La rythmologie cardiaque en question
Publié par hammar le Mars 30 2009 00:55:10
La salle de conférences de l’hôtel Mercure a abrité, jeudi dernier, une journée médicale consacrée à un sujet d’une extrême importance : la rythmologie cardiaque...

Nouvelles étendues

La salle de conférences de l’hôtel Mercure a abrité, jeudi dernier, une journée médicale consacrée à un sujet d’une extrême importance : la rythmologie cardiaque.

Organisée par la société Life Heart Industrie Algérie, filiale de la société américaine Saint-Jude Medical, en collaboration avec le service cardiologie du CHU Mustapha, cette journée a réuni d’éminents spécialistes sollicités pour parler de l’utilisation du défibrillateur implantable qui, rappelons-le, a été introduit il y a une année dans notre pays et mis en service au Centre national de médecine du sport (CNMS). Compte tenu du taux assez élevé en Algérie de malades cardiaques, le professeur Mohamed Chentir a regretté que les journées consacrées à la rythmologie cardiaque ne soient pas plus nombreuses.

Pour lui, une rencontre de ce genre doit sensibiliser les responsables concernés à tenir annuellement une journée sur cette sous-spécialité avec pour objectif la mise à jour des connaissances autour d’un thème préfini pour ceux qui s’y intéressent et susciter des vocations. Pour sa part, le professeur du CHU de Brest pense que la rythmologie cardiaque est une surspécialité qui possède ses propres techniques. « En Algérie, cette branche est nouvelle, mais elle commence à s’implanter. Il reste des progrès à réaliser pour la rendre performante », affirme-t-il. Le directeur général de la société organisatrice Life Heart Industrie, Omar Berdja, estime, quant à lui, qu’une telle initiative a pour but d’élargir le débat sur cette branche médicale qui peut sauver beaucoup de vie. « Elle permet l’échange des technologies et des expériences entre spécialistes algériens et étrangers » déclare-t-il, ajoutant que le plus important est de vulgariser les techniques de traitement en cardiologie.

el watan