Les anti-angiotensines II, une piste dans le traitement de la myocardite ?
Publié par La Pharmacienne le Mai 14 2010 23:03:50




Le traitement de la myocardite aiguë est essentiellement symptomatique, des améliorations restant donc à apporter. À coté de leurs actions dans l'hypertension artérielle et l'insuffisance cardiaque, les anti-angiotensines II (AA II) semblent avoir des propriétés non hémodynamiques. La présente étude a été mise en place à la recherche d'un effet dans les myocardites auto-immunes aiguës.


Un modèle de myocardite a été créé chez le rat. Un AAII, le valsartan a été administré à certains animaux. La sévérité de la myocardite a été jugée sur des données histopathologiques. La pression artérielle n'a pas différé selon que les rats étaient traités ou non. Le valsartan a nettement réduit la sévérité des lésions de myocardite et a supprimé la prolifération lymphocytaire chez les rats traités.


De même le taux des cytokines Th1 (interféron gamma et interleukine 2) ont baissé alors que celles des Th2 (interleukine 4 et 10) ont augmenté en réaction. Ces résultats encourageants suggèrent un effet des AAII dans la myocardite aiguë, effet non hémodynamique, mais il y a loin de l'animal à l'homme...



Dr Benoît Tyl, JIM

Liu X et coll. Effects of angiotensin-II receptor blockers on experimental autoimmune myocarditis. Int J Cardiol., 2009 ; 137 : 282–288