Sujet de la discussion : MedeSpace.Net :: Commentaire d'Ordonnance

Publié par La Pharmacienne le 07-09-2009 22:13
#1

Bonjour,

Les commentaires d'Ordonnances intéressent trop les étudiants en pharmacie, mais comment les faire? vous ne trouvez pas de modèles ?? C'est pour ce là, que ce topic est créer, donc n'hésitez pas de l'enrichir d'avantage.

Mes respects.

Publié par La Pharmacienne le 08-09-2009 14:49
#2

Bonjour,

Voici la plan type d'un commentaire d'ordonnance:

1. Présentation du cas
2. Historique du patient
3. Classe pharmacologique d'appartenance des médicaments prescrits et DCI
4. Détection des interactions médicamenteuses
5. Analyse des posologies
6. Recherche des contre-indications physiopathologiques
7. Validation pharmaceutique des choix et avis pharmaceutique
8. Surveillance du traitement
9. Conseils incluant le plan de prise

Mes respects.

Publié par La Pharmacienne le 08-09-2009 15:15
#3

1. Présentation du cas

Présenter en quelques lignes le profil du patient :

- Âge, poids, sexe
- De quoi souffre-t-il ?
- Quelles sont ses maladies associées ?

Publié par La Pharmacienne le 08-09-2009 15:29
#4

2. Historique du patient

Recherche grâce à l’informatique les précédentes délivrances :

- En automédication
- Sur prescription médicale

Ne retenir que celles susceptibles d’avoir un intérêt quelconque


Ex : escalade des doses de morphine, changement fréquent de classes thérapeutiques antalgiques, médicaments prescrits
contre les EI, interactions médicamenteuses, etc…

Publié par La Pharmacienne le 08-09-2009 15:31
#5

3. Classe pharmacologique d'appartenance des médicaments prescrits et DCI : Je pense que là c'est tout à fait claire, vous donner les classes pharmacologiques, et la DCI. Voilà.

Publié par La Pharmacienne le 08-09-2009 15:33
#6

4. Détection des interactions médicamenteuses

Lister les interactions médicamenteuses significatives, en indiquant leur niveau de gravité :

- Association à prendre en compte
- Association nécessitant des précautions d’emploi
- Association déconseillée
- Association contre-indiquée et expliquer leur pertinence au regard du cas clinique

Edité par La Pharmacienne le 08-09-2009 15:35

Publié par La Pharmacienne le 08-09-2009 15:36
#7

5. Analyse des posologies

Pour chaque médicament de l’ordonnance, contrôler la posologie en fonction du contexte clinique et des autres thérapeutiques.

Ex :
SKENAN LP 60 : 1-1-1
SEVREDOL 10 : 1 si besoin


- Posologie erronée de Skenan (2 prises toutes les 12H)
- Interdose de Sevredol non adaptée (règle des 1/6ème)
- Rythme de prise non précisé pour Sevredol (toutes les 4H)

Publié par La Pharmacienne le 08-09-2009 15:38
#8

6. Recherche des contre-indications physiopathologiques

CI physiopathologiques = CI en rapport avec la maladie ou la physiologie du patient

Ex :
- Collyre β-bloquant chez l’insuffisant cardiaque
- Lopéramide chez le patient sous morphinique
- Mucomyst chez le patient avec ulcère de l’estomac

Publié par La Pharmacienne le 08-09-2009 15:41
#9

7. Validation pharmaceutique des choix et avis pharmaceutique

- L’ordonnance est-elle réglementaire ?
Ex : pas d’ordonnance sécurisée pour Skenan..


- Les médicaments prescrits sont-ils adaptés au patient ?
Ex : patchs de fentanyl pour douleurs aigues..


- Le patient reçoit-il tous les médicaments dont il a besoin ?
Ex : absence de laxatifs sous morphine, douleur insuffisamment contrôlée..


En quelques lignes, faire la synthèse de l’analyse de l’ordonnance en mettant en avant les points importants, voilà.

Edité par La Pharmacienne le 08-09-2009 15:47

Publié par La Pharmacienne le 08-09-2009 15:49
#10

8. Surveillance du traitement

Quels sont les examens biologiques devant être réalisés ?

Ex : plaquettes sous héparine, hémoglobine sous EPO, INR sous AVK, Hb Gly chez le diabétique …

Publié par La Pharmacienne le 08-09-2009 15:52
#11

9. Conseils incluant le plan de prise

- Faire plan de prise journalier des médicaments sous forme de tableau
- Indiquer la prise par rapport au repas
- Donner les conseils adaptés de manipulation des médicaments

Publié par La Pharmacienne le 08-09-2009 15:56
#12

Bonjour,

Pour en finir je voudrais vous donner quelques conseils importants :

- Ne pas recopier le Vidal
- Ne pas écrire un roman
- Respecter l’anonymat du patient, du médecin et du pharmacien
- Ne pas écrire en langage SMS, surtout pas!

Bon courage.

Publié par La Pharmacienne le 17-09-2009 14:47
#13

Bonjour,

Voici maintenant quelques exemples de commentaires d'ordonnance

A vous.

Publié par La Pharmacienne le 17-09-2009 14:50
#14

Commentaire d’ordonnance 1



Présentation du cas clinique:
Une maman se présente à la pharmacie avec son petit garçon âgé de 6 ans et pesant 20 kg.

Elle présente l’ordonnance suivante :
Hexapneumine E 1 cuillère matin midi soir 8 j
Alfatil 500 LP 1 cp matin et soir 8 j
Framyxone 4 fois /jour

Publié par La Pharmacienne le 17-09-2009 14:58
#15

Présentation des médicaments

Hexapneumine Enfant

DCI :
- Pholcodine
- Chlorphénamine
- Biclotymol

Pharmacodynamie :
Antitussif opiacé, antihistaminique à usage systémique.

Posologie :
Réservé à l’enfant de plus de 15 kg ( soit environ de 30 mois à 15 ans).
- Enfant de 15 à 30 kg (entre 30 mois et 10 ans): ½ cuillère-mesure de sirop à renouveller au besoin toutes les 4 heures sans dépasser 6 prises par jour.
- Enfant de 30 à 50 kg (entre 10 ans et 15 ans) : 1 cuillère-mesure de sirop à renouveller au besoin toutes les 4 heures sans dépasser 6 prises par jour.

Indication :
Traitement symptomatique des toux non productives génantes, en particulier à prédominance nocturne.

Publié par La Pharmacienne le 17-09-2009 15:03
#16

Alfatil

DCI :
Céfaclor


Pharmacodynamie :
Antibiotique bactéricide du groupe des céphalosporines de première génération. Il agit par inhibition de la synthèse de la paroi bactérienne.

Alfatil se présente sous 3 formes :
- gélules à 250 mg
- poudre pour suspension buvable (125 mg/5ml ou 250 mg/5ml)
- comprimé LP (375 mg ou 500 mg) réservé à l’adulte.


Posologie :
* Adulte : Gélules à 250 mg :1 gélules toutes les 8 h soit ( pour des infections plus sévères ou celles dus à des bactéries de sensibilité intermédiare la posologie peut être augmentée à 500 mg toutes les 8 h). Comprimé LP : 1 cp 2 fois par jour.

* Enfant : 20 mg/kg/jour toutes les 8h.
40 mg/kg/jour répartie en 3 prises pour des infections plus sévères. Dose maximale : 1 gr/jour

Il est préférable d’utiliser les poudres pour suspension buvables.


Indication :
Angines, otites moyennes aiguës, sinusites, sppuration bronchiques aiguës des bronchites chroniques, pneumopathies aiguës d’allure bactérienne, incfection urinaire basse non compliquée.

Publié par La Pharmacienne le 17-09-2009 15:06
#17

Framyxone

DCI :
- dexaméthasone,
- polymyxine B,
- Framycétine.


Pharmacodynamie :
Corticoïdes (dexaméthasone) associés à des antibiotiques antibactériens (polymyxine B et framycétine) pour usage nasal.


Posologie :
* Adulte : 4 à 8 pulvérisations par jour
* Enfant et nourisson : 3 à 4 pulvérisations par jour.


Indication :
Traitement local antiinflamatoire des infections de la muqueuse rhinopharyngée.

Publié par La Pharmacienne le 17-09-2009 15:13
#18

Commentaire de l’ordonnance

Alfatil LP 500 : 1 cp matin et soir.
- La forme et la posologie de l’antibiotique ne sont pas adaptées à l’enfant :
- Alfatil LP 500 est une forme réservée aux adultes et est prescrite ici à la dose de 1 gr/j.
- Les posologies recommandées pour cet enfant sont 20 à 40 mg/ kg/jour soit, pour 20 kg, 400 à 800 mg réparties en 3 prises (130 à 260 mg de cefaclor 3 fois par jour).
- Or des surdosages peuvent provoquer des nausées, vomissements, diarrhées et douleurs épigastriques.


Hexapneumine E : 1 cuillère matin midi soir
- La posologie recommandée pour un enfant de 20 kg est de ½ cuillère-mesure toutes les 4 heures sans dépasser 6 prises par jour.

Publié par La Pharmacienne le 17-09-2009 15:18
#19

Conclusion

Il faut rappeler le médecin pour lui expliquer que l’antibiotique n’est pas adapté à l’enfant et lui faire confirmer la posologie du sirop.

Celui-ci a alors donné l’antibiotique sous la forme suspension buvable 250 mg/5ml 3 fois par jour et n’a pas modifié la posologie du sirop.

Publié par La Pharmacienne le 17-09-2009 15:24
#20

Conseil aux patients

Expliquer à la maman pourquoi on change la forme et la posologie de l’antibiotique.

Demander à la maman si son garçon n’est pas allergique aux antibiotiques. Si elle nous répond qu’elle ne sait pas il faut lui expliquer comment celle-ci se manifeste :
- éruptions cutanées,
- démangeaison, urticaire,
- prurit,
- œdème de Quincke ou choc anaphylactique dans les cas graves (rare et plus fréquente chez les personnes sensibles au pénicillines).

Même si ces allergies sont plus fréquentes avec les pénicillines, le rique n’est pas nul avec les céphalosporines à cause du risque d’allergie croisé.

- Les antibiotiques provoquent souvent des troubles digestifs tel que nausées, vomissements, diarrhées. La maman peut alors donner de l’Ultra-levureâmais ne doit en aucun cas donner un antidiarrhéeique.

- Pour être efficace cet antibiotique doit être utilisé aussi longtemps que le médecin l’a prescrit. Même si la fièvre ou tout autre symptôme disparaissent au bout de 48 h il faut faire le traitement jusqu’au bout car les symptômes peuvent réapparaitre.


- L’antibiotique doit être reconstituer avant emploi. :
* bien agiter le flacon
* ajouter une petite quantité d’eau pour dissoudre le produit
* agiter de nouveau
* compléter avec de l’eau jusqu’au trait de mesure indiqué sur l’étiquette
* agiter de nouveau


La suspension ainsi obtenue se conserve 14 jours au réfrigérateur. Jeter ce qu’il reste à la fin du traitement.

- La posologie est de 1 cuillère mesure de 5 ml ou 1 pipette graduée à 250 mg matin midi et soir, avant ou pendant les repas.

- En ce qui concerne le sirop il faut prévenir la maman sur les possibles effets secondaires (somnolence, vertige, nausée, vomissement)

Les prises doivent être éspacées toutes les 4 heures et ne pas dépasser la posologie préscrite par le médecin.


- Framyxone doit être pulvérisé 4 fois par jour dans chaque narine.

Pour une meilleure efficacité du produit il faut bien moucher le garçon avant chaque pulvérisation et éventuellemnt laver les fosses nasales avec des solutés type Stérimar.

Publié par Administrateur le 02-10-2009 00:13
#21

Bonsoir :

Le sujet de la validation pharmaceutique revient à chaque fois et la possibilité d'automatiser ce processus.

Merci pour cette présentation.

Bien à vous.

Publié par M Benatta le 02-10-2009 10:05
#22

que voulez vous dire par : validation pharmaceutique ?

Publié par Administrateur le 15-10-2009 21:18
#23

Bonsoir :

Merci Dr Benatta pour cette question qui va me permettre de parler de ce sujet si important.

La validation pharmaceutique dans le milieu hopitalier consiste à un processus d'interopérabilité entre les médecins et les pharmaciens qui devient des gardes fous et travailler en groupe avec leurs confrères pour éviter un maximum d'erreurs médicales.

Dans les pays qui se respectes, le pharmacien joue son vrai rôle de spécialiste du médicament et travail en parfaite harmonie avec les praticiens pour le bien final des patients.

Des recherches sont en cours dans ce domaine pour automatiser ces processus de façon informatique et donnant plus d'outils aux praticiens pour un service de soins plus rapide, efficace et surtout plus sur.

Mais la validation pharmaceutique vient pour compléter un ensemble d'automatisation, néo moins le dossier médical, la gestion numérique d'imagerie, la gestion et l'interprétation des bilans biologiques.

Je pense qu'en Algérie, la restitution d'un dossier médical informatisé devient une urgence avec le développement constant des exigences en secteur de soin.

Bien à vous.

Edité par Administrateur le 04-01-2010 16:38

Publié par La Pharmacienne le 12-12-2010 22:13
#24

Commentaire d’ordonnance 2


Lecture de l'ordonnance

Celebrex gel 200..........1 bte
1gel/j

Ideos cp..........2 bte
1 cp x 2 / j

Nibiol cp 100..........1 bte
2cp x 3 / j (durée de 10 jours)

Di-antalvic gel..........3bte
1 gel x 2 / j

Diclofenac suppo..........2 bte
1 suppo/2 jours

Lomac gel 20..........1 bte
1gel / j

Motilium sirop..........1 flacon
1cac x 3/j .( 1/4 d heure avant le repas)

Publié par La Pharmacienne le 12-12-2010 22:25
#25

Cette ordonnance est destinée à une femme diabétique de 83 ans

Le celexoxib (Celebrex) est un anti-inflammatoire non stéroïdien inhibiteur sélectif de la COX-2 utilisé pour le soulagement des symptômes d'arthrose, de la polyarthrite rhumatoïde et de la spondylarthrite ankylosante . La posologie d'une gélule par jour est la dose minimale journalière efficace.

Calcium + Colécalciférol (Ideos) constitue un apport combiné de calcium et de vitamine D afin de corriger leurs carences chez les sujet âgés.

Di-antalvic ( paracétamol, dextropropoxyphène ) est un antalgique du 2ème niveau indiqué pour soulager les douleurs modérées à intenses .

Le diclofénac est un anti-inflammatoire non stéroïdien dérivé de l'acide phénylacétique qui possède encore des propriétés antalgiques et antipyrétiques liées à une inhibition de la synthèse des prostaglandines .

Oméprazole (Lomac) utilisé dans ce cas comme traitement préventif des lésions gastroduodénales induites par les anti-inflammatoires non stéroïdiens (celecoxib et diclofenac ) chez cette patiente .

Dompéridone (Motilium) antiémétique indiqué pour le soulagement des symptômes de type nausées et vomissements, sensations de distension épigastrique, gênes au niveau supérieur de l'abdomen et régurgitations gastriques.

Nitroxoline (Nibiol) ATB utilisé pour le traitement des infections urinaires basses non compliquées à germes sensibles surtout chez la femme ,il appartient à la famille des oxyquinoléines .

Publié par La Pharmacienne le 14-12-2010 18:42
#26

Commentaires

Les interactions à signaler

Association de 2 AINS ( Diclofenac + Celecoxib ) :

- Les association de ce type majorent le risque ulcérogène et hémorragique du à l'effet synergique inhibiteur des deux médicaments sur la muqueuse gastrique ( par inhibition des prostaglandines )

- Il faut prendre en compte aussi le risque d'hyperkaliémie engendré par cette association .

CAT : supprimer l'un des deux (association déconseillée ) ,sinon , éloigner les moments de prise de ces deux médocs autant que possible .

Publié par La Pharmacienne le 14-12-2010 18:49
#27

Motilium

Domperidone est considéré comme stimulant de la motricité digestive et ce peut diminuer la biodisponibilité des médicaments pris simultanément.

CAT : Seulement en cas de nausées ou de vomissements .

Publié par La Pharmacienne le 14-12-2010 18:57
#28

Heure de prise des médicaments

Cette femme prend en plus d'autres médicaments pour son diabète ce qui peut compliquer la situation si la patiente n'a pas reçu de bon conseils , le celebrex peut être pris en dehors ou au milieu des repas, mais la présence du dompéridone nous oblige à éviter de le prendre avant les repas , donc le pharmacien doit fixer une horaire pour que la patiente ne fasse pas la confusion.

Un autre problème se pose avec la nitroxoline qui doit se prendre 15 mn avant les repas ( idem pour la dompéridone 15 mn avant ) donc il est possible de retarder sa prise d'environ une heure après les repas.

Tandis que le Di-antalvic peut etre pris au milieu des repas.

Publié par hammar le 14-12-2010 19:00
#29

Bonsoir

n'oublier pas de mentionner la posologie du diclofénac.
Diclofenac (??)suppo..........2 bte
1 suppo/2 jours

Publié par hammar le 14-12-2010 19:16
#30

- Di-antalvic : risque de dépendance (3 bte ) par accumulation du dextropropoxyphene = 14 h dans l'organisme tant que le paracetamol est agit des en 1/2 h et cela pendant 4 a 6 h


selon les dernière recommandations le di-antalvic ne doit pas être prescrit et bientôt retiré définitivement du marché.

Publié par La Pharmacienne le 14-12-2010 19:35
#31


n'oublier pas de mentionner la posologie du diclofénac.
Diclofenac (??)suppo..........2 bte
1 suppo/2 jours


Bonsoir,

Comme le titre l'indique: Commentaires (remarques, critiques, mises au point....) d'ordonnances. Donc, ce ne sont pas des ordonnances types, on prend au hasard une ordo donnée et on commence à faire la lecture, remarques, signaler et détecter des interactions médicamenteuses, une mauvaise prescription..etc. Classe pharmacologique d'appartenance des médicaments prescrits et DCI, analyse des posologies bien sur, recherche des contre-indications physiopathologiques, validation pharmaceutique des choix et avis pharmaceutique (ou pas) et enfin conseils incluant le plan de prise. Voilà, c'est ça le but du topic, et c'est pour ce qu'il est créé.

Mes respects.

Publié par La Pharmacienne le 14-12-2010 19:39
#32


selon les dernière recommandations le di-antalvic ne doit pas être prescrit et bientôt retiré définitivement du marché.


«à la suite de la procédure européenne de réévaluation du rapport bénéfice/risque de tous les médicaments contenant du dextropropoxyphène, la Commission européenne, dans sa décision du 14 juin 2010, demande le retrait dans l'Union européenne des autorisations de mise sur le marché de toutes les spécialités en contenant, dans un délai maximum de 15 mois» d'Afssaps (Oct)

Au Canada, en Europe (France..) il est déjà retiré selon les dires mais pas en Algérie (pas encore)

Aussi la seconde Ordonnance date depuis 2009, et c'était tout à fait normal de le prescrire.

Publié par hammar le 14-12-2010 20:58
#33

...c'est ça le but du topic, et c'est pour ce qu'il est créé.

C'est ce qu'on fait..;)

Publié par La Pharmacienne le 14-12-2010 21:26
#34

Remarques

- Les sujets âgés ==> diminution de la clearance rénale
CAT : diminuer la posologie (Nibiol , domperidone = seulement en cas de vomissements )

- Pourquoi on assiste toujours à la prescription de nibiol avant de faire un ECBU ?
CAT = ECBU avant le traitement

- Di-antalvic : risque de dépendance (3 bte ) par accumulation du dextropropoxyphene = 14 h dans l'organisme tant que le paracetamol est agit des en 1/2 h et cela pendant 4 a 6 h
CAT = substituer par un autre antalgique de niveau 2

Publié par La Pharmacienne le 14-12-2010 22:04
#35

3éme Ordonnance Commentée


Lecture de l'ordonnance

Kenacort retard 40mg........n°02
80mg en une seule injection en IM

Lomac gélule........1 boite
1 gel par jour

Bricanyl lp 5mg........2boites
1 cp 2 fois par jour ( 8h, 20h)

Béconase........1 flacon
1 pulvérisation 3 fois par jour

Ventoline........1 flacon

Clenil forte 250 micro-g........1bte
2 pulvérisations par jour

Cetryn cp........3 boites
1 cp / j

Publié par La Pharmacienne le 27-03-2011 15:07
#36

Il s'agit d'un traitement de fond d'asthme ou on associe plusieurs classes pharmacologiques "un anti-inflammatoire , des b2-mimétiques et des anti-histaminiques.

- Le salbutamol (ventoline) ( solution pour inhalation par nébulisuer ) et le Bricanyl ( Terbutaline ) appartiennent à la même classe ce sont des bronchodilatateurs B2 stimulant.

- L'administration de salbutamol à l'aide d'un nébuliseur doit être réservée aux situations aiguës graves nécessitant l'inhalation d'une posologie élevée de produit par voie inhalée pour le traitement symptomatique de la crise d'asthme et en prévention .

- Le bricanyl au contraire ne constitue pas le traitement de la crise d'asthme et doit être réservé au traitement continu de fond. Il peut interagir avec les antidiabétiques. L'administration se fera au cours du repas avec un grand verre d'eau.

- Les bêta2 mimétiques à forte dose peuvent être à l'origine d'une hypokaliémie pouvant favoriser la survenue de troubles du rythme cardiaque.

- Une surveillance de la kaliémie est recommandée dans la mesure du possible, en particulier lors de l'administration simultanée de thérapeutiques hypokaliémiantes, en cas d'hypoxie ou chez les sujets chez qui le risque de survenue de torsades de pointes est majoré.

Publié par La Pharmacienne le 27-03-2011 15:08
#37

- La prescription d'un anti-inflammatoire à un asthmatique est systématique elle a pour but : inhibition des cellules inflammatoires des voies aériennes et inhibition de la sécrétion de certaines cytokines.

- Dans cette ordonnance figure Clenil® Forte Spray = Béclométhasone (Glucorticoïdes) et le Triamcinilone (Kénacort) à la dose (80 mg) sachant que le triamcinolone a un coeff égale à 5 , il est utilisé pour ses propriétés anti-inflammatoires.

- Le médecin a probablement prescrit Béconase qui est aussi du béclométhasone mais sous forme de suspension pour pulvérisation nasale dans le but de traitement des rhinites inflammatoires en particulier rhinites à éosinophiles rencontrées en cas d'asthme .

Publié par La Pharmacienne le 27-03-2011 15:09
#38

- Lomac (Oméprazole) a été prescrit pour le médecin pour éviter les effets secondaires des anti-inflammatoires sur la fonction digestive, la posologie adaptée est d'un comprimé par jour.

- Cetryn a pour DCI cetirizine est un antihistaminique H1 , pour diminuer les manifestations allergiques, telles les secrétions bronchique et congestion nasale..., agit en inhibant la libération de l'histamine et tout ce qui s'ensuit.