Grippe : les autorités ferment les écoles de Mexico
Publié par hammar le Avril 29 2009 16:52:21
Si l'épidémie perdure, le travail dans les administrations et les entreprises pourrait être suspendu à son tour...

Nouvelles étendues

Si l'épidémie perdure, le travail dans les administrations et les entreprises pourrait être suspendu à son tour.

Dans la capitale Mexico, tentaculaire agglomération de dix-huit millions d'habitants, cette épidémie pourrait avoir des conséquences catastrophiques. Les autorités ont donc décidé vendredi en urgence de fermer tous les établissements scolaires et toutes les universités, pour une durée indéfinie. Des mesures plus drastiques pourraient même être prises, si l'épidémie perdure, pour suspendre le travail dans les administrations et les entreprises. Tous les Mexicains sont de manière générale appelés à suivre les consignes du gouvernement qui sera réuni de manière permanente autour du président Felipe Calderon, «les premières 72 heures» étant décisives dans le contingentement de la maladie.

Le ministre de la Santé, José Angel Cordova Villalobos, s'est voulu néanmoins rassurant en déclarant vendredi lors d'une intervention télévisée qu'il s'agissait d'une «épidémie respiratoire jusqu'à maintenant contrôlable», mais qu'il fallait «renforcer les mesures préventives». Il a ainsi recommandé d'éviter les rassemblements de personnes - une mission quasi impossible dans la populeuse Mexico, de se laver les mains fréquemment avec de l'eau et du savon, de ne pas se saluer en s'embrassant, de ne pas cracher dans les rues et de ne pas partager ses aliments. Dans les rues de la capitale, beaucoup de piétons ou de passagers du métro ont déjà devancé ces précautions en portant des masques médicaux sur le visage.

Le gouvernement du District fédéral, cœur de la ville où vivent huit millions de personnes, a annoncé que les dispensaires et centres de santé seront ouverts ce week-end, pour recevoir tous les patients présentant des symptômes grippaux. Il a par ailleurs décidé de lancer une campagne massive de vaccination contre la fièvre porcine, qui a commencé dès hier avec la réception d'un million de doses.


lefigaro