CHU Hassan II de Fès, Succès d'une greffe de cornée
Publié par La Pharmacienne le Août 19 2009 17:12:42
Une greffe de cornée a été réalisée avec succès, jeudi au Centre hospitalier universitaire (CHU) Hassan II de Fès, au profit de deux malvoyants atteints de Kératocône, a-t-on appris...

Nouvelles étendues

Une greffe de cornée a été réalisée avec succès, jeudi au Centre hospitalier universitaire (CHU) Hassan II de Fès, au profit de deux malvoyants atteints de Kératocône, a-t-on appris vendredi auprès de la direction.

Cette première greffe d'organes réalisée, à titre gracieux, par l'équipe du service d'ophtalmologie de l'hôpital Omar Drissi relevant du CHU Hassan II de Fès consiste à remplacer une cornée malade par une autre saine d'un donneur décédé, indique la même source, relevant que «cette technique est tout à fait au point et bien maîtrisée par les ophtalmologistes marocains».


Cette opération, la première du genre à l'échelon de toute la région Fès-Boulemane, n'aurait pu voir le jour sans les efforts importants du ministère de la Santé, a souligné à la MAP le directeur du CHU Hassan II de Fès, Khalid Aït Taleb.


Le but de cette technique, qui a démarré six ans après la création du CHU Hassan II de Fès, est de rendre au patient une bonne vision alors qu'il était porteur d'une opacité de la cornée qui le rendait aveugle, ou au moins malvoyant, a-t-il ajouté, expliquant qu'elle enregistre plus de 85 pc de succès alors que le risque de rejet est très faible.


Des efforts restent à faire, notamment en matière de création d'une banque nationale pour le prélèvement d'organes et de tissus afin de faire face à la pénurie de greffons, a fait savoir le responsable.


Par ailleurs, une équipe médicale franco-marocaine avait également réalisé avec succès, en mai dernier, au CHU Hassan II de Fès, une implantation cochléaire sur un enfant de 7 ans atteint d'une perte d'audition profonde.


Cette opération, la deuxième du genre à Fès, a été réalisée par l'équipe chirurgicale du Service d'ORL, nouvellement installé au sein du nouveau Complexe Hospitalier.



MAP