L’OMS appelle à plus de sécurité des hôpitaux
Publié par hammar le Avril 05 2009 20:43:43
Face aux grandes catastrophes naturelles qu’a connues la planète ces dernières années suite aux changements climatiques, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) lance....

Nouvelles étendues

Face aux grandes catastrophes naturelles qu’a connues la planète ces dernières années suite aux changements climatiques, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) lance un appel à tous les Etats pour renforcer les services hospitaliers d’urgence.

Bien souvent, en cas de catastrophe, les systèmes de santé déjà fragiles ne peuvent continuer à fonctionner, ce qui a des conséquences immédiates et à plus long terme pour la santé publique. L’appel est lancé à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la santé, le 7 avril. Consacrée à la sécurité des établissements de santé et à la préparation des soignants amenés à traiter les populations en situation d’urgence en cas de catastrophe, cette Journée est le principal événement permettant à l’OMS de faire connaître les priorités sanitaires mondiales. Cette année, l’Organisation et ses partenaires internationaux souligneront combien il est important d’investir dans des infrastructures sanitaires capables de résister au danger et de répondre aux besoins immédiats de la population. Ils appelleront également les responsables à mettre en place des systèmes permettant de faire face aux situations d’urgence à l’intérieur des établissements, par exemple aux incendies, et d’assurer la continuité des soins. Plusieurs manifestations seront organisées dans le monde pour célébrer les succès remportés, plaider en faveur de la conception et de la construction d’hôpitaux sûrs et créer un élan en faveur de la préparation aux situations d’urgence pour sauver des vies et améliorer la santé partout dans le monde. Pour l’Oms, les personnels de santé sont d’une importance vitale pour les plus vulnérables. « Ils traitent les traumatismes, préviennent les maladies et répondent aux divers besoins sanitaires ». Les établissements de santé et les soignants sont essentiels pour assurer les soins de santé primaires de proximité. Ils offrent au quotidien des services qui ne doivent pas être suspendus en situation d’urgence, par exemple les accouchements, les vaccinations et le traitement des maladies chroniques. L’OMS rappelle ainsi les derniers événements catastrophiques dans le monde au cours de ces dernières années aux conséquences désastreuses en citant le séisme qui a frappé la ville chinoise de Wenchuan en mai 2008 et qui a endommagé 11 000 établissements médicaux, ce qui a obligé des dizaines de milliers de personnes à se faire soigner ailleurs, les conflits en cours en Ethiopie et à Ghaza interrompent les services de soins de santé primaires tels que les vaccinations, et le tsunami survenu dans l’océan Indien en 2004 qui a endommagé 61% des établissements de santé de la province d’Aceh en Indonésie et a qui entraîné le décès de près d’un tiers des sages-femmes de cette région, ce qui est extrêmement dommageable pour la santé des femmes.

el watan