Eepad : La connexion Internet rétablie
Publié par hammar le Mai 20 2009 10:59:24
Algérie Telecom a rétabli hier, l'accès à Internet du réseau de l'Eepad, et ce, «pour ne pas pénaliser davantage les usagers». Mais en accordant un délai de 10 jours...

Nouvelles étendues

Algérie Telecom a rétabli hier, l'accès à Internet du réseau de l'Eepad, et ce, «pour ne pas pénaliser davantage les usagers». Mais en accordant un délai de 10 jours au fournisseur d'accès à Internet pour honorer ses créances.

Et de respecter cet échéancier jusqu'au, plus précisément, le 26 mai de l'année en cours. Dans le cas contraire, AT procédera à une rupture définitive de la fourniture du service jusqu'au règlement de l'ensemble de la somme, conformément à l'échéancier établi par les deux parties. Telles sont les décisions prises par Algérie Telecom et rendues publiques hier, à travers un communiqué de presse et confirmé par le P-DG d'AT, Moussa Benhamadi, à l'hôtel El-Djazair en marge de la Journée mondiale des Télécommunications et de la société de l'information organisée sous le thème « Protéger les enfants dans le cyberespace ».

Interpellé par la presse, sur le différend opposant AT à l'Eepad, le ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Hamid Bessalah, a précisé que les tarifs d'accès internet pour les usagers ne seront pas révisés et ils seront maintenus. Il a affirmé qu'une étude sera lancée par son département sur une révision des tarifs d'accès des liens et de la bande passante au profit des providers. Il explique que son département ne fera plus de faveurs aux fournisseurs d'accès à Internet qui ne tentent même pas de créer une valeur ajoutée. « Certains fournisseurs achètent la bande passante en gros, et ils la vendent au détail seulement, ce qui explique malheureusement la disparition de plusieurs fournisseurs », a-t-il souligné. Pour ce qui est de l'Eepad, le ministre a indiqué que la connexion a été rétablie en insistant sur le fait que le problème est purement commercial. «Algérie Telecom a, dans sa politique de récupération de ses créances, demandé à l'Eepad de payer ses dettes cumulées depuis le mois d'octobre dernier. Mais ce problème doit être réglé sans porter préjudice aux abonnés. Des négociations sont en cours pour résoudre ce problème», a-t-il souligné.

Le P-DG d'AT, Moussa Benhamadi, a précisé que la société Eepad doit à Algérie Telecom au 30 avril 2009, plus de 2,6 milliards de DA. Pour ce qui est de la baisse des tarifs de 50 % décidée par les pouvoirs publics, Benhamadi précise que son entreprise est victime de cette baisse au même titre que l'Eepad et qu'il ne faut pas confondre cette «histoire de dette» avec la baisse des tarifs décidée le 16 avril 2008. Le P-DG d'Algérie Telecom a rappelé que son entreprise débourse une moyenne de 4 millions d'euros aux fournisseurs étrangers pour permettre à l'Eepad et à d'autres fournisseurs de servir les usagers.

Pour ce qui de la suspension de la connexion à l'Eepad, Benhamadi explique que cette dernière société a demandé et a obtenu un échéancier de paiement qui lui a été accordé le 12 avril 2009. L'Eepad devait payer un montant de 430 millions de DA qui devait être suivi de versements mensuels sur toute la période couverte par l'échéancier. Et de préciser que la suspension n'est intervenue «qu'après avoir constaté le non-respect de l'échéance et après un délai supplémentaire de 8 jours ».

Le P-DG d'AT a tenu a souligné que ce conflit est purement commercial et qu'il s'inscrit dans la politique d'AT, dont le Conseil d'administration a décidé de récupérer l'ensemble de ses créances, qui s'élèvent, après la récupération jusque-là de 20 % des dettes, à 42 milliards de DA.

De son côté, Eepad a confirmé dans un communiqué rendu public hier, que la connexion à son réseau Assila a été rétablie hier. Tout en s'excusant des désagréments, Eepad indique que ce rétablissement fait suite aux démarches entreprises auprès de l'Agence de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) et le ministère de tutelle. Eepad annonce enfin une compensation d'une semaine de connexion pour tous ses clients.

Une entreprise nationale de production de micro-portables

Les ministres de l'Education et des TIC ont annoncé hier que les pouvoirs publics comptent créer une entreprise 100 % algérienne, spécialisée dans la production et l'assemblage de micro-ordinateur avec l'objectif de produire 500.001 micro-portables. Pourquoi le un portable de plus ? Hamid Bessalah explique, « c'est pour la différence entre le projet engagé par le Portugal qui consistait à produire 500.000 micro-ordinateurs ».

Les réseaux sociaux ont augmenté de 25 %

Le représentant de l'UNICEF en Algérie, Alain Fontaine, a affirmé hier, lors de son intervention, à l'occasion de la Journée mondiale des Télécommunications, que selon une enquête établie par le Centre international contre le racisme, les réseaux sociaux ont augmenté cette année de 25 %. Il a précisé que mis a part la prostitution, la pédophilie et l'arnaque, les réseaux sociaux à caractères racistes, agressifs et ceux qui appellent à la haine ont pris de l'ampleur dans le cyberespace, au cours de cette année.

Alain fontaine a salué à l'occasion la signature de la charte portant protection de l'enfant contre la cybercriminalité. Une charte qui a été signée hier, par le ministère de la Poste et des TIC, la fédération des parents d'élèves, le représentant des fournisseurs de services d'accès à Internet et les représentants des cybercafés. Il a recommandé plus de sensibilisation et de dialogue auprès des jeunes, des enfants et surtout les parents.

le quotidien d'oran