface purulente
- Fond irrégulier et mamelonné
- Bordure décollée ou déchiquetée
- Base empâtée et douloureuse
- Monoadenite inguinale inflammatoire,très douloureuse(motif de consultation), et inconstante.
- Elle peut se fistuliser et donner une véritable chancrelle

Évolution:
- Cicatrisation spontanée lente
- Complication

Trt:
- Trt systématique de syphilis primaire
- Repos
- Trt minute: trimethoprime sulfamethoxazole (a montré dernièrement des résistances)
- Fluroquinolones: Ofloxacine 400mg en une seule prise, erythromycine 2g en 4 prises/j pd 7j(sa longue durée fait son inconvénient)

Publié par La Pharmacienne le 17-08-2009 13:52
#6

2- Chancre syphilitique:

- due à Spirochète«Triponima pallidum»
- Incubation:3sem
- Début:macules rouges bien limitées riche en TP
- localisation ano-genitale.

Caractère:
- ulcération unique ronde ou ovale 5-15mm D
- fond propre lisse
- Bordure est sans relief
- base indurée
- indolore,sans réaction inflammatoire
- polyADP inguinales constantes et non inflammatoires (elle peut passer inaperçu sans motiver le patient à consulter)

Évolution:
- epithélisation progressive avec guérison en 45j

Trt:
- Extencilline 2,4M UI en une seule injection
- Erythromycine 2g/j pd 15j

Edité par La Pharmacienne le 17-08-2009 13:54

Publié par La Pharmacienne le 17-08-2009 14:01
#7

3- Herpès génital:

IST due à HSV2

--> Chez la femme : vulvo-vaginite vesiculo-érosive sur fond érythémateux et recouvert d’un enduit blanchâtr

--> Chez l’homme :
- érosion balano-preputiale
- Sont des lésions douloureuses(handicape fonctionnel)
- Atteinte ano-rectale
- Caractère:érosion polycyclique
- douloureuse,inflammatoire
- surface croûteuse
- fond ulcéré
- base suintante
- ADP inguinales sensibles


Trt:
- 1er épisode:
--> Aciclovir : ZOVIRAX 200 mg 5f/j pd 10j

- herpès récurent:
--> qqs épisodes/an Aciclovir 200mg 5f/j pd 5j
--> sup à 6 épisodes /an Aciclovir 200mg 4f/j pd 6 mois
--> Port du préservatif est obligatoire

Publié par La Pharmacienne le 17-08-2009 14:03
#8

Conclusion..

. Trois Dg essentiels (syphilis, chancrelle et l’Herpès génital)
. Sérologie VIH,VHB:indispensable(sexualité à risque)
. Trt de patient et de(s) partenaire(s).
. Informer, éduquer et conseiller le patient.

Bien à vous..