Sujet de la discussion : MedeSpace.Net :: Les Ordonnances Types en Parasitologie

Publié par La Pharmacienne le 27-08-2009 14:50
#1

Bonjour,

L'objectif de ce Topic est de permettre au médecin généraliste de disposer des principales informations nécessaires au traitement des parasitoses les plus fréquentes.

L'ordonnance type est une proposition thérapeutique qui doit être adaptée en fonction de chaque malade, après avoir consulté les informations légales concernant les médicaments, en respectant en particulier les contre-indications.

Les informations contenues dans ce topic ne sont pas exhaustives. Elles correspondent à ce qui nous a semblé utile pour une prise en charge rapide des situations cliniques les plus fréquentes.

A vous.

Edité par La Pharmacienne le 28-08-2009 15:08

Publié par La Pharmacienne le 27-08-2009 15:10
#2

Liste des ordonnances qui seront postées prochainement:

Amibiase
Anguillulose
Ascaridiose
Bilharziose
Gale
Myiase
Giardiose
Larva migrans sous-cutanée
Oxyurose
Paludisme (prévention)
Paludisme (Traitement de l'accès simple à P. falciparum)
Pédiculose (Poux de la tête)
Pédiculose (Poux) du corps)
Phtiriase (Poux du pubis)
Téniasis
Toxoplasmose
Trichocéphalose
Trichomonose


A vouss.

Publié par La Pharmacienne le 28-08-2009 13:58
#3

Amibiase
(Entamoeba histolytica)


img197.imageshack.us/img197/7527/colon240.jpg


Les localisations tissulaires, en particulier hépatiques, de l'amibiase, ne sont pas abordées car non traitées en ambulatoire.


Epidémiologie

Parasitose cosmopolite liée au péril fécal. Contractée par ingestion de kystes de parasites présents dans les eaux de boisson et les aliments. Rarement contact direct, éventuellement MST.


Clinique

Variable, souvent asymptomatique (portage sain de kystes). Dysenterie amibienne : diarrhée aiguë souvent afécale, muco-sanglante, associant épreintes et ténesmes. Etat général conservé au début, l'apparition d'une fièvre signe une déshydratation.


Diagnostic
Direct : Mise en évidence de kystes ou de formes végétatives de E. histolytica dans les selles. Le résultat du laboratoire est : présence de E. hystolitica/dispar car l'examen microscopique ne permet pas la différence avec E. dispar, amibe non pathogène. Traiter en fonction du contexte épidémiologique et de la clinique.
Dans les localisations intestinales, les sérologies sont inutiles.

Edité par La Pharmacienne le 28-08-2009 14:01

Publié par La Pharmacienne le 28-08-2009 14:05
#4

img195.imageshack.us/img195/4964/babesialifecyclefrenchv.gif

Publié par La Pharmacienne le 28-08-2009 14:10
#5

Traitement

FLAGYL ® (métronidazole)
Posologie :
-> enfant : 40 mg/kg/jour (cp ou suspension buvable)
-> adulte : 1,5 g/jour

Contre-indications : déconseillé en cours de grossesse et d'allaitement
Attention en cas d'association avec des anticoagulants oraux
- Ne pas associer avec l'ESPERAL®
- Ne pas boire d'alcool au cours du traitement


INTETRIX ® (tiliquinol)
Amoebicide de contact sensé agir sur les kystes

Publié par Administrateur le 28-08-2009 14:11
#6

Bonjour :

Très bonne initiative et on espère la voir dans toutes les spécialités qui va vraiment aider les étudiants surtout nos internes et les praticients.

Bien à vous.

Publié par La Pharmacienne le 28-08-2009 14:30
#7

Ordonnance type pour un homme de 60 kg

FLAGYL 500, 1 boîte
• prendre 3 cp par jour, en 3 prises, pendant 7 jours
• 3 jours après la fin du traitement, prendre :

INTETRIX, 1 boîte
• 2 gélules matin et soir pendant 10 jours à prendre en début de repas

- Ne pas boire d'alcool pendant le traitement
- Dans 1 mois, faire pratiquer 3 examens parasitologiques de selles de contrôle


Alternatives thérapeutiques :

FASIGYNE®, TIBERAL® ou FLAGENTYL®


Nb: de nombreuses autres amibes sont souvent observées dans les selles (E. coli, E. nanus, E. hartmanni, Dientamoeba fragilis, Pseudolimax butschlii), elles n'ont pas de caractère pathogène.

Publié par La Pharmacienne le 28-08-2009 14:44
#8

Administrateur écrit :
Bonjour :

Très bonne initiative et on espère la voir dans toutes les spécialités qui va vraiment aider les étudiants surtout nos internes et les praticients.

Bien à vous.

Je vous remercie Big Boss pour les encouragement, ça me motive encore plus :o

Vous avez tout mon respect.

Publié par La Pharmacienne le 28-08-2009 15:11
#9

Anguillulose
(Strongyloides stercoralis)


img194.imageshack.us/img194/5204/parasito27033.jpg


Epidémiologie

Essentiellement zone inter-tropicale. Se contracte par passage parasitaire trans-cutané au contact de boue contaminée. Affection chronique pouvant être gravissime en cas d'immunodépression (corticothérapie).


Clinique

- Souvent muette.
- Signes digestifs peu spécifiques : diarrhée ou douleurs pseudo-ulcéreuses.
- Signe cutané : éruption érythémato-papuleuse au niveau des fesses et du bas-ventre provoquée par la migration sous-cutanée de larves.
- Chez l'immunodéprimé migration aberrante des larves pouvant provoquer des complications fatales.


Diagnostic

Examen parasitologique des selles émises au laboratoire. Attention : demander spécifiquement la recherche d'anguillule par technique de Baermann (les techniques classiques de coprologie parasitaires sont peu sensibles pour cette parasitose). Répéter 3 fois cet examen.


Orientation :

hyperéosinophilie sanguine évoluant en dents de scie, parfois seule manifestation de la maladie.


Prophylaxie :

Eviter le contact avec la boue ou le sable humide

Publié par La Pharmacienne le 28-08-2009 15:17
#10

img40.imageshack.us/img40/4990/strongyloidescycleparas.gif

Publié par La Pharmacienne le 28-08-2009 17:17
#11

Traitement

STROMECTOL ® (ivermectine)
Posologies : Comprimés à 3 mg
- Poids > 80 kg : 6 cp
66-79 Kg : 5 cp
51-65 kg : 4 cp
36-50 kg : 3 cp
25-35 kg : 2 cp
15-24 kg : 1 cp

Contre-indications :
- Enfant < 15 kg
- Grossesse
- Déconseillé en cas d'allaitement

Publié par La Pharmacienne le 28-08-2009 18:06
#12

Ordonnance type pour un homme de 60 kg

STROMECTOL, 1 boîte de 4 cp
• Avaler 4 comprimés avec un peu d'eau
• rester à jeun 2 heures avant et après l'administration

Dans 1 mois, puis dans 6 mois, faire pratiquer 3 recherches d'anguillules à 3 jours différents et une numération formule sanguine (hyperéosinophilie).



Altenatives thérapeutiques :

ZENTEL® (albendazole): 400 mg/j pendant 3 jours (moins efficace)

Note : Avant d'induire une immunodépression médicamenteuse chez un patient originaire de pays tropicaux, prescrire un traitement systématique par STROMECTOL®.

Publié par La Pharmacienne le 31-08-2009 07:52
#13

Ascaridiose

(Ascaris lumbricoides)


Epidémiologie
Maladie d'importation très rare en France, contractée par ingestion d'oeufs de parasite présents dans des aliments contaminés par de la terre.

Clinique :
2 phases :
Migration larvaire : syndrome de Löffler avec hyperéosinophilie
Phase d'état : présence de vers adultes dans le tube digestif, troubles du transit variables. Possibilité de complications en cas d'hyperparasitisme (occlusion ou perforation intestinale, migration d'un ver dans les voies biliaires).

Diagnostic :
- Présence d'oeufs dans les selles.
- Parfois émission d'un ver rond de 15cm de longueur
- Diagnostic indirect : hyperéosinophilie en phase de migration larvaire

Prophylaxie :
Hygiène alimentaire (maladie liée au péril fécal)

Publié par La Pharmacienne le 31-08-2009 07:54
#14

img291.imageshack.us/img291/7707/cycleascaris.jpg

Publié par La Pharmacienne le 31-08-2009 07:59
#15

Traitement

FLUVERMAL ® (flubendazole)
Posologie :
- Adulte et enfant : 1 cp matin et soir pendant 3 jours
- Suspension buvable chez l'enfant : 1 cuillère-mesure = 1 cp

Contre-indications : Grossesse, allaitement



Ordonnance type pour un homme de 60 kg

FLUVERMAL, 1 boîte
• prendre 2 cp par jour en 2 prises pendant 3 jours
• prendre les cp pendant les repas
Dans 1 mois, faire pratiquer 3 examens parasitologiques des selles à 3 jours différents.



Alternatives thérapeutiques :

ZENTEL® ou COMBANTRIN®

Publié par La Pharmacienne le 31-08-2009 08:08
#16

Bilharziose (syn : schistosomose)
(Schistosoma haematobium – Schistosoma mansoni)


Epidémiologie
Parasitose tropicale contractée par passage trans-cutané de formes infestantes présentes dans l'eau douce. Bilharziose urinaire (S. haematobium) : uniquement sur le continent africain et à Madagascar. Bilharziose intestinale (S. mansoni) : en Afrique, à Madagascar et en Amérique du sud.


Clinique :
Signes précoces communs à toutes les espèces. Phase immédiate : au sortir de l'eau, prurit généralisé avec éruption érythémato-papuleuse, parfois signes généraux. Régression rapide en quelques jours.

Phase d'invasion : (fièvre des safaris) 3 semaines après l'infection, fièvre, asthénie, prurit, parfois réaction urticarienne, troubles digestifs, hépatosplénomégalie.

Phase d'état : varie en fonction du parasite.
- B. urinaire : dysurie, pollakiurie, hématurie. Plus tard, atteinte urétérale, hydronéphrose, parfois localisations génitales.
- B. intestinale : troubles du transit atypiques, parfois hépatomégalie. A un stade évolué : hypertension portale.

A noter : souvent, les phases précoces de la maladie passent inaperçues. Les phases d'état peuvent être cliniquement peu parlantes.


Diagnostic :
Phase précoce : hyperéosinophilie, sérologie
Phase d'état : Diagnostic direct : B. urinaire : recherche d'oeufs dans les urines du matin, de fin de miction, recueillies après effort. B. intestinale : présence d'oeufs dans les selles, parfois biopsie rectale.


Diagnostic indirect : sérologie positive, éosinophilie le plus souvent normale.
Prophylaxie : Ne pas se baigner en eau douce en zone endémique

Publié par La Pharmacienne le 31-08-2009 08:10
#17

img198.imageshack.us/img198/990/t045665a.gif

Publié par La Pharmacienne le 31-08-2009 08:15
#18

Traitement

BILTRICIDE ® (praziquantel)
Posologie : comprimés tétrasécables
Adulte et enfant : 1 dose de 40 mg/kg sur un jour

Contre-indications : déconseillé en cours de grossesse (surtout premier trimestre), allaitement (arrêter le jour du traitement et les 3 jours qui suivent)


Ordonnance pour un homme de 60 kg présentant une bilharziose urinaire

BILTRICIDE ®, 1 boîte
Prendre 4 cp en une seule prise
Dans 2 mois et dans 1 an, faire pratiquer une recherche de parasites dans les urines.

Publié par La Pharmacienne le 31-08-2009 22:56
#19

Gale

(Sarcoptes scabiei)


img513.imageshack.us/img513/9719/sarkoptedelagale1189922.jpg


Epidémiologie :

Maladie sexuellement transmissible. Chaque cas diagnostiqué implique le traitement du partenaire et, en fonction du contexte, la recherche d'autres maladies sexuellement transmissibles.


Clinique :

Prurit généralisé respectant le visage et intéressant l'entourage.
Sillons avec vésicules perlées au niveau des espaces interdigitaux palmaires, souvent papules excoriées et impétiginisées.

En fonction du terrain :
- Chez l'homme : chancre scabieux
- Chez la femme : eczéma du mamelon
- Chez l'enfant : lésions vésiculeuses des régions malléolaires
- Chez le sujet âgé vivant en collectivité : clinique souvent atypique, notion de cas groupés concernant malades et soignants.


Diagnostic :

- Clinique et épidémiologique
Diagnostic direct : prélèvement cutané au niveau des lésions, mise en évidence du parasite ou de ses oeufs. La négativité de cet examen n'exclut pas le diagnostic.

Publié par La Pharmacienne le 31-08-2009 23:00
#20

Gale

(Sarcoptes scabiei)


img513.imageshack.us/img513/9719/sarkoptedelagale1189922.jpg


Epidémiologie :

Maladie sexuellement transmissible. Chaque cas diagnostiqué implique le traitement du partenaire et, en fonction du contexte, la recherche d'autres maladies sexuellement transmissibles.


Clinique :

Prurit généralisé respectant le visage et intéressant l'entourage.
Sillons avec vésicules perlées au niveau des espaces interdigitaux palmaires, souvent papules excoriées et impétiginisées.

En fonction du terrain :
- Chez l'homme : chancre scabieux
- Chez la femme : eczéma du mamelon
- Chez l'enfant : lésions vésiculeuses des régions malléolaires
- Chez le sujet âgé vivant en collectivité : clinique souvent atypique, notion de cas groupés concernant malades et soignants.


Diagnostic :

- Clinique et épidémiologique
Diagnostic direct : prélèvement cutané au niveau des lésions, mise en évidence du parasite ou de ses oeufs. La négativité de cet examen n'exclut pas le diagnostic.

Publié par La Pharmacienne le 31-08-2009 23:14
#21

Traitement

ASCABIOL ® (benzoate de benzyl)
• Adulte : deux applications sur le corps à garder pendant la nuit
• Femme enceinte : une seule application à garder moins de 12 heures
• Enfant < 2 ans : une seule application à garder moins de 12 heures. Bander les mains pour éviter une ingestion accidentelle.



Ordonnance type pour un homme de 60 kg

• Le soir, mettre tous les vêtements dans un sac plastique
• Prendre une douche et bien se sécher

ASCABIOL®
• Appliquer à l'aide d'un pinceau sur tout le corps en évitant le cuir chevelu
• Appliquer une 2ème couche 15 minutes après la première
• Garder le produit toute la nuit
• Le lendemain matin, prendre une douche et se rincer abondamment
• Mettre le linge de lit et le linge de toilette dans le même sac que les vêtements
• Pulvériser de l'A-PAR®
• Laisser le sac fermé 48 heures puis laver vêtements et linge
• Même traitement pour l'entourage



Alternative thérapeutique :

STROMECTOL® (voir VIDAL)


Note :
- Si lésions très impétiginisées, traiter d'abord l'impétigo
- Si persistance du prurit après un traitement correct : anti-prurigineux
- Si persistance au-delà d'une dizaine de jours, revoir le malade, re-traiter ou chercher une autre cause.

Publié par La Pharmacienne le 01-09-2009 01:55
#22

Giardiose
(Giardia intestinalis – ex Lamblia)


img524.imageshack.us/img524/917/thumbcimg1710.jpg



Epidémiologie :

Parasitose cosmopolite très fréquente et très contagieuse (épidémie dans les collectivités). Contractée par ingestion de kystes de parasites présents dans les eaux de boisson et les aliments.


Clinique :

- Variable, souvent asymptomatique.
- Chez l'enfant : troubles intestinaux atypiques, anorexie, parfois syndrome de malabsorption intestinale
- Chez l'adulte : quelques troubles du transit à type de diarrhée post-prandiale.



Diagnostic :

Mise en évidence de kystes ou de formes végétatives dans les selles
Répéter cet examen 3 fois de suite à des jours différents



Prophylaxie :

Hygiène alimentaire. Lutte contre le péril fécal

Publié par La Pharmacienne le 01-09-2009 03:21
#23

Traitement
FLAGYL ® (métronidazole)
Posologie :
- enfant de 2–5 ans : 250 mg/jour (cp ou suspension buvable)
- enfant de 5-10 ans : 375 mg/jour (cp ou suspension buvable)
- enfant de 10-15 ans : 500 mg/jour
- adulte : 1 g/jour

Contre-indications : déconseillé au cours de la grossesse et de l’allaitement
Attention en cas d'association avec des anticoagulants oraux
- Ne pas associer avec l'ESPERAL®
- Ne pas boire d'alcool au cours du traitement



Ordonnance type pour un homme de 60 kg

FLAGYL 500, 1 boîte
- Prendre 2 cp par jour pendant 6 jours
- Ne pas boire d'alcool pendant le traitement
- Dans 1 mois, faire pratiquer 3 examens parasitologiques de selles de contrôle.



Alternatives thérapeutiques :

FASIGYNE®, TIBERAL® ou FLAGENTYL® : (voir Vidal)

Publié par La Pharmacienne le 01-09-2009 13:10
#24

Bonjour,

Larva migrons sous-cutanée
(Ancylostoma caninumAncylostoma brasiliensis)


Epidémiologie :

Affection causée par des parasites animaux égarés chez l'homme (impasse parasitaire). Se contracte par passage trans-cutané d'une larve présente dans le sol contaminé par les déjections d'animaux. Fréquente sur les plages intertropicales.


Clinique :

Trajet serpigineux surtout au niveau des membres inférieurs, progressant de quelques centimètres par jour. Parfois présence de vésicules. Lésions souvent remaniées par le grattage.


Diagnostic :

Essentiellement clinique : présence d'un trajet vermineux et notion de séjour sur les plages tropicales.
NFS inutile : hyperéosinophilie inconstante.

Publié par La Pharmacienne le 01-09-2009 13:20
#25

Traitement

STROMECTOL ® (ivermectine)
Posologies : Comprimés à 3 mg
Poids > 80 kg : 6 cp
66-79 Kg : 5 cp
51-65 kg : 4 cp
36-50 kg : 3 cp
25-35 kg : 2 cp
15-24 kg : 1 cp

Contre-indications : enfant < 15 kg, grossesse
- Déconseillé en cas d'allaitement



Ordonnance type pour un homme de 60 kg

STROMECTOL, 1 boîte de 4 cp
• Avaler 4 comprimés avec un peu d'eau
• Rester à jeun 2 heures avant et après l'administration
Contrôler la régression des lésions en 2 semaines



Alternatives thérapeutiques :

- Cryothérapie sur l'extrémité mobile du trajet
- Préparation MINTEZOL® 3 g dans 30 g de vaseline en application locale
- ZENTEL: (voir Vidal)

Note : Affection à distinguer du passage sous-cutané des larves d'anguillule, plus inflammatoire, et localisé à la région abdomino-fessière.

Publié par La Pharmacienne le 01-09-2009 13:42
#26

Myiase
(mouche : Cordylobia anthropophaga - larve :Ver de Cayor)


Epidémiologie
Les Myiases furonculoïdes sont des lésions cutanées causées par la présence de larves de mouches. Ces affections sont cosmopolites. La plus fréquente est "le ver de Cayor" observé chez des voyageurs revenant d’Afrique. La contamination se fait le plus souvent par contact direct avec le linge (serviette de bain) ou des vêtements sur lesquels une mouche a pondu des oeufs.


Clinique
Une semaine après le contact, apparaît une lésion papulo-nodulaire inflammatoire faisant évoquer un furoncle. Plusieurs lésions peuvent s’observer. L’état général est conservé. Non traitée, la plaie évolue en 15 jours vers l’expulsion d’un asticot vivant, phénomène toujours très impressionnant pour le malade.


Diagnostic
Le diagnostic est uniquement clinique.


Prophylaxie
Repasser le linge.

Publié par La Pharmacienne le 01-09-2009 13:48
#27

Traitement

- Extraction de la larve par pression perilésionnelle après l’avoir tuée par application d’un tulle gras pendant 24h.
- Nettoyer la plaie avec un antiseptique local.
- Vérifier la vaccination anti-tétanique



Ordonnance type

- Après extraction de la larve :
• Nettoyer la plaie avec Bétadine cutanée 2 fois par jour.
• La couvrir avec un pansement sec.
• Poursuivre le traitement jusqu’à guérison complète
- Compresses stériles 4x4 : 3 boîtes
- Micropore : 1 rouleau

Publié par La Pharmacienne le 01-09-2009 14:03
#28

Oxyurose
(Enterobius vermicularis)


img140.imageshack.us/img140/5635/image12t.jpg


Epidémiologie
- Parasitose cosmopolite extrêmement fréquente et très contagieuse (épidémie familiale). Contractée par ingestion d'oeufs de parasites présents sur les mains ou les aliments.
- Possibilité d'auto-infestation.


Clinique :
- Prurit anal vespéral.
- Possibilité de vulvite chez la petite fille.

Diagnostic :
Direct : présence de nombreux petits vers blancs de 1 cm sur la marge anale.
Scotch-test de Graham pour recherche d'oeufs sur la marge anale, à pratiquer avant toute toilette anale.

Prophylaxie :
Hygiène des mains, ongles coupés courts, traitement familial.

Publié par La Pharmacienne le 01-09-2009 14:09
#29

img140.imageshack.us/img140/3968/enterobiusvermicularisl.gif

Publié par La Pharmacienne le 01-09-2009 14:11
#30

Traitement

FLUVERMAL® (flubendazole)
Posologie :
- Adulte et enfant : 1 cp le soir
- Suspension buvable chez l'enfant : 1 cuillère mesure = 1 cp

Contre-indications : grossesse, allaitement



Ordonnance pour un enfant de 30 kg

FLUVERMAL, 1 boîte
• prendre 1 cp le soir
• renouveler le traitement 21 jours plus tard
• traiter toute la famille selon le même schéma
• se laver les mains après chaque selle
• couper les ongles courts
• porter un pyjama serré

Si réapparition des signes, revenir en consultation.



Alternatives thérapeutiques :

ZENTEL® ou COMBANTRIN® : voir Vidal
POVANYL® chez la femme enceinte : voir Vidal aussi!

Publié par La Pharmacienne le 01-09-2009 16:47
#31

Bonjour,

Paludisme (syn : Malaria)
(Plasmodium falciparum – P. vivax – P. ovale – P. malariae)


Epidémiologie

- Maladie fréquente en zone intertropicale, surtout en Afrique.
- Transmise pas la piqûre nocturne d'un moustique (Anophèle femelle).
- P. falciparum : espèce la plus répandue, la plus dangereuse et la plus résistante aux médicaments.

Publié par La Pharmacienne le 01-09-2009 16:53
#32

Traitement

- MALARONE (adulte)® (250 mg atovaquone + 100 mg proguanil)
- MALARONE (enfant)® (62,5mg atovaquone/25mg chlorhydrate de proguanil)
11 à 20 kg : 1cp/j
21 à 30 kg : 2cp/j
31 à 40kg : 3cp/j

Contre-indications : déconseillée en cours de grossesse et d'allaitement, insuffisance rénale sévère.



Ordonnance type pour un homme de 60 kg

- MALARONE, cp
• prendre 1 cp par jour tous les jours, au cours d’un repas gras
• commencer la veille du départ
• poursuivre 1 semaine après le retour

- Le soir après le coucher du soleil, porter des vêtements à manches longues.
Pulvériser INSECT ECRAN PEAU sur les parties découvertes, en insistant sur les chevilles.
- Dormir sous moustiquaire imprégnée de K-othrine®.
- En cas de fièvre au retour, consulter immédiatement un médecin, préciser la notion de séjour en zone d'endémie palustre.
- Savarine



Alternatives thérapeutiques :

Lariam® ou Malarone®
SAVARINE ® (chloroquine + proguanil) Multi-résistances
LARIAM ® (méfloquine) (CI : grossesse, antécédents neurologiques)
DOXYPALU ® (doxycycline) (CI : grossesse, enfant, exposition solaire)

Edité par La Pharmacienne le 01-09-2009 16:54

Publié par La Pharmacienne le 01-09-2009 17:10
#33

Pédiculose (Poux) du corps
(Pediculus humanus corporis)


img15.imageshack.us/img15/8599/pou.jpg


Epidémiologie
- Maladie de la pauvreté et du confinement.
- Vectrice de la fièvre récurrente et du typhus exanthématique.

Clinique
- Dermatose prurigineuse prédominant sur les régions couvertes et le dos.
- Présence de lésions excoriées, impétiginisées, parfois leuco-mélanodermie.

Diagnostic
- Surtout clinique
- Mise en évidence des poux et des lentes dans les vêtements.

Prophylaxie
- Hygiène des collectivités traiter les sujets contacts

Publié par La Pharmacienne le 01-09-2009 17:12
#34

Traitement

Désinfection des vêtements.


Ordonnance type pour un homme de 60 kg

• Laver abondamment le corps avec savon de Marseille
• Laver les vêtements et le linge de la literie à 60°C ou les traiter par A-PAR dans un sac plastique.

Notes :
- Les poux restent sur les vêtements, leur désinfection est donc suffisante.
- La pédiculose du corps est liée à la précarité. Attention aux maladies bactériennes transmissent par les poux : typhus exanthématique, fièvre récurrente à poux, infection à Bartonella quintana.

Publié par La Pharmacienne le 01-09-2009 17:22
#35

Pédiculose (Poux) de la tête
(Pediculus capitis)


img231.imageshack.us/img231/2258/pouxc3482.jpg


Epidémiologie
- Affection très fréquente chez l'enfant scolarisé, survenant sous forme d'épidémie.
- Transmission directe ou indirecte par l'intermédiaire de bonnets.

Clinique
- Cas groupés.
- Prurit du cuir chevelu
- Lésions purpuriques au niveau du cou

Diagnostic
Présence de lentes sur les cheveux ou de poux

Prophylaxie
- Traiter les sujets contacts
- Pas d'éviction scolaire

Edité par La Pharmacienne le 01-09-2009 17:43

Publié par La Pharmacienne le 01-09-2009 18:08
#36

Traitement

PRIODERM ® (malathion)
Lotion pour application cutanée
Contre-indications : hypersensibilité, asthme, nourrisson



Ordonnance type pour un enfant de 7 ans et 20 kg

- PRIODERM
• Le soir : appliquer la lotion sur les cheveux secs et le cuir chevelu
• Laisser sécher pendant 12 heures (ne pas s'approcher d'une flamme vive)
• Rincer abondamment
• Eliminer les lentes à l'aide d'un peigne fin
• Renouveler l'application 7 jours après
• Traiter l'entourage
• Désinfecter bonnets, brosses à cheveux écharpes et literie par
pulvérisation de A-PAR®



Alternative thérapeutique :

PYREFLOR® Lotion

Publié par La Pharmacienne le 01-09-2009 18:10
#37

Phtiriase (Poux du pubis)
(Phtirius pubis)


img12.imageshack.us/img12/5143/poux20mf.jpg


Epidémiologie:
- Maladie sexuellement transmissible
- Chaque cas diagnostiqué implique le traitement du partenaire et, en fonction du contexte, la recherche d'autres maladies sexuellement transmissibles.

Clinique :
-Dermatose prurigineuse de la région pubienne et des cuisses
- Parfois papules érythémateuses

Diagnostic :
Présence de lentes sur les poils ou de poux

Prophylaxie :
Traiter les sujets contacts

Publié par La Pharmacienne le 01-09-2009 18:15
#38

Traitement
- SPRAY-PAX ® (Pyrèthre + butoxyde de pypéronyle)
Contre-indication : hypersensibilité



Ordonnance type pour un homme de 60 kg

- SPRAY-PAX
• Pulvériser abondamment la région pubienne
• Désinfecter les sous-vêtements avec A-PAR
• Demander aux partenaires de venir consulter

Note :
Possibilité de localisation au niveau des cils (blépharite), parfois observée chez l'enfant. Application d'Oxyde mercurique jaune à 1% et ablation mécanique des parasites et des lentes.

Publié par La Pharmacienne le 01-09-2009 18:29
#39

Teniasis
(Taenia saginataTaenia solium)


img15.imageshack.us/img15/7841/teniasoliumscolex.jpg


Epidémiologie

- Affection cosmopolite
- En France : Taenia saginata très fréquent, contracté par ingestion de viande de boeuf mal cuite.
- Taenia solium : rare en France, contracté par consommation de viande de porc mal cuite. Risque de cysticercose.



Clinique

T. saginata : émission par l'anus en dehors des selles, d'anneaux blanchâtres visibles à l'oeil nu. Etat général conservé.



Diagnostic

- Essentiellement clinique : émission d'anneaux
- Identification d'espèce par examen des anneaux (distinction possible entre T. saginata et T. solium dans un laboratoire de parasitologie).
- Ne pas attendre le résultat pour le traitement.



Prophylaxie

Manger de la viande de boeuf bien cuite

Publié par La Pharmacienne le 01-09-2009 18:53
#40

Traitement

TREDEMINE ® (niclosamide)
Posologies :
- Adulte et enfant > 25 kg : 4 cp en 2 prises espacées de 1 heure
- Enfant de 12 à 25 kg : 2 cp en 2 prises espacées de 1 heure
- Enfant < 12 kg : ½ cp en 2 prises espacées de 1 heure
- Pour l'enfant de moins de 6 ans : écraser les cp avant de les donner

Contre-indications : grossesse, allaitement



Ordonnance type pour un homme de 60 kg

TREDEMINE, 1 boîte
- La veille du traitement : prendre un repas léger
- Le matin à jeun : mâcher longuement 2 cp puis les avaler avec un peu d'eau
- Rester à jeun
- 1 heure plus tard : mâcher de nouveau 2 cp et les avaler avec un peu d'eau
- Rester à jeun 3 heures après la dernière prise
- Surveiller l'arrêt de l'émission des anneaux pendant les 3 mois qui suivent le traitement. Si réapparition d'anneaux, revenir en consultation.



Alternatives thérapeutiques

ZENTEL® : voir Vidal
Chez la femme enceinte : graines de courge, 200 g à prendre avec du miel

Publié par La Pharmacienne le 01-09-2009 23:16
#41

Trichocéphalose
(Trichuris trichiura)


img232.imageshack.us/img232/4406/trichocephale20oeuf.jpg


Epidémiologie :
Parasitose cosmopolite contractée par ingestion d'oeufs de parasites présents dans des aliments.

Clinique :
La plupart du temps asymptomatique.
Très rarement, en cas d'hyperparasitisme : prolapsus rectal.

Diagnostic :
Présence d'oeufs dans les selles.

Prophylaxie :
Hygiène alimentaire (maladie liée au péril fécal)

Edité par La Pharmacienne le 01-09-2009 23:23

Publié par La Pharmacienne le 01-09-2009 23:27
#42

img84.imageshack.us/img84/4990/strongyloidescycleparas.gif

Publié par La Pharmacienne le 02-09-2009 02:37
#43

Traitement

FLUVERMAL ® (flubendazole)
Posologie :
- Adulte et enfant : 1 cp matin et soir pendant 3 jours en 2 prises
- Suspension buvable chez l'enfant : 1 cuillère-mesure = 1 cp

Contre-indications : grossesse, allaitement



Ordonnance type pour un homme de 60 kg

FLUVERMAL, 1 boîte
• prendre 2 cp par jour en 2 prises pendant 3 jours
• prendre les cp pendant les repas

Dans 1 mois, faire pratiquer 3 examens parasitologiques des selles



Alternatives thérapeutiques :


ZENTEL® ou COMBANTRIN® : (voir Vidal)

Publié par La Pharmacienne le 02-09-2009 02:55
#44

Trichomonose
(Trichomonas vaginalis)


img84.imageshack.us/img84/5607/8327d.jpg

Epidémiologie :

Parasitose cosmopolite contractée au cours d'un rapport sexuel.
Chaque cas diagnostiqué implique le traitement du partenaire et, en fonction du contexte, la recherche d'autres maladies sexuellement transmissibles.


Clinique :

Chez la femme : vulvo-vaginite avec leucorrhées et prurit.
Souvent dysurie et dyspareunie.

Chez l'homme : très souvent asymptomatique.
Parfois écoulement urétral matinal très modéré.


Diagnostic :

Chez la femme : facile, examen direct d'un prélèvement vaginal
Chez l'homme : plus difficile, recherche du parasite dans le premier jet d'une miction matinale


Prophylaxie : celle des MST

Publié par La Pharmacienne le 02-09-2009 03:02
#45

img190.imageshack.us/img190/2772/trichomonaslifecycle.gif

Publié par La Pharmacienne le 02-09-2009 03:20
#46

Traitement

FLAGYL ® (métronidazole)
Posologie :
- comprimés : 500 mg/jour
- ovules : 500 mg

Contre-indications : déconseillé en cours de grossesse et d'allaitement



Ordonnance type pour une femme de 60 kg

Attention en cas d'association avec des anticoagulants oraux
- FLAGYL 500, ovules gynécologiques, 1 étui de 10
Ne pas associer avec l'ESPERAL®
Ne pas boire d'alcool au cours du traitement

- FLAGYL 250, 1 boîte
• prendre 2 cp par jour pendant 10 jours
(Traitement identique pour le partenaire)
• Prendre 1 ovule le soir au coucher pendant 10 jours
Ne pas boire d'alcool pendant le traitement
En cas de persistance des signes, revenir en consultation


Alternatives thérapeutiques :


FASIGYNE®, TIBERAL® ou FLAGENTYL® : (voir toujours Vidal)

Publié par La Pharmacienne le 09-02-2011 18:20
#47

Toxoplasmose de la femme enceinte
(Toxoplasma gondii)


img515.imageshack.us/img515/7363/imgnamestresspranatalet.jpg


Epidémiologie :
- Affection cosmopolite très fréquente, grave si contractée pendant la grossesse car présente un risque de foetopathie.
- Se contracte par ingestion de viande mal cuite, d'aliments souillés par la terre et l'eau de boisson.
- Le plus souvent cliniquement muette, conférant une immunité durable marquée par la présence d'anticorps spécifiques.
- Peut donner des infections gravissimes chez l'immunodéprimé.


Clinique :
- Pas de signes cliniques dans 80% des cas
- Très rarement fébricule, adénopathies en particulier sous-occipitales.


Diagnostic :
- Essentiellement sérologique.
- Importance de déterminer la date de contamination (influence sur le risque d'atteinte foetale et sa gravité).


Prophylaxie :
Toute femme enceinte séronégative : manger de la viande bien cuite, bien se laver les mains avant de passer à table, bien laver les crudités, porter des gants pour jardiner, éviter le contact avec les chats.

Publié par La Pharmacienne le 09-02-2011 18:21
#48

Traitement

ROVAMYCINE ® (spiramycine)
Contre-indication : aucune

- Médicament prescrit dès le diagnostic de séroconversion car diminuerait le passage trans-placentaire du parasite.
- En cas de diagnostic ante natal positif (amniocentèse positive) :
Prescrire un renforcement thérapeutique par ADIAZINE®, MALOCIDE®, LEDERFOLINE®.
- Envisager interruption médicale de grossesse seulement si anomalie foetale à l'échographie



Ordonnance type pour une femme de 60 kg


- ROVAMYCINE, 3 MUI
• prendre 3 cp par jour en 3 prises au cours d'un repas
• traitement à poursuivre jusqu'au résultat de l'amniocentèse.

Publié par La Pharmacienne le 09-02-2011 18:22
#49

Bonsoir,

Sur ce, j'ai terminé les ordonnances types de parasito que j'ai, j'espère que ça sera utile pour les jeunes médecins.

Mes respects.