Le poids des kilos dans les cancers européens
Publié par M Benatta le Septembre 30 2009 09:32:40
Selon une étude présentée à Berlin au congrès ECCO-ESMO, au moins 124 000 cas de nouveaux cancers vus en 2008 en Europe pourraient avoir été provoqués par un poids...

Nouvelles étendues

Selon une étude présentée à Berlin au congrès ECCO-ESMO, au moins 124 000 cas de nouveaux cancers vus en 2008 en Europe pourraient avoir été provoqués par un poids corporel excessif. Les personnes les plus touchées sont les femmes et les habitants des pays d’Europe centrale.

Les auteurs ont créé un modèle sophistiqué pour estimer la proportion de cancers qui pourraient être attribués à un excès de poids dans 30 pays européens. Dans un premier temps, ils ont estimé qu’en 2002, sur 2,2 millions de nouveaux cas de cancers dans 30 pays européens, plus de 70 000 étaient attribuables à un IMC (indice de masse corporelle) excessif (x05; 25). Le pourcentage de cancers liés à l’obésité était variable selon les pays : de 2,1 % chez les femmes et 2,4 % chez les hommes au Danemark, à 8,2 chez les femmes et 3,5 % chez les hommes en République tchèque. Les chiffres sont respectivement de 4,8 % et 3,3 % en Allemagne et de 4 % et 3,4 au Royaume-Uni.

Les auteurs ont fait des projections pour 2008 : le nombre de cancers qui pourraient être attribuables à un excès de poids en Europe cette année-là est de 124 050. Chez les hommes, 3,2 % des nouveaux cancers pourraient être attribués au surpoids ou à l’obésité ; chez les femmes, la proportion est de 8,6 %. Le plus grand nombre de nouveaux cancers liés à l’excès de poids concernent le cancer de l’endomètre (33 421), le cancer du sein post-ménopausique (27 770) et le cancer colorectal (23 730), qui représentent à eux trois 65 % de tous les cancers liés à un IMC excessif.

Dr EMMANUEL DE VIEL

Berlin. 15e congrès de l’ECCO et 34e congrès de l’ESMO.

Quotimed.com, le 24/09/2009