Coqueluche : la vaccination reste la protection la plus efficace
Publié par Rosette le Septembre 29 2009 09:02:50
Les enfants qui ne sont pas vaccinés contre la coqueluche ont un risque 23 fois supérieur aux enfants vaccinés d'attraper la maladie, selon une étude américaine menée dans le Colorado...

Nouvelles étendues

Les enfants qui ne sont pas vaccinés contre la coqueluche ont un risque 23 fois supérieur aux enfants vaccinés d'attraper la maladie, selon une étude américaine menée dans le Colorado, dont les résultats sont publiés dans le numéro de juin de Pediatrics paru mardi.

Ces résultats sont d'autant plus préoccupants que les cas de coqueluche ont considérablement augmenté ces dernières années et que, dans certains cas, la maladie peut être mortelle.Selon les chiffres officiels, 10 454 cas ont été enregistrés aux Etats-Unis en 2007, entraînant le décès de 10 enfants.

Les autorités recommandent une série de cinq injections, dont trois avant l'âge de 6 mois. Une injection de rappel est recommandée pour les enfants plus grands et les adolescents en cas de baisse de l'immunité fournie par le vaccin.

L'étude concerne 751 enfants inclus dans un programme de santé entre 1996 et 2007, dont 156 enfants ont développé la coqueluche. Parmi ces derniers, 18 ou 12% avaient des parents qui refusaient la vaccination, contre moins de 1% dans un groupe indemne de la maladie qui comptait des enfants ayant reçu quelques injections. Neuf enfants, soit 6%, ont du être hospitalisés, mais aucun n'est mort.

Au total, 11% des cas de coqueluche étaient en relation avec le refus de vaccination.

Les résultats effacent la croyance des parents selon laquelle leurs enfants ne seraient pas à risque de maladies évitables, a relevé Jason Glanz, co-auteur de l'étude.

Associated Press
Chicago