Maladies cardiovasculaires : le nouveau programme de prévention de l’assurance maladie: le nouveau programme.....
Publié par La Pharmacienne le Avril 25 2010 18:31:23
France – Mardi, la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) a annoncé le lancement de son nouveau programme destiné à informer et à sensibiliser les assurés aux risques cardiovasculaires...

Nouvelles étendues







France – Mardi, la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) a annoncé le lancement de son nouveau programme destiné à informer et à sensibiliser les assurés aux risques cardiovasculaires.
Pour prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires, la CNAMTS s’adressera directement et personnellement à deux populations distinctes dès la fin du mois de mai. D’abord, aux hommes de 35 à 45 ans ainsi qu’aux femmes de 45 et 55 ans, sollicités tous les cinq ans à travers un courrier et une brochure informative intitulée "J'agis pour la santé de mon cœur et de mes artères", envoyés à leur date d’anniversaire.


Les assurés pourront ainsi prendre connaissance des différents facteurs de risques cardiovasculaires, qu’ils soient modifiables (alcool, tabac, sédentarité, surpoids et obésité, diabète, hypertension artérielle, cholestérol) ou non (âge, sexe, antécédents familiaux). La brochure prodiguera également des conseils pratiques concernant le mode de vie à adopter pour limiter les risques (alimentation saine, activité physique, arrêt du tabac, etc…).


Elle visera ensuite une population plus âgée, de 50 à 65 ans pour les hommes et de 60 à 75 ans pour les femmes à l’occasion de leur prochain remboursement de dosage lipidique.


Ce programme de prévention sera destiné aux personnes qui ne sont pas prises en charge au titre d'une Affection de longue durée (ALD) et qui ne sont pas déjà traitées pour une maladie ou pour des facteurs de risques cardiovasculaires.


La CNAMTS souhaite également favoriser le dialogue des patients avec leur médecin traitant. Elle mettra donc à contribution les médecins généralistes et les cardiologues, en rappelant leur rôle préventif majeur.


En 2007, plus de 2,6 millions de personnes bénéficiaient d’une prise en charge à 100% en lien avec une affection cardiovasculaire de longue durée. Ces pathologies concentrent 27% des sommes consacrées au soin des malades chroniques en France, soit 14 milliards d’euros par an.


Les maladies cardiovasculaires représentent quant à elles la deuxième cause de mortalité en France, avec 147.000 décès par an.


Maxi Sciences.