Une journée nationale pour dépister le cancer de la peau
Publié par Narimane le Juin 06 2009 10:26:02
Soutenue par le ministère de la Santé et l'Institut national du cancer (INCa), cette initiative mobilise quelque 1.000 dermatologues bénévoles...

Nouvelles étendues

Soutenue par le ministère de la Santé et l'Institut national du cancer (INCa), cette initiative mobilise quelque 1.000 dermatologues bénévoles.



En France, près de 8.000 nouveaux cas de mélanomes - le plus dangereux de tous les cancers de la peau - sont diagnostiqués chaque année, et 1.500 décès sont enregistrés. Première cause de mortalité des femmes de 25 à 29 ans, le cancer de la peau est en augmentation constante. Pris à temps, les différents types de cancers de la peau, comme le mélanome et le carcinome spinocellulaire (le plus fréquent des cancers de la peau), peuvent être guéris.

Pas seulement le résultat de la "bronzette"

L'exposition au soleil le temps des vacances n'est pas l'unique facteur d'apparition du cancer de la peau. Marins, agriculteurs ou ouvriers du bâtiment sont des professionnels plus exposés que d'autres. "Les dangers du soleil ne se confinent pas à la bronzette ", mettent en garde les dermatologues. Résultat, cette année, la journée s'inscrira dans une semaine de prévention particulièrement ciblée sur les gens de la mer (pêcheurs, personnels de la marine marchande ou plaisanciers) et les travailleurs des champs. "Ce sont des populations qui ont peu l'occasion de voir un dermatologue et ne sont pas conscientes du problème de l'exposition solaire permanente", alors qu'elles sont exposées à un risque de cancer cutané "majeur", souligne la dermatologue Catherine Oliveres Ghouti.

Quels signes apparents ?

Si la prévention reste le meilleur moyen de lutte contre le cancer de la peau - avec, pour les crânes dégarnis, le port du chapeau, plus efficace que celui de la casquette, par exemple -, il faut surtout apprendre à observer l'évolution de sa peau. Dès l'apparition de signes avant-coureurs, comme un grain de beauté qui change d'aspect, une tache noire apparue soudainement sur une peau saine, des croûtes qui persistent ou encore des lésions qui saignent facilement ou des ulcérations qui ne cicatrisent pas, la meilleure solution reste de consulter.

Pour connaître les lieux de dépistage, un numéro de téléphone (0890 71 10 71) et un site Internet ( www.syndicatdermatos.org ) ont été mis en place.

En France et dans les territoires d'outre mer, le Syndicat national des dermatologues vénéréologues (SNDV) organise, jeudi, la 11e Journée nationale de prévention et de dépistage anonyme et gratuit des cancers cutanés et des lésions pré-cancéreuses -

© FRED TANNEAU